Samada adopte le biométhane avec GNVERT

Publié le par .

En 2007, Samada, filiale logistique du groupe Monoprix, et GNVERT, opérateur de mobilité durable du groupe ENGIE, ouvraient la voie au développement du gaz naturel carburant dans le secteur du transport routier de marchandises. À l’époque, 26 porteurs GNV étaient mobilisés pour l’approvisionnement d’une centaine de magasins de l’enseigne situés dans Paris et sa proche banlieue.

Voilà plus de dix ans que la filiale du groupe Monoprix a adopté le gaz naturel pour sa flotte de transport de marchandises.
Voilà plus de dix ans que la filiale du groupe Monoprix a adopté le gaz naturel pour sa flotte de transport de marchandises.

Dix ans plus tard, c’est avec l’utilisation du biométhane et l’élargissement de sa flotte GNV que Samada confirme son engagement pour une mobilité durable. Les deux partenaires viennent de conclure un accord qui permettra d’accélérer le développement de la mobilité gaz naturel au sein des flottes de la filiale logistique en Île-de-France et dans le reste de la France.

En plein développement

D’une durée de cinq ans, cet accord garantit à Samada de pouvoir disposer à hauteur de 50 % des quantités de biométhane nécessaires à son développement dans les prochaines années et l’accès à l’ensemble du réseau de stations GNVERT. Avec 140 stations en exploitation, ce réseau connaît une forte accélération avec plus d’une cinquantaine de constructions de stations prévues en France d’ici à 2020 dont 30 stations de gaz naturel comprimé (GNC) et BioGNC pour poids lourds en Île-de-France.

Jean-Pierre Devilliers, directeur général de Samada, affirme que ce nouvel accord, qui prend en compte l’évolution du marché depuis 2007, permet aux deux entreprises de se projeter dans l’avenir avec un esprit de partenariat renouvelé. « L’utilisation du biométhane carburant permet de répondre à nos enjeux opérationnels en garantissant un bilan carbone exemplaire. Ce partenariat confirme l’impact grandissant de la transition énergétique appliquée au transport routier de marchandises (TRM) », synthétise-t-il.

De son côté, Philippe Van Deven, directeur général de GNVERT déclare : «  La décision de Samada d’intensifier son développement dans le GNV et le BioGNV confirme la prise en compte toujours croissante des enjeux de la transition énergétique dans le TRM. Cette décision de la part de l’acteur qui a été le pionnier du GNV pour le transport de marchandises il y a maintenant dix ans est tout à fait significative. Quelques millions de kilomètres parcourus plus tard, les atouts du GNV ont démontré leur pertinence et convaincu notre partenaire. Je les remercie pour leur confiance renouvelée, qui s’étend maintenant sur l’ensemble du territoire national. »

Mots clefs associés à cet article : Transport

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Alertgasoil partenaire de STEF
    Alertgasoil partenaire de STEF
  • Blyyd livre un tracteur électrique à Carrefour
    Blyyd livre un tracteur électrique à Carrefour
  • Jost group commande 500 camions Stralis NP Iveco
    Jost group commande 500 camions Stralis NP Iveco
  • TIS-Web Motion : le nouveau service de gestion de flotte de VDO
    TIS-Web Motion : le nouveau service de gestion de flotte de VDO
  • Camions autonomes : une sérieuse menace pour les chauffeurs
    Camions autonomes : une sérieuse menace pour les chauffeurs
  • Le gaz au service de la baisse du CO2
    Le gaz au service de la baisse du CO2
  • TRM : + 3,9 % pour la Pologne, – 7 % pour la France !
    TRM : + 3,9 % pour la Pologne, – 7 % pour la France !
  • DAF remporte l’appel d’offre pour les BOM à Angoulême
    DAF remporte l’appel d’offre pour les BOM à Angoulême
  • Un premier camion à l’éthanol sur les routes de France
    Un premier camion à l’éthanol sur les routes de France
  • Mercedes livre son 500e camion au groupe TRM
    Mercedes livre son 500e camion au groupe TRM
  • Le chiffre d’affaires de Stef reste stable en 2016
    Le chiffre d’affaires de Stef reste stable en 2016
  • NOx : les camions montrent l’exemple
    NOx : les camions montrent l’exemple
  • Transport routier : des hausses de coûts de 1,2 à 2,1 % à prévoir
    Transport routier : des hausses de coûts de 1,2 à 2,1 % à prévoir
  • STEF vise l’international avec STEF Europe
    STEF vise l’international avec STEF Europe
  • TrailerLinc, la solution de suivi des remorques de VDO
    TrailerLinc, la solution de suivi des remorques de VDO

Newsletter
Recherche