StockOpro fait la chasse aux stocks morts

Publié le par .

Pour écouler plus facilement leurs stocks de pièces invendues, distributeurs et réparateurs peuvent désormais faire appel aux services de stockopro.com. Mise en ligne fin 2015, la plate-forme semble séduire les professionnels de l’après-vente.

StockOpro enregistre environ 100 connexions quotidiennes.
StockOpro enregistre environ 100 connexions quotidiennes.

C’est l’heure du premier bilan pour stockopro.com. Lancée depuis six mois, la plate-forme de déstockage de pièces détachées entre professionnels vient de franchir le cap des 1 500 transactions. La bourse d’échange compte désormais 60 abonnés et propose près de 400 000 articles à la vente. Un démarrage très encourageant pour Stephan Passebois, créateur de StockOpro, qui précise que sa plate-forme a déjà séduit les distributeurs – qui représentent la moitié des abonnés – et les garages. Ces derniers peuvent y trouver une solution pour écouler leurs stocks « dormants » tout en bénéficiant de remises atteignant jusqu’à 80 % pour certaines pièces.

« Le bénéfice majeur de stockopro.com, c’est d’apporter un potentiel d’acheteurs très important pour écouler nos stocks morts. Il permet de développer des opportunités d’achat à destination des garagistes et des carrosseries, cibles que nous ne pouvons toucher qu’en mettant en œuvre des actions promotionnelles spécifiques et coûteuses en temps » affirme Bernard Detrez, concessionnaire Volkswagen Paris Est et abonné à la plate-forme de déstockage.

De nouvelles options dans les prochaines semaines

Fort de ces premiers retours, Stephan Passebois souhaite désormais étoffer les services proposés par son site en permettant notamment le traitement des transactions par lot de pièces. Le dirigeant entend également faciliter la gestion des comptes en ligne et des listes d’annonces. De nouvelles fonctionnalités qui devraient être opérationnelles avant l’été.

« En créant stockopro.com, nous avons souhaité initialement apporter un service aux mécaniciens et réparateurs pour l’écoulement de leurs stocks morts et la recherche de pièces. C’est finalement les professionnels du commerce de la pièce détachée, grossistes et distributeurs, qui ont montré un grand intérêt pour la plate-forme. Les volumes sont importants, et cette donnée a inévitablement une incidence sur l’évolution de notre offre » conclut Stephan Passebois.

Mots clefs associés à cet article : Distribution pièces

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Waze nomme des responsables de marché auto et TPE
    Waze nomme des responsables de marché auto et TPE
  • Yakarouler renforce son pôle achats
    Yakarouler renforce son pôle achats
  • Caruso inaugure ses premiers services
    Caruso inaugure ses premiers services
  • Deal2Drive, bien plus qu’un comparateur de prix des pièces
    Deal2Drive, bien plus qu’un comparateur de prix des pièces
  • Drust se tourne vers les garagistes avec son carnet d’entretien digital
    Drust se tourne vers les garagistes avec son carnet d’entretien digital
  • SKF lance son site internet dédié à la Rechange
    SKF lance son site internet dédié à la Rechange
  • iDGarages vise 60 000 rendez-vous en 2018
    iDGarages vise 60 000 rendez-vous en 2018
  • Yakarouler.com fête ses 11 ans
    Yakarouler.com fête ses 11 ans
  • eBay à Equip Auto, l’opportunité Internet
    eBay à Equip Auto, l’opportunité Internet
  • Drust embarque le diagnostic
    Drust embarque le diagnostic
  • Centarauto (FNA) lance son carnet d’entretien digital
    Centarauto (FNA) lance son carnet d’entretien digital
  • Lescot lance son site internet
    Lescot lance son site internet
  • Phare-occasion.com, la boutique web dédiée aux optiques d’occasion
    Phare-occasion.com, la boutique web dédiée aux optiques d’occasion
  • Vroomly publie le prix moyen des réparations
    Vroomly publie le prix moyen des réparations
  • GarageScore séduit 600 concessions
    GarageScore séduit 600 concessions

Newsletter
Recherche