Renault organise la seconde vie des batteries des véhicules électriques

Publié le par .

E-Stor constitue une double solution en matière de recyclage et de fourniture d'énergie.
E-Stor constitue une double solution en matière de recyclage et de fourniture d'énergie.

Au terme de leur vie dans le véhicule, les batteries des véhicules électriques conservent une importante capacité résiduelle, ce qui signifie qu’elles peuvent encore servir à d’autres applications avant d’être définitivement recyclées. Parallèlement, le développement du marché du véhicule électrique (97 687 unités écoulées en Europe en 2015, soit 48 % de plus qu’en 2014) s’accompagne d’une croissance de la demande en énergie pour les recharger mais aussi, à terme, d’un potentiel volume de batteries disponibles pour un autre usage.

Ces différentes problématique font le bonheur de Connected Energy Ltd et de son système de stockage d’énergie E-Stor, à qui Renault confiera les batteries issues de sa gamme de véhicules électriques (VE).

Ainsi, au-delà de la gestion d’énergie qu’il permet, ce système de stockage rend possible l’installation de bornes de charge rapide pour véhicules électriques, là où le réseau d’alimentation ne permettait que des charges plus lentes. Plutôt que de charger les véhicules en exploitant directement l’alimentation du réseau général d’énergie, E-Stor organise la charge de plusieurs batteries à faible puissance sur une plus longue durée. C’est tout l’intérêt de ces batteries de seconde vie, qui sont alors prêtes à fournir leur énergie pour recharger un véhicule et ainsi répondre au besoin direct du conducteur de VE.

Stocke aussi l’énergie renouvelable

À noter qu’ E-Stor permet également de stocker l’énergie d’origine renouvelable (solaire, éolien) produite sur site pour la restituer ultérieurement en fonction des besoins. Le système offre aussi une solution de recharge en heures creuses, réduisant ainsi les dépenses en énergie des utilisateurs. Le premier produit E-Stor offre une puissance nominale de 50 kW/50 kWh et peut être connecté à une ou plusieurs bornes de charge rapide. Le système est évolutif, et d’autres unités de plus grande capacité suivront.

Avec ce partenariat et cette stratégie, Renault propose deux solutions concrètes pour ses véhicules électriques et leurs batteries en fin de vie. Premièrement, une solution aux problèmes de réseau, en limitant les pics de consommation. Deuxièmement, une solution aux problématiques environnementales, car le système préserve au mieux la valeur des batteries avant de les recycler définitivement.

Mots clefs associés à cet article : Renault, Recyclage

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • ZF et son système sMotion lissent la route
    ZF et son système sMotion lissent la route
  • ZF développe un renfort de traction électrique
    ZF développe un renfort de traction électrique
  • Stratasys partenaire d’Audi pour la conception des feux arrière
    Stratasys partenaire d’Audi pour la conception des feux arrière
  • Federal-Mogul lance une nouvelle technologie de segment de piston
    Federal-Mogul lance une nouvelle technologie de segment de piston
  • L’hydrogène oui, mais pas pour tout de suite
    L’hydrogène oui, mais pas pour tout de suite
  • Volkswagen explore le gaz naturel
    Volkswagen explore le gaz naturel
  • Ford accompagne les malvoyants
    Ford accompagne les malvoyants
  • Nauto : la conduite sous haute surveillance
    Nauto : la conduite sous haute surveillance
  • Schaeffler se projette dans l’avenir avec le 48 volts
    Schaeffler se projette dans l’avenir avec le 48 volts
  • Bosch et e.GO s’accordent sur un service de voiturier automatique
    Bosch et e.GO s’accordent sur un service de voiturier automatique
  • [Vidéo] Nexteer paré pour la conduite autonome
    [Vidéo] Nexteer paré pour la conduite autonome
  • Brevets : l’automobile toujours en tête de l’innovation
    Brevets : l’automobile toujours en tête de l’innovation
  • BASF souhaite mieux maîtriser la densité de la mousse des volants
    BASF souhaite mieux maîtriser la densité de la mousse des volants
  • BASF anticipe les déformations des thermoplastiques
    BASF anticipe les déformations des thermoplastiques
  • Continental au service de la voiture autonome
    Continental au service de la voiture autonome

Newsletter
Recherche