Pour Syncron, la gestion des stocks des pièces détachées est à repenser

Publié le par .

Pour l’éditeur Syncron, spécialisé dans les systèmes d’information de gestion des stocks et de tarification de pièces détachées, la croissance programmée du commerce en ligne et l’arrivée du véhicule connecté vont bouleverser les métiers de la distribution de pièces détachées, encore trop archaïque.

Une meilleure gestion des stocks et une tarification des pièces de rechange au plus juste sont indispensables pour coller aux modes de consommation actuels.
Une meilleure gestion des stocks et une tarification des pièces de rechange au plus juste sont indispensables pour coller aux modes de consommation actuels.

Pour l’éditeur Syncron une évidence s’impose : le e-commerce va jouer un rôle clé car il va devenir de plus en plus complexe de trouver des pièces pour un parc de véhicules vieillissants. La croissance du commerce en ligne s’observe également au sein des marchés automobiles émergents tout simplement parce qu’il existe un manque de distributeurs et d’ateliers de réparation.

La data et le e-commerce obligent à revoir les schémas de la distribution

De plus, le e-commerce ouvre la voie à des relations plus directes avec les consommateurs. Cette approche de vente directe, synonyme de rentabilité, va également obliger les détaillants à réorganiser leurs opérations de distribution et de gestion des stocks. Ces derniers ont tendance à être de plus en plus centralisés, et la distribution redessinée pour tenir compte de l’expédition des produits à domicile. Il s’agira toujours d’optimiser la rentabilité et de garantir la disponibilité des produits.

Autre tendance de bouleversement du marché : la data issue du véhicule connecté. Grâce à elle, au lieu de processus de maintenance réactive, les opérateurs pourront être plus proactifs sur les diagnostics, prédire quand et où un véhicule donné aura besoin d’une réparation. Pour optimiser la gestion de leurs stocks, les fabricants seront également en mesure de tirer parti de ces données pour s’assurer de disposer des pièces en stock, au bon emplacement.

Revoir les méthodes

Face à ces deux grands défis majeurs, les grossistes en pièces détachées devront revoir leurs méthodes pour définir le prix de leurs pièces de rechange et pour gérer de manière dynamique les prix d’un stock mondial.

« Au sein d’un environnement économique de plus en plus concurrentiel, et à l’heure où les entreprises réalisent de plus en plus qu’elles laissent de l’argent sur la table, des solutions avancées de gestion des stocks et de tarification des pièces de rechange permettent de faire la différence » analyse Syncron, dont les solutions sont vendues comme pouvant améliorer le taux de services de 7 % avec une diminution des coût globaux d’au moins 5 %.

Dans la même rubrique :

  • Alliance Automotive investit dans Groupauto Pologne
    Alliance Automotive investit dans Groupauto Pologne
  • Agra poursuit son développement
    Agra poursuit son développement
  • Laurent Automobile : la transformation se précise
    Laurent Automobile : la transformation se précise
  • Mecanissima rejoint Van Heck Interpieces
    Mecanissima rejoint Van Heck Interpieces
  • Nissan lutte contre les pièces contrefaites
    Nissan lutte contre les pièces contrefaites
  • Le groupe Laurent repense son réseau automobile en profondeur
    Le groupe Laurent repense son réseau automobile en profondeur
  • PSA Retail lance le chantier de sa nouvelle plate-forme en Alsace
    PSA Retail lance le chantier de sa nouvelle plate-forme en Alsace
  • Le groupe Bernard s’allie à Vulco pour renforcer son activité pneumatique
    Le groupe Bernard s’allie à Vulco pour renforcer son activité pneumatique
  • Van Heck Interpieces gagne un distributeur en région parisienne
    Van Heck Interpieces gagne un distributeur en région parisienne
  • Pièces de Rechange : BMW amorce la construction de son centre de distribution
    Pièces de Rechange : BMW amorce la construction de son centre de distribution
  • Alternative Autoparts : 12 adhérents au groupement
    Alternative Autoparts : 12 adhérents au groupement
  • Autodis Group (Autodistribution) entre au capital d’Oocar
    Autodis Group (Autodistribution) entre au capital d’Oocar
  • L’Allemand Select AG intègre Temot International
    L’Allemand Select AG intègre Temot International
  • La plate-forme LH met le turbo !
    La plate-forme LH met le turbo !
  • Le Golda souhaite connecter les petits équipementiers
    Le Golda souhaite connecter les petits équipementiers

Newsletter
Recherche