Renault s’associe à Sanef pour le franchissement des péages « autonomes »

Publié le par .

Le groupe Renault annonce un partenariat avec Sanef, société autoroutière, pour adapter les infrastructures routières aux véhicules autonomes. Les partenaires s’étaient déjà associés en 2016 pour étudier leur passage aux barrières de péage et sur les zones de travaux.

Renault et Sanef expérimentent le passage des véhicules autonomes sur les autoroutes.
Renault et Sanef expérimentent le passage des véhicules autonomes sur les autoroutes.

Les groupes Renault et Sanef poursuivent leur coopération dans l’expérimentation du passage des véhicules autonomes sur les autoroutes, en particulier au moment du franchissement des barrières de péage et sur les zones de travaux. Ils avaient déjà lancé en juin 2016 un projet pilote dans l’optique d’étudier le comportement des voitures sans conducteur. Expérimentation en cours jusqu’au milieu d’année 2018. L’objectif annoncé est ambitieux : réduire à néant le nombre d’accidents mortels et permettre au voyageur d’avoir l’esprit libre à tout moment sur l’autoroute, quelles que soient les zones de passage.

Aujourd’hui les deux partenaires entendent développer les communications des véhicules autonomes entre eux et avec les infrastructures routières. «  Nous sommes convaincus que les véhicules autonomes ont besoin du développement d’une infrastructure de haute qualité » abonde Édouard Fischer, directeur des technologies et des systèmes du groupe Sanef.

Appui gouvernemental

Les groupes travaillent sur le véhicule de demain, notamment à la connexion des voitures autonomes à l’infrastructure V2X. « Améliorer la sécurité des conducteurs, des passagers et des autres grâce à des véhicules autonomes requiert que les acteurs gouvernementaux et privés travaillent ensemble afin de mettre leur expertise en commun » commente Mathieu Lips, responsable du projet pour le groupe Renault.

Et c’est effectivement le cas puisque ces expérimentations sont réalisées dans le cadre du projet Scoop, un programme européen pilote pour développer des systèmes de transports intelligents coopératifs. Le projet rassemble notamment Renault et Sanef, ainsi que d’autres constructeurs (PSA), des collectivités locales des universités et des centres de recherche.

Mots clefs associés à cet article : Renault, Conduite autonome

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Bugatti fabrique ses étriers de frein sur une imprimante 3D
    Bugatti fabrique ses étriers de frein sur une imprimante 3D
  • Valeo XtraVue, voir l’au-delà !
    Valeo XtraVue, voir l’au-delà !
  • Osram avance sur les phares intelligents
    Osram avance sur les phares intelligents
  • Moteur Skyactiv-X de Mazda, entre diesel et essence !
    Moteur Skyactiv-X de Mazda, entre diesel et essence !
  • ZF allège l’enrouleur de ceinture de sécurité
    ZF allège l’enrouleur de ceinture de sécurité
  • Valeo dévoile ses dernières innovations au CES
    Valeo dévoile ses dernières innovations au CES
  • Stationnement autonome : ZF s’associe au « Google chinois »
    Stationnement autonome : ZF s’associe au « Google chinois »
  • SKF intègre la position sur les roulements d’alterno-démarreur
    SKF intègre la position sur les roulements d’alterno-démarreur
  • Nissan connecte le cerveau à la conduite
    Nissan connecte le cerveau à la conduite
  • ZF expose au CES sa vision de la mobilité du futur
    ZF expose au CES sa vision de la mobilité du futur
  • Carfit et le CEA se penchent sur l’étude des vibrations automobiles
    Carfit et le CEA se penchent sur l’étude des vibrations automobiles
  • Ford adopte un plancher de coffre en nid-d’abeilles
    Ford adopte un plancher de coffre en nid-d’abeilles
  • Xee se connecte à Google Home
    Xee se connecte à Google Home
  • ZF présente un volant au service de la conduite autonome
    ZF présente un volant au service de la conduite autonome
  • Renault-Daimler lance son nouveau 1.3 l TCe
    Renault-Daimler lance son nouveau 1.3 l TCe

Newsletter
Recherche