Renault et le CNRS s’associent pour le véhicule autonome

Publié le par .

Renault et une unité du CNRS viennent de créer le laboratoire de recherche SIVALab (laboratoire des systèmes intègres pour le véhicule autonome). Il sera basé à Compiègne.

Le but de cette association : améliorer le système de navigation des véhicules autonomes.
Le but de cette association : améliorer le système de navigation des véhicules autonomes.

À travers ce partenariat scientifique et technologique noué entre Renault et le CNRS se concrétise une relation de confiance de plus de dix ans. Le laboratoire SIVALab, qui disposera d’une gouvernance et de moyens partagés, fournira une structure adaptée à la pérennisation des développements scientifiques et à la réalisation de projets d’envergure. Il déroulera dans un premier temps un programme de recherche de quatre ans.

L’objet d’étude principal de cette collaboration portera sur la fiabilité, l’intégrité et la précision des systèmes de perception et de localisation utilisés pour la navigation des véhicules autonomes communicants.

Les données analysées proviendront non seulement des capteurs du véhicule, mais aussi de cartes de navigation pré-établies et de l’extérieur, via des liaisons dynamiques, vers les autres usagers de la route et les infrastructures. Grâce à une gestion intelligente de la combinaison de ces multiples données, le véhicule disposera d’une meilleure capacité à se situer.

Mots clefs associés à cet article : Alliance Renault-Nissan

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Stratasys partenaire d’Audi pour la conception des feux arrière
    Stratasys partenaire d’Audi pour la conception des feux arrière
  • Federal-Mogul lance une nouvelle technologie de segment de piston
    Federal-Mogul lance une nouvelle technologie de segment de piston
  • L’hydrogène oui, mais pas pour tout de suite
    L’hydrogène oui, mais pas pour tout de suite
  • Volkswagen explore le gaz naturel
    Volkswagen explore le gaz naturel
  • Ford accompagne les malvoyants
    Ford accompagne les malvoyants
  • Nauto : la conduite sous haute surveillance
    Nauto : la conduite sous haute surveillance
  • Schaeffler se projette dans l’avenir avec le 48 volts
    Schaeffler se projette dans l’avenir avec le 48 volts
  • Bosch et e.GO s’accordent sur un service de voiturier automatique
    Bosch et e.GO s’accordent sur un service de voiturier automatique
  • [Vidéo] Nexteer paré pour la conduite autonome
    [Vidéo] Nexteer paré pour la conduite autonome
  • Brevets : l’automobile toujours en tête de l’innovation
    Brevets : l’automobile toujours en tête de l’innovation
  • BASF souhaite mieux maîtriser la densité de la mousse des volants
    BASF souhaite mieux maîtriser la densité de la mousse des volants
  • BASF anticipe les déformations des thermoplastiques
    BASF anticipe les déformations des thermoplastiques
  • Continental au service de la voiture autonome
    Continental au service de la voiture autonome
  • ZF travaille sur un concept d’airbag de genoux allégé
    ZF travaille sur un concept d’airbag de genoux allégé
  • Dürr développe l’étuve de demain
    Dürr développe l’étuve de demain

Newsletter
Recherche