Renault enfonce le clou Motrio

Publié le par .

Face au ralentissement des entrées en atelier, Renault souhaite dynamiser les ventes de sa gamme de pièces adaptables low cost Motrio, qui vient de fêter ses dix ans.

Renault s’apprête à mettre en place une série d’opérations forfaitaires alternatives (pièces et main-d’œuvre) bon marché et compétitives, bâties autour de la gamme de pièces Motrio à bas prix. Son ambition est de conquérir les véhicules Renault âgés de plus de six ans, infidèles à hauteur de 55 %.

Ces forfaits Motrio sont depuis peu déployés progressivement en France dans le réseau primaire, secondaire et les Renault Minute avec beaucoup de pédagogie. En Europe, les forfaits Motrio seront lancés en Allemagne, aux Pays-Bas, en Belgique et au Portugal d’ici à fin 2008 et déployés dans toutes les affaires européennes d’ici à fin 2009. Les garages Motrio ne sont, pour l’heure, pas concernés par ces forfaits.

Dix ans de Motrio
Créée en 1998, la gamme Motrio s’est considérablement enrichie, essentiellement portée par les garages et les agents. Les concessionnaires ne représentent que 3 % des ventes. En 10 ans, le nombre de références a été multiplié par dix, passant de 600 à 8000, et les familles de produits ont doublé, couvrant aujourd’hui 41 familles. Comme les pièces d’origine Renault, les pièces Motrio sont garanties un an et bénéficient de la même logistique. La gamme couvre 80 % du parc européen, soit 32 marques de véhicules et plus de 4 000 modèles. La marque est distribuée dans 35 pays et vient d’être lancée en Turquie.

Depuis sa création, Motrio enregistre une progression régulière de son chiffre d’affaires. En 2007, il s’élevait à 73,4 millions d’euros, en hausse de 19 % par rapport à 2006. Il devrait s’élever à 100 millions d’euros cette année. Un montant toutefois dérisoire face aux 4,7 milliards d’euros que représente le business pièces Renault dans son ensemble (dont 1,8 milliard en France). Cela dit, la pièce Motrio est une histoire bien plus rentable.

Mots clefs associés à cet article : Renault, Motrio

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • L’après-vente de Renault se redresse en 2016
    L’après-vente de Renault se redresse en 2016
  • Delphine Lafon-Degrange nommée à la tête de la business unit IAM de PSA
    Delphine Lafon-Degrange nommée à la tête de la business unit IAM de PSA
  • BMW France : Vincent Salimon succède à Serge Naudin
    BMW France : Vincent Salimon succède à Serge Naudin
  • Nissan veut révolutionner son après-vente avec le véhicule connecté
    Nissan veut révolutionner son après-vente avec le véhicule connecté
  • La location longue durée poursuit sa remarquable progression
    La location longue durée poursuit sa remarquable progression
  • Citroën lance la notice de bord 2.0
    Citroën lance la notice de bord 2.0
  • Opel bientôt dans le giron de Groupe PSA ?
    Opel bientôt dans le giron de Groupe PSA ?
  • PSA lorgne le marché indien avec Ambassador
    PSA lorgne le marché indien avec Ambassador
  • Dieselgate : PSA aussi ?
    Dieselgate : PSA aussi ?
  • Ventes VN : un marché 2016 dopé par les ventes stratégiques
    Ventes VN : un marché 2016 dopé par les ventes stratégiques
  • Renault rachète son sous-traitant PVI
    Renault rachète son sous-traitant PVI
  • FCA Heritage pour la première fois à Rétromobile
    FCA Heritage pour la première fois à Rétromobile
  • Renault confie à Wyz Group l’optimisation de son offre pneus
    Renault confie à Wyz Group l’optimisation de son offre pneus
  • Avec SmartLink, Ford offre outre-Atlantique la connectivité à tous ses clients
    Avec SmartLink, Ford offre outre-Atlantique la connectivité à tous ses clients
  • Ford lance Omnicraft, une nouvelle gamme de pièces multimarques
    Ford lance Omnicraft, une nouvelle gamme de pièces multimarques

Newsletter
Recherche