SRA relève l’incohérence des prix des pièces dans les différents pays d’Europe

Publié le par .

La France affiche des tarifs parmi les plus chers d'Europe.
La France affiche des tarifs parmi les plus chers d'Europe.

À travers ses récentes publications, l’observatoire technique des assureurs, SRA, évoque sa surprise face aux écarts de prix des pièces détachées pouvant exister entre les différents pays européens selon qu’ils ont libéralisé ou pas le marché des pièces de carrosserie. Et à ce jeu la France, où résiste le monopole, reste indiscutablement pénalisée.

Par exemple, comme le rapporte SRA, après une étude publiée par Insurance Europe, les prix des capots des Peugeot 208 et Citroën C4, voitures françaises, sont plus élevés en France qu’en Allemagne ! Autre exemple : la Renault Clio IV affiche en France un prix du capot de 372 euros, supérieur de 93 euros par rapport au prix pratiqué en Allemagne (279 euros) !

« Il apparaît en France que le passage de la Clio III à la Clio IV s’est accompagné d’une augmentation du prix du capot de 9,4 % alors que, dans le même temps, en Allemagne le prix du capot a baissé de 30 % ! » relate l’organisme, qui mentionne que le pare-brise de la Clio IV a augmenté de 10 % et le bouclier avant, de 13,4 %.

Le prix moyen d’un bouclier est également plus élevé dans les pays non libéralisés que dans les pays qui appliquent la clause de réparation. Pour SRA, les écarts de prix restent surprenants et proviennent clairement d’une stratégie du constructeur. « Ce qui interpelle le plus, ce sont les Renault Clio et Citroën C4, voitures françaises, dont le bouclier avant est plus cher en France qu’en Allemagne », souligne SRA.

Idem pour ce qui touche le pare-brise des Renault Clio et Mégane, des Peugeot 208 et des Citroën C4, qui sont plus chers en France qu’en Allemagne. Par ailleurs, les Volkswagen Polo et Peugeot 308 affichent les tarifs les plus chers en France, respectivement de 267 euros et 347 euros, par rapport aux sept autres pays suivis dans l’enquête.

Dans la même rubrique :

  • Carflex, l’alternative aux réseaux
    Carflex, l’alternative aux réseaux
  • Symach à la conquête du marché Français avec Jean-Claude Bartnicki
    Symach à la conquête du marché Français avec Jean-Claude Bartnicki
  • Five Star : 25 ans fêtés sur les sommets
    Five Star : 25 ans fêtés sur les sommets
  • Carrosserie : la problématique urgente de l’emploi
    Carrosserie : la problématique urgente de l’emploi
  • Le coût de la réparation-collision a augmenté de 3,9 % au premier trimestre
    Le coût de la réparation-collision a augmenté de 3,9 % au premier trimestre
  • Fix Auto et Würth signent un partenariat
    Fix Auto et Würth signent un partenariat
  • La FFC conserve son président
    La FFC conserve son président
  • Five Star au plus près des flottes
    Five Star au plus près des flottes
  • Un carrossier réclame 400 000 euros à Nobilas devant le tribunal
    Un carrossier réclame 400 000 euros à Nobilas devant le tribunal
  • Les aides à la conduite gonflent la facture des réparations de 11 %
    Les aides à la conduite gonflent la facture des réparations de 11 %
  • Acoat Selected vise la tête d’affiche
    Acoat Selected vise la tête d’affiche
  • BMW et Mini : forte augmentation du prix des pièces en 2017
    BMW et Mini : forte augmentation du prix des pièces en 2017
  • La FFC Réparateurs dénonce les effets néfastes des accords « achats »
    La FFC Réparateurs dénonce les effets néfastes des accords « achats »
  • Experts véreux : entre 5 et 7 % de la profession selon France Télévisions
    Experts véreux : entre 5 et 7 % de la profession selon France Télévisions
  • Fix Auto affiche ses ambitions mondiales
    Fix Auto affiche ses ambitions mondiales

Newsletter
Recherche