Renault revisite son offre SAV

Publié le par .

Renault revisite son offre SAV

Par son aspect fidélisant et sans surprise financière pour les automobilistes, les contrats d’entretien restent une arme d’avenir pour les acteurs du marché du SAV. Notamment pour les réseaux de marque disposant de point de services relativement homogène. Renault nous en fait la preuve après avoir lancé en avril une gamme de contrats d’entretien complètement revisité. Trois formules font ainsi leur apparition, plus claires et surtout économique. Le constructeur avance une économie comprise entre 10 et 15% en moyenne à comparer d’un entretien au détail, avec comme autre avantage la mensualisation des frais. Si l’on considère une Twingo, ces contrats de services vont de 7 à 25 euros par mois selon la formule, ce jusqu’à 5 ans et 160 000 kms. Pour une Mégane berline dCi 110, la fourchette du coût va de 16 à 31 euros/mois. Objectif visé : vendre un véhicule sur trois avec un contrat de service.

Pour le reste, la marque au Losange a imaginé 22 nouveaux forfaits « Révision » classables sous 5 types mêlant vidange et filtration : Classique, Confort, Confort Air, Endurance Essence et Endurance Diesel. La tarification se fait uniquement par la norme et le grade d’huile et non plus par le modèle du véhicule. Sans oublier l’accent mis, pub TV à l’appui, sur les fameux forfait à « prix serrés » basés sur les pièces Motrio et destinés aux autos de plus de 6 ans. Renault souhaite doubler leur vente. Autre nouveauté annoncée, prochainement, les clients de la marque pourront connaître le montant d’une révision depuis Internet en saisissant l’immatriculation de son véhicule. Désormais, le constructeur préconise une révision annuelle simplifiée pour tous ses nouveaux modèles lancés à partir de cette année.

Mots clefs associés à cet article : Renault, Motrio

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Volkswagen et Ford s’allient pour le développement d’utilitaires
    Volkswagen et Ford s’allient pour le développement d’utilitaires
  • BMW double la surface de son centre de pièces de Strasbourg
    BMW double la surface de son centre de pièces de Strasbourg
  • Renault projette d’investir un milliard d’euros dans l’électrique en France
    Renault projette d’investir un milliard d’euros dans l’électrique en France
  • FCA forme ses futurs techniciens après-vente
    FCA forme ses futurs techniciens après-vente
  • Les ventes de véhicules électriques en hausse de 9 %
    Les ventes de véhicules électriques en hausse de 9 %
  • Trois-cylindres PureTech de PSA élu moteur de l’année
    Trois-cylindres PureTech de PSA élu moteur de l’année
  • Audi : nouveau chef du département après-vente
    Audi : nouveau chef du département après-vente
  • Mazda élargit son offre d’assistance
    Mazda élargit son offre d’assistance
  • Mediapart accuse Renault et PSA de gonfler artificiellement le prix de leurs pièces de carrosserie
    Mediapart accuse Renault et PSA de gonfler artificiellement le prix de leurs pièces de carrosserie
  • Volvo annonce la fin du diesel sur la S60
    Volvo annonce la fin du diesel sur la S60
  • Toyota et Suzuki étudient des projets communs
    Toyota et Suzuki étudient des projets communs
  • Toyota veut
    Toyota veut "exploser" ses ventes de véhicules à hydrogène
  • Opel ouvre son premier point de vente sous l’égide de PSA Retail
    Opel ouvre son premier point de vente sous l’égide de PSA Retail
  • Toyota France lance une offensive RH sur la vente et l’après-vente
    Toyota France lance une offensive RH sur la vente et l’après-vente
  • PSA investit dans sa digitalisation
    PSA investit dans sa digitalisation

Newsletter
Recherche