Quand le contrôle technique devient un produit d’appel…

Publié le par .

Le patron de Dekra le rappelle, le contrôle technique répond avant tout à un devoir sécuritaire.
Le patron de Dekra le rappelle, le contrôle technique répond avant tout à un devoir sécuritaire.

Proposé gratuitement ou soldé à 1 euro, voire fortement remisé dans le cadre d’opérations commerciales, le contrôle technique se brade. C’est l’effet secondaire d’un secteur où, en France, le nombre de centres comme les prix pratiqués sont libres, contrairement à ce qui s’observe dans d’autres pays d’Europe. Ce qui était à l’origine une opération sécuritaire tend à devenir un simple produit d’appel au bénéfice des acteurs de l’après-vente automobile.

Il n’en fallait pas moins pour irriter Nicolas Bouvier, directeur général de Dekra. Le responsable cherche à garder l’église au milieu du village. « La réalité, c’est que le poids du prix du contrôle technique est très faible dans la balance totale des coûts d’utilisation annuelle d’un véhicule. […] La focalisation du public sur le prix du contrôle technique tient surtout au fait qu’il est une dépense contrainte. Pourtant le contrôle technique est une activité dont l’utilité économique pour les clients est bien réelle. […] Le contrôle technique, en détectant les défauts de manière préventive, permet souvent d’éviter des réparations les plus coûteuses et joue ainsi un rôle sociétal. Pour les professionnels de la réparation, les 20 % de contre-visites génèrent par an 1,6 milliard d’euros de chiffre d’affaires, et donc plusieurs milliers d’emplois. On voit bien que le contrôle technique doit être envisagé dans l’ensemble de ses fonctions : sécuritaire, préventif, générateur de revenus et d’emplois » prévient Nicolas Bouvier.

Le responsable rappelle en outre les nombreux investissements, qui se chiffrent en dizaines de milliers d’euros, auxquels doivent faire face les centres du fait des obligations réglementaires. Un contexte bel et bien à contre-courant de la grande braderie qui s’opère.

Dans la même rubrique :

  • Le Salon Autopromotec 2017 affiche complet !
    Le Salon Autopromotec 2017 affiche complet !
  • Le Garac avance la période de ses portes ouvertes
    Le Garac avance la période de ses portes ouvertes
  • DAF Conseil fête ses 10 ans de succès
    DAF Conseil fête ses 10 ans de succès
  • ReviserSaVoiture révise son positionnement
    ReviserSaVoiture révise son positionnement
  • Delticom acquiert les actifs d’AutoPink
    Delticom acquiert les actifs d’AutoPink
  • TomTom chiffre le coût du trafic en France
    TomTom chiffre le coût du trafic en France
  • Eurecar 2016 ouvrira ses portes le 3 décembre
    Eurecar 2016 ouvrira ses portes le 3 décembre
  • Europ Assistance, RAC et VHD jouent la carte de l’alliance
    Europ Assistance, RAC et VHD jouent la carte de l’alliance
  • Stéphane Grilhé en appui commercial d’Afcodma
    Stéphane Grilhé en appui commercial d’Afcodma
  • Le CNPA lance une activité pour les véhicules historiques
    Le CNPA lance une activité pour les véhicules historiques
  • La FNAA réagit au rapport parlementaire sur le contrôle technique
    La FNAA réagit au rapport parlementaire sur le contrôle technique
  • Meyle se dote d’un nouvel outil de communication
    Meyle se dote d’un nouvel outil de communication
  • Prix de l’Équipement de Garage : le jury constitué
    Prix de l’Équipement de Garage : le jury constitué
  • Autopromotec accélère son internationalisation
    Autopromotec accélère son internationalisation
  • La mobilité en chiffres : le nouveau baromètre annuel du CNPA
    La mobilité en chiffres : le nouveau baromètre annuel du CNPA

Newsletter
Recherche