Propriétaires de véhicules hybrides et électriques : une relation différente à l’atelier

Publié le par .

Une étude menée par TCG Conseil sur des possesseurs de véhicules électriques et de véhicule hybride rechargeable (VHR) démontre des comportements distincts pour l’entretien et la réparation que pour les véhicules thermiques. Zoom sur les différences.

TCG Conseil a réalisé l'étude auprès de 580 automobilistes.
TCG Conseil a réalisé l'étude auprès de 580 automobilistes.

Si les quelque 100 000 véhicules électriques et hybrides rechargeables ne représentent aujourd’hui qu’une infime part du parc automobile français, l’intérêt grandissant des automobilistes français pour les motorisations alternatives a poussé TCG Conseil à analyser les comportements d’achat et d‘usage des possesseurs.

L’étude –réalisée sur un panel de 580 automobilistes- relève des disparités quant à la relation qu’entretiennent les propriétaires de VHR et de VE à l’atelier en comparaison aux conducteurs de véhicules thermiques. Ainsi l’on apprend que les automobilistes sont prêts à réaliser une plus longue distance pour choisir un garagiste lorsqu’ils possèdent un VE (20 minutes) ou un VHR (25 minutes) contre un quart d’heure pour les propriétaires de véhicules thermiques.

Réseau constructeur versus MRA

En outre, ils privilégient leur concessionnaire pour réparer leur véhicule : pour les VE, 80 % d’entre eux préfèrent passer par le réseau constructeur (70 % pour les VHR). Cela peut s’expliquer par le fait que le panel de l’étude est basé sur des propriétaires ayant acquis un véhicule neuf au cours des cinq dernières. En effet, plus le véhicule est récent plus l’automobiliste choisit son concessionnaire pour l’entretien et la réparation (notamment pour les garanties).

Néanmoins les nombreux verbatim relevés par les experts de TCG Conseil expliquent cela différemment. « Nous avons eu beaucoup de personnes interrogées qui nous ont dit qu’ils passeraient par la marque pour l’entretien et la réparation. C’est essentiellement dû à la technologie embarquée, ils pensent que le réseau du constructeur est mieux à même de fournir un travail de qualité  » explique Christophe Guillaneuf, gérant et co-fondateur de TCG Conseil. Et d’ajouter « Des multipropriétaires nous ont même dit qu’ils privilégient le réseau indépendant pour leur véhicule thermique et le réseau constructeur pour les VE ou VHR ».

Un budget entretien moins important

Les pneumatiques ne sont pas concernés par cette préférence. Seuls 48 % des interrogés privilégient le réseau constructeur. En outre, l’étude a interrogé les automobilistes pour connaitre leur perception en matière de budget d’entretien annuel. Selon eux, ils consacrent 305 euros pour les VE, 417 euros pour les VHR contre 460 euros pour les thermiques. Autre enseignement, ces possesseurs ont particulièrement recours au contrat d’entretien : 60 à 70 % des personnes interrogées. Généralement pris dans le cadre d’un financement les contrats d’entretien ont une durée de 33 mois ou 50 000 kilomètres. Par ailleurs les utilisateurs de VE et VHR roulent davantage : 16300 km pour les VHR, 12550 pour le VE contre 11250 pour les essence et diesel confondus.

D’ailleurs les propriétaires de VHR et VE sont plutôt satisfaits de l’autonomie de leur véhicule même s’ils considèrent qu’elle est moindre que celle indiquée par le constructeur. Ainsi 60 % d’entre eux estiment que l’autonomie mise en avant par les marques est inférieure. Néanmoins 70 % d’entre eux ne sont pas dérangés par cette baisse car "ils ont appris à la gérer".

Mots clefs associés à cet article : Étude, Véhicule électrique, Véhicule hybride

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Renault : 180 agences à reprendre sur le territoire
    Renault : 180 agences à reprendre sur le territoire
  • Renault réorganise ses directions et nomme un nouveau directeur commercial France
    Renault réorganise ses directions et nomme un nouveau directeur commercial France
  • Thierry Koskas, nouveau directeur des ventes et du marketing de PSA
    Thierry Koskas, nouveau directeur des ventes et du marketing de PSA
  • Eric Basset, nouveau directeur de PSA Retail France
    Eric Basset, nouveau directeur de PSA Retail France
  • Taux de main d’œuvre : le grand écart des marques
    Taux de main d’œuvre : le grand écart des marques
  • Une réponse en demi-teinte pour les agents Peugeot
    Une réponse en demi-teinte pour les agents Peugeot
  • Volvo plafonnera à 180 km/h la vitesse de tous ses modèles en 2020
    Volvo plafonnera à 180 km/h la vitesse de tous ses modèles en 2020
  • PSA affiche des résultats et des ambitions conséquents
    PSA affiche des résultats et des ambitions conséquents
  • Mercedes-Benz France : une branche utilitaire toujours plus à part entière
    Mercedes-Benz France : une branche utilitaire toujours plus à part entière
  • PSA Retail : 800 embauches en France cette année
    PSA Retail : 800 embauches en France cette année
  • Véhicules électriques : les ventes bondissent en janvier
    Véhicules électriques : les ventes bondissent en janvier
  • La LLD progresse de 1,9 % en 2018
    La LLD progresse de 1,9 % en 2018
  • Tesla rachète Maxwell Technologies
    Tesla rachète Maxwell Technologies
  • Motrio renforce ses outils digitaux
    Motrio renforce ses outils digitaux
  • Pièces de réemploi : PSA se tourne vers Indra
    Pièces de réemploi : PSA se tourne vers Indra

Newsletter
Recherche