Push to Pass, le très ambitieux plan de transformation de PSA Peugeot Citroën

Publié le par .

Dans la lignée de son plan de redressement Back to the Race, le groupe PSA a présenté sa nouvelle feuille de route pour les cinq prochaines années. Le constructeur veut anticiper les mutations des usages de l’automobile avec de nouveaux services de mobilité.

Un pick-up a été annoncé dans le plan produits.
Un pick-up a été annoncé dans le plan produits.

Avec son nouveau plan à cinq ans « Push to Pass », PSA Peugeot Citroën souhaite élever son niveau de performance et se fixe comme objectifs une marge opérationnelle moyenne de 4 % sur la période 2016-2018 puis 6 % en 2021, mais aussi une croissance de 10 % du chiffre d’affaires entre 2015 et 2018, en visant 15 % supplémentaires d’ici à 2021.

Pour atteindre ces objectifs, l’entreprise fait évoluer son modèle économique et créera davantage de valeur en optimisant l’exploitation de sa base clientèle existante, tout en l’élargissant grâce à la digitalisation et à des offres multimarques en après-vente, leasing, véhicules d’occasion, services de mobilité et de gestion de flotte. Des investissements ciblés en capital-risque (100 millions d’euros de budget) permettront d’étoffer le portefeuille de solutions de mobilité. Selon lesechos.fr, dès 2017 un site dédié à la vente de VO particuliers comme professionnels sera mis en ligne. Objectif : 800 000 ventes en 2021.

Concernant le plan produits, le constructeur annonce sur l’échelle mondiale l’apparition de 26 véhicules particuliers et de 8 véhicules utilitaires, dont un pick-up 1 tonne. Sept véhicules hybrides rechargeables et 4 véhicules électriques sont programmés.

« Sur la base de fondamentaux retrouvés, nous allons engager une offensive produit et technologique mondiale. À présent plus agiles, nous sommes prêts à changer de paradigme en anticipant les mutations des usages de l’automobile. Notre transformation digitale fera du groupe PSA une entreprise connectée à ses clients. Avec Push to Pass, nous assurerons la croissance organique rentable de PSA » a déclaré Carlos Tavares, président du directoire.

Mots clefs associés à cet article : Peugeot, Citroën, DS, Groupe PSA

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Eric Basset, nouveau directeur de PSA Retail France
    Eric Basset, nouveau directeur de PSA Retail France
  • Taux de main d’œuvre : le grand écart des marques
    Taux de main d’œuvre : le grand écart des marques
  • Une réponse en demi-teinte pour les agents Peugeot
    Une réponse en demi-teinte pour les agents Peugeot
  • Volvo plafonnera à 180 km/h la vitesse de tous ses modèles en 2020
    Volvo plafonnera à 180 km/h la vitesse de tous ses modèles en 2020
  • PSA affiche des résultats et des ambitions conséquents
    PSA affiche des résultats et des ambitions conséquents
  • Mercedes-Benz France : une branche utilitaire toujours plus à part entière
    Mercedes-Benz France : une branche utilitaire toujours plus à part entière
  • PSA Retail : 800 embauches en France cette année
    PSA Retail : 800 embauches en France cette année
  • Véhicules électriques : les ventes bondissent en janvier
    Véhicules électriques : les ventes bondissent en janvier
  • La LLD progresse de 1,9 % en 2018
    La LLD progresse de 1,9 % en 2018
  • Tesla rachète Maxwell Technologies
    Tesla rachète Maxwell Technologies
  • Motrio renforce ses outils digitaux
    Motrio renforce ses outils digitaux
  • Pièces de réemploi : PSA se tourne vers Indra
    Pièces de réemploi : PSA se tourne vers Indra
  • Questions à : Jacques-Édouard Daubresse, directeur pièces et services de PSA France
    Questions à : Jacques-Édouard Daubresse, directeur pièces et services de PSA France
  • Un budget moyen de 22 900 euros pour l’achat d’un véhicule neuf
    Un budget moyen de 22 900 euros pour l’achat d’un véhicule neuf
  • Véhicules neufs : + 3 % en 2018
    Véhicules neufs : + 3 % en 2018

Newsletter
Recherche