Spid veut booster les ventes d’accessoires en ligne

Publié le par .

La jeune pousse se propose de mettre à disposition des concessionnaires une boutique en ligne clés en main pour la vente d’accessoires de garage. L’objectif est de les aider à conquérir un marché dominé par les centres-autos.

Un concessionnaire Fiat basé à Montpellier est passé par Spid pour sa boutique en ligne.
Un concessionnaire Fiat basé à Montpellier est passé par Spid pour sa boutique en ligne.

Spid cible particulièrement les concessionnaires et les groupes de distribution de véhicules. La start-up créée par un coutumier du secteur automobile, Fabien d’Aumale, leur propose de booster leurs ventes en ligne d’accessoires de garage. Pour ce faire, la jeune pousse met à disposition des concessionnaires une boutique en ligne clés en main.

Sous marque blanche, le site de e-commerce prend donc les couleurs de la concession et répertorie tous les accessoires qu’elle propose, les prix des pièces et le montage de celles-ci. Par ailleurs la plate-forme web, couplée à la base de données clients du concessionnaire, génère automatiquement des mails et des SMS pour lancer des campagnes commerciales.

La mise en place de la e-boutique est gratuite, Spid se rémunérant sur les ventes effectives opérées en ligne. Le concessionnaire devra en outre débourser 50 euros HT mensuels, qui comprennent les campagnes commerciales ainsi qu’un service client B2C dédié.

Les ventes en ligne de plus en plus importantes sur ce marché

«  Les concessionnaires savent parfaitement qu’ils sous-performent. Les raisons en sont multiples, mais le fait est qu’il est très rare de voir un vendeur proposer des accessoires. Et si on ne propose pas, on ne risque pas de vendre », commente le fondateur. Il estime que le chiffre d’affaires réalisé par les concessionnaires sur le marché de l’accessoire s’élève à 300 millions d’euros, « bien loin de leur potentiel », sur un créneau plutôt détenu par les grandes enseignes de centre-auto.

Le service a d’ores et déjà séduit plusieurs groupements tels que Lamiraut, Koala ou Schumacher, et Spid entend poursuivre son déploiement sur ce marché porteur. En effet, d’après une enquête menée par le cabinet McKinsey, 15 à 20 % des ventes d’accessoires seront réalisées sur le Net à l’horizon 2020. Récemment, Opel a d’ailleurs lancé sa propre boutique d’accessoires en ligne pour capter des parts sur ce marché grandissant.

Mots clefs associés à cet article : E-commerce, Service

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Pneumaclic lance les offres « linéaires »
    Pneumaclic lance les offres « linéaires »
  • Wyz Group vise la cour des ETI
    Wyz Group vise la cour des ETI
  • Piecesetpneus.com se lance dans la pièce de carrosserie
    Piecesetpneus.com se lance dans la pièce de carrosserie
  • Opisto revient sur 2018
    Opisto revient sur 2018
  • L’Aventure Peugeot Citroën DS étoffe son offre de pièces
    L’Aventure Peugeot Citroën DS étoffe son offre de pièces
  • France Réemploi Pièces Auto : + 35 % de commandes en 2018
    France Réemploi Pièces Auto : + 35 % de commandes en 2018
  • Pneumaclic vise 450 000 pneus livrés en 2019
    Pneumaclic vise 450 000 pneus livrés en 2019
  • Lecarrossier.fr : le réseau digital apporteur d’affaires
    Lecarrossier.fr : le réseau digital apporteur d’affaires
  • Piècesetpneus teste la vente B2B
    Piècesetpneus teste la vente B2B
  • Pneumaclic veut faire du volume
    Pneumaclic veut faire du volume
  • Garagescore lance un outil dédié à la gestion des mécontents
    Garagescore lance un outil dédié à la gestion des mécontents
  • Sytao, la vente de pneumatiques en ligne pour tous
    Sytao, la vente de pneumatiques en ligne pour tous
  • Oscaro.com mis en demeure par l’UFC-Que Choisir
    Oscaro.com mis en demeure par l’UFC-Que Choisir
  • lautopiece.com : la différence par les services
    lautopiece.com : la différence par les services
  • La maison mère d’Autodis en passe de reprendre Oscaro
    La maison mère d’Autodis en passe de reprendre Oscaro

Newsletter
Recherche