Prime de conversion : Aramisauto paré

Publié le par .

Aramisauto entend profiter des mesures prises par le Gouvernement en faveur de l’environnement. Le spécialiste de la vente en ligne de véhicules neufs et d’occasion va ainsi augmenter la cadence de son site industriel dédié au reconditionnement des véhicules.

Aramisauto.com espère booster ses ventes de VO grâce à la prime à la casse.
Aramisauto.com espère booster ses ventes de VO grâce à la prime à la casse.

Aramisauto.com entend bien profiter des mesures annoncées récemment par le ministre de la Transition écologique et solidaire. En effet, les aides financières qui seront effectives dès le 1er janvier 2018 devraient encourager les automobilistes à booster le marché du VO. Et le spécialiste de la vente en ligne de véhicules d’occasion espère tirer avantage de la prime à la casse. Pour ce faire et répondre à la probable augmentation de la demande, Aramisauto accroît la cadence de production de son site de reconditionnement de VO situé à Donzère, dans la Drôme.

La société a donc recruté une équipe de nuit pour pouvoir travailler sans discontinuer et assurer un rythme de reconditionnement de 250 véhicules par semaine, soit 13 000 véhicules à l’année. Ainsi, outre son activité de ventes de véhicules neufs, la plate-forme en ligne remet en état (mécanique et carrosserie) des véhicules d’occasion « reconditionnés », qui sont ensuite revendus en ligne et garantis un an ou 15 000 kilomètres. Pour rappel, aramisauto.com, passé dans le giron de PSA au mois d’octobre 2016, a commercialisé plus de 32 000 véhicules en 2016 (neufs et reconditionnés) et propose 2 000 modèles de véhicules en ligne.

Mots clefs associés à cet article : Véhicules d’occasion, E-commerce

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Le marché de l’occasion confirme sa chute
    Le marché de l’occasion confirme sa chute
  • Autoviza enrichit son rapport historique des véhicules
    Autoviza enrichit son rapport historique des véhicules
  • Le contrôle technique au service de la prime à la conversion
    Le contrôle technique au service de la prime à la conversion
  • Occasion : Expedicar profite de la digitalisation des transactions
    Occasion : Expedicar profite de la digitalisation des transactions
  • La chute du marché de l’occasion se poursuit
    La chute du marché de l’occasion se poursuit
  • AutoVisual : le big data au service des pro
    AutoVisual : le big data au service des pro
  • Kyump se déploie à Lille
    Kyump se déploie à Lille
  • L’essence davantage plébiscité en occasion
    L’essence davantage plébiscité en occasion
  • Prime à la conversion : AutoVisual liste les véhicules éligibles
    Prime à la conversion : AutoVisual liste les véhicules éligibles
  • Mon Spécialiste Auto veut doubler ses effectifs de mécaniciens indépendants
    Mon Spécialiste Auto veut doubler ses effectifs de mécaniciens indépendants
  • Vente de véhicules d’exception : CarJager compte sur les garagistes
    Vente de véhicules d’exception : CarJager compte sur les garagistes
  • Mauvais temps pour les véhicules d’occasion
    Mauvais temps pour les véhicules d’occasion
  • Aramisauto  a vendu 36 000 véhicules en 2017
    Aramisauto a vendu 36 000 véhicules en 2017
  • Youpicar : le groupe Colin lance sa plate-forme en ligne
    Youpicar : le groupe Colin lance sa plate-forme en ligne
  • Bonne année… pour le marché du VO
    Bonne année… pour le marché du VO

Newsletter
Recherche