Abonnez-vous

Au sommaire du numéro en cours

Enquête : Multimarquisme, le coming out des constructeurs
Interview : Olivier Legrand, Federal-Mogul
Astuce : L’hydrogène au service du décalaminage
Pièces : Bougie, le retour de l’essence !
Comparatif : Les crédits locatifs
Pannes : Le bilan du contrôle technique 2013

Toute l’information pour l’univers du garage

Remise du rapport Sartorius sur la situation de PSA Peugeot Citroën

par le

Remise du rapport Sartorius sur la situation de PSA Peugeot Citroën

Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, a reçu hier mardi des mains d’Emmanuel Sartorius, ingénieur général des Mines, les conclusions de la mission indépendante sur la situation de PSA Peugeot Citroën. Le rapport confirme une situation financière et industrielle difficile. Il pointe également une internationalisation limitée et l’absence de partenariats industriels structurants. Il regrette enfin une politique active de distribution de dividendes et de rachat d’actions. Néanmoins, le document ne conteste pas la nécessité d’un plan de réorganisation et de mesures de redressement. Toutefois, il observe que d’autres choix industriels auraient pu être faits dans le cadre d’une analyse d’ensemble des capacités productives de PSA en Europe, qui auraient offert davantage d’options aujourd’hui. « Le plan de redressement devra être strictement proportionné à la situation réelle du groupe pour limiter les conséquences négatives sur l’emploi. Chaque salarié concerné par le plan devra trouver une solution d’emploi. L’activité des sous-traitants directs et indirects concernés devra être préservée » prévient-on du côté de Bercy. Le ministère a répondu favorablement à la demande des syndicats et des élus d’organiser des négociations tripartites.

L'info en continu

Lave-glace à bout portant 10 septembre 2012 par Jean-Marc GERVASIO Secteur La Feda réagit au plan automobile 12 septembre 2012 par Fabio CROCCO Secteur

- Voir tous les articles