Samsung Electronics mise désormais sur l’automobile

Publié le par .

Samsung lance une division dédiée à la fabrication de composants pour l’automobile.
Samsung lance une division dédiée à la fabrication de composants pour l’automobile.

Son avenir, Samsung Electronics ne l’imagine plus dans l’industrie du smartphone mais sur le marché automobile. Le fabricant sud-coréen a en effet annoncé ce mercredi la création d’un département chargé de concevoir, en lien avec d’autres unités technologiques du groupe, les systèmes multimédia embarqués, de navigation satellitaire et de conduite autonome. Cette nouvelle entité sera dirigée par Park Jong-Hwan, qui supervisait auparavant la production de moteurs et de compresseurs dans la division électroménager du conglomérat.

Avec l’avènement attendu du véhicule connecté et des systèmes de transport intelligents, Samsung Electronics estime avoir un rôle à jouer dans ce secteur également lorgné par son concurrent américain Apple. Le groupe asiatique capitalisera pour cela sur son savoir-faire en matière de fabrication de processeurs, batterie, écran ou encore de puces de communication.

Selon le Wall Street Journal, le lancement de cette nouvelle division fait écho au ralentissement des ventes observé sur le marché des smartphones, qui ne devrait plus assurer ces prochaines années la croissance de Samsung Electronics. Les bénéfices du coréen générés par sa division mobile sont en effet passés de 5,2 milliards d’euros au troisième trimestre 2013 à un peu moins de 2 milliards sur la même période cette année. S’élevant à 32 % il y a deux ans, sa part de marché est depuis retombée à 23 %.

Rappelons que ce n’est pas la première fois que Samsung s’intéresse à l’industrie automobile puisque le fabricant avait déjà créé une première filiale dédiée en 1995, Samsung Motors, avant de la céder cinq années plus tard à Renault.

Dans la même rubrique :

  • Renault-Daimler lance son nouveau 1.3 l TCe
    Renault-Daimler lance son nouveau 1.3 l TCe
  • Renault prépare les infrastructures pour la voiture autonome de demain avec Scoop
    Renault prépare les infrastructures pour la voiture autonome de demain avec Scoop
  • Mann Hummel suit l’état du filtre à air avec Senzit
    Mann Hummel suit l’état du filtre à air avec Senzit
  • Bosch iDisc, la version 2.0 du disque de frein
    Bosch iDisc, la version 2.0 du disque de frein
  • Conduite autonome : Delphi acquiert nuTonomy
    Conduite autonome : Delphi acquiert nuTonomy
  • BASF fait briller les plastiques
    BASF fait briller les plastiques
  • Continental propose un nouveau concept de roue
    Continental propose un nouveau concept de roue
  • L’hydrogène : la piste oubliée de la transition énergétique
    L’hydrogène : la piste oubliée de la transition énergétique
  • Ford conçoit une casquette connectée anti-somnolence
    Ford conçoit une casquette connectée anti-somnolence
  • Audi accélère sur les carburants de synthèse
    Audi accélère sur les carburants de synthèse
  • BorgWarner dévoile sa suralimentation à deux turbo à géométrie variable
    BorgWarner dévoile sa suralimentation à deux turbo à géométrie variable
  • Renault vers la conduite autonome du niveau d’un pilote professionnel
    Renault vers la conduite autonome du niveau d’un pilote professionnel
  • BASF présente le premier polyamide semi-transparent
    BASF présente le premier polyamide semi-transparent
  • Valeo dévoile son savoir-faire à l’ITS de Montréal
    Valeo dévoile son savoir-faire à l’ITS de Montréal
  • NTN-SNR fait varier la tension de la courroie d’accessoires
    NTN-SNR fait varier la tension de la courroie d’accessoires

Newsletter
Recherche