Près de 60 % des automobilistes déclarent être fidèles à leur atelier

Publié le par .

Près de 60 % des automobilistes déclarent être fidèles à leur atelier

Pour bien comprendre le comportement des automobilistes en matière de service après-vente, le CNPA a lancé il y a un an une étude auprès de plus de 2 000 conducteurs. Le syndicat revient aujourd’hui sur ce travail, qui montre en premier lieu que le choix de son garagiste est porté par les valeurs de compétences, de qualité, de confiance et de proximité. Près de 60 % des automobilistes déclarent être fidèles à leur atelier.

Plus de la moitié des conducteurs souhaite que son garage se trouve entre 15 et 30 minutes de son domicile et tolère mal de devoir attendre plus de 15 minutes pour la réception du véhicule. Le prêt d’une automobile de courtoisie reste une attente forte.

Le prix et un devis fiable restent aussi, bien sûr, des éléments déterminants dans le choix d’un professionnel. L’idée de compétence est plutôt associée aux réseaux constructeurs et celle de la confiance, aux garagistes indépendants, alors que les grandes enseignes d’entretien retiennent par le prix. Signalons au passage que 50 % seulement des automobilistes savent qu’ils peuvent faire entretenir partout leur auto durant la période de garantie. Sur cette proportion, 70 % pourraient se détourner du constructeur. Mais dans la réalité, 17 % des automobilistes possédant un véhicule de moins de 2 ans le font entretenir dans le canal indépendant.

Prés de la moitié des conducteurs perçoit une hausse des prix

Pour 48 % des clients interrogés, les dépenses d’entretien ont augmenté en 2013 et 2014. Ils déclarent avoir dépensé 460 euros en moyenne. Seuls 6 % d’entre eux avancent une baisse. Pour ceux qui ont cherché à limiter leurs dépenses d’entretien, cela est passé par un moindre usage de leur véhicule (36 % des répondants), par l’achat d’un véhicule moins coûteux en SAV (36 %), par une maintenance « maison » opérée par soi-même ou par une connaissance (28 %), par la négligence (20 %), par la négociation du prix (17 %) et par l’achat de pièces sur Internet (16 %).

Mots clefs associés à cet article : CNPA

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Vehikit recherche des garages partenaires
    Vehikit recherche des garages partenaires
  • Gipa se renforce au Royaume-Uni
    Gipa se renforce au Royaume-Uni
  • Pièces de réemploi : Indra table sur une part de marché de 6 %
    Pièces de réemploi : Indra table sur une part de marché de 6 %
  • Charles Eyraud élu président de l’association Eco Entretien
    Charles Eyraud élu président de l’association Eco Entretien
  • La FNAA annonce la certification du CFPA
    La FNAA annonce la certification du CFPA
  • Arval France : + 4 % en 2016
    Arval France : + 4 % en 2016
  • La FFC ouvre les portes de son CFA
    La FFC ouvre les portes de son CFA
  • Vitrage : VSF va ouvrir son centre de formation
    Vitrage : VSF va ouvrir son centre de formation
  • Le loueur Alphabet France confirme sa croissance en 2016
    Le loueur Alphabet France confirme sa croissance en 2016
  • TomTom Road Event Report : le nouvel outil de partage de la marque
    TomTom Road Event Report : le nouvel outil de partage de la marque
  • Les coûts d’achat et d’usage des voitures restent modestes en France
    Les coûts d’achat et d’usage des voitures restent modestes en France
  • Greenspot, la station de services qui se veut éco-responsable
    Greenspot, la station de services qui se veut éco-responsable
  • Fiat 500 : numéro 1 des véhicules de collection
    Fiat 500 : numéro 1 des véhicules de collection
  • Le CNPA alerte la DGCCRF sur les dérives autour de la pièce de réemploi
    Le CNPA alerte la DGCCRF sur les dérives autour de la pièce de réemploi
  • Équip Auto 2017 : « Réparer aujourd’hui, préparer demain ! »
    Équip Auto 2017 : « Réparer aujourd’hui, préparer demain ! »

Newsletter
Recherche