Renault booste le moteur de la Zoe

Publié le par .

Le constructeur français annonce le lancement du nouveau moteur électrique R110 de 80 kW, qui sera inauguré sur la version 2018 de la Zoe.

Avec l’arrivée du R110, le moteur électrique Renault existe dorénavant en cinq versions (44 kW, 57 kW, 60 kW, 68 kW et 80 kW) et équipe aujourd’hui quatre modèles : les Kangoo Z.E., Master Z.E. et Zoe pour Renault, ainsi que la Smart Electric Drive pour Daimler.
Avec l’arrivée du R110, le moteur électrique Renault existe dorénavant en cinq versions (44 kW, 57 kW, 60 kW, 68 kW et 80 kW) et équipe aujourd’hui quatre modèles : les Kangoo Z.E., Master Z.E. et Zoe pour Renault, ainsi que la Smart Electric Drive pour Daimler.

Zoe, le modèle phare de la gamme V.E. de Renault, sera le premier à adopter ce nouveau moteur à la puissance accrue. Le R110 développe en effet 12 kW de plus, dans le même encombrement et avec la même masse, que son prédécesseur, le moteur R90. Le conducteur bénéficie ainsi d’une plus grande capacité d’accélération, avec un gain de près de 2 secondes sur le 80-120 km/h. Cette amélioration significative des reprises renforce le confort de conduite à vitesse soutenue et permet de profiter pleinement de la large autonomie du modèle. Du moteur R90 dont il est issu, le R110 conserve le couple à bas régime d’une valeur maximum de 225 Nm disponible en une fraction de seconde.

Leader du véhicule électrique en Europe, Renault réaffirme sa stratégie de développement et fabrication de ses motorisations électriques et confirme son savoir-faire en la matière. Évolution du moteur R90, le R110 mis au point en seulement deux ans, est un moteur 100 % Renault, fabriqué en France.

Rappelons qu’en France, plus d’un véhicule électrique vendu sur deux est une Zoe. Qu’à ce jour, près de 100 000 unités de ce modèle ont été fabriquées dans l’usine Renault de Flins et vendues dans le Monde. Pour la troisième année consécutive, il est le véhicule électrique le plus vendu en Europe. Enfin, en 2017, ses ventes ont augmenté de 44% par rapport à l’année précédente.

Mots clefs associés à cet article : Renault, Véhicule électrique

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Bosch et Daimler partenaires pour la conduite automatisée
    Bosch et Daimler partenaires pour la conduite automatisée
  • Gulplug et son Selfplug distinguée par l’Ademe
    Gulplug et son Selfplug distinguée par l’Ademe
  • ZF et son système sMotion lissent la route
    ZF et son système sMotion lissent la route
  • ZF développe un renfort de traction électrique
    ZF développe un renfort de traction électrique
  • Stratasys partenaire d’Audi pour la conception des feux arrière
    Stratasys partenaire d’Audi pour la conception des feux arrière
  • Federal-Mogul lance une nouvelle technologie de segment de piston
    Federal-Mogul lance une nouvelle technologie de segment de piston
  • L’hydrogène oui, mais pas pour tout de suite
    L’hydrogène oui, mais pas pour tout de suite
  • Volkswagen explore le gaz naturel
    Volkswagen explore le gaz naturel
  • Ford accompagne les malvoyants
    Ford accompagne les malvoyants
  • Nauto : la conduite sous haute surveillance
    Nauto : la conduite sous haute surveillance
  • Schaeffler se projette dans l’avenir avec le 48 volts
    Schaeffler se projette dans l’avenir avec le 48 volts
  • Bosch et e.GO s’accordent sur un service de voiturier automatique
    Bosch et e.GO s’accordent sur un service de voiturier automatique
  • [Vidéo] Nexteer paré pour la conduite autonome
    [Vidéo] Nexteer paré pour la conduite autonome
  • Brevets : l’automobile toujours en tête de l’innovation
    Brevets : l’automobile toujours en tête de l’innovation
  • BASF souhaite mieux maîtriser la densité de la mousse des volants
    BASF souhaite mieux maîtriser la densité de la mousse des volants

Newsletter
Recherche