Renault projette d’investir un milliard d’euros dans l’électrique en France

Publié le par .

Le premier constructeur français a récemment annoncé qu’il allait investir « plus d’un milliard d’euros » en France d’ici à 2022 pour le développement et la production de véhicules électriques.

L'usine de Flins est le site unique de production de la Zoe. La cadence devrait y passer de 60 000 unités par an en 2018 à environ 120 000 d’ici à 2022.
L'usine de Flins est le site unique de production de la Zoe. La cadence devrait y passer de 60 000 unités par an en 2018 à environ 120 000 d’ici à 2022.

Dans un communiqué, Renault prévoit notamment la fabrication de modèles électriques dans son usine de Douai (Nord) à partir de 2021 et le doublement des capacités de production de sa citadine électrique Zoe dans l’usine de Flins (Yvelines) pour les quatre prochaines années.

Rappelons que, avec le constructeur japonais et partenaire Nissan, Renault a été est l’un des pionniers des véhicules électriques. Il est devenu le numéro un européen sur ce type de motorisations avec notamment son modèle vedette Zoe, qui s’est vendu à 32 000 exemplaires l’an dernier. Le constructeur français est également leader sur le créneau des utilitaires électriques avec la fourgonnette Kangoo, produite à Maubeuge (Nord).

D’ici à 2022, les capacités de production de la Zoe sur le site de Flins passeront de 60 000 unités par an en 2018 à environ 120 000 d’ici à 2022. Renault a indiqué prévoir « l’introduction à Douai d’une nouvelle plate-forme électrique », issue de son alliance avec Nissan et Mitsubishi, pour créer un deuxième site de production Renault de véhicules électriques.

+ 38 % de ventes de véhicules électriques en Europe l’an passé

Le constructeur annonce également un « triplement des capacités de production de moteurs électriques » à Cléon (Seine-Maritime), où il va introduire un moteur « de nouvelle génération » en 2021. Les capacités passeraient de 80 000 à 240 000 moteurs par an d’ici à 2022.

Renault a affiché l’an dernier une hausse de 38 % de ses ventes de véhicules électriques en Europe. La Zoe, à elle seule, a progressé de 44 % et revendique près du quart des ventes de voitures électriques sur le marché européen.

L’annonce de ces investissements intervient alors que le Gouvernement français avait annoncé fin mai un « contrat stratégique de la filière automobile » visant une multiplication par cinq des ventes de véhicules électriques d’ici à 2022 dans le pays et un objectif de 100 000 bornes de recharge grâce à un soutien financier de l’État.

Mots clefs associés à cet article : Renault, Véhicule électrique

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Leads Awards : Toyota, Hyundai et Peugeot sur le podium 2018
    Leads Awards : Toyota, Hyundai et Peugeot sur le podium 2018
  • Baisse des immatriculations de véhicules neufs
    Baisse des immatriculations de véhicules neufs
  • PSA investit de nouveau dans la distribution chinoise
    PSA investit de nouveau dans la distribution chinoise
  • [Vidéo] Volkswagen lance sa solution de connectivité automobile
    [Vidéo] Volkswagen lance sa solution de connectivité automobile
  • La dernière Ford Focus décroche 5 étoiles EuroNCAP
    La dernière Ford Focus décroche 5 étoiles EuroNCAP
  • Toyota poursuit son objectif de zéro accident
    Toyota poursuit son objectif de zéro accident
  • PSA met en compétition ses techniciens d’atelier
    PSA met en compétition ses techniciens d’atelier
  • Wyz Group signe avec Ford
    Wyz Group signe avec Ford
  • PSA Retail teste l’entretien en « Self-Reception »
    PSA Retail teste l’entretien en « Self-Reception »
  • L’électrique survolté en octobre
    L’électrique survolté en octobre
  • Le marché des véhicules particuliers neufs régresse
    Le marché des véhicules particuliers neufs régresse
  • Ford muscle son après-vente
    Ford muscle son après-vente
  • Eurorepar propose une gamme de machines tournantes rénovée
    Eurorepar propose une gamme de machines tournantes rénovée
  • Volkswagen proposera un nouveau parcours client en 2020
    Volkswagen proposera un nouveau parcours client en 2020
  • Opel contraint au rappel de 96 000 voitures
    Opel contraint au rappel de 96 000 voitures

Newsletter
Recherche