Stratasys partenaire d’Audi pour la conception des feux arrière

Publié le par .

Le spécialiste de l’impression 3D au service du prototypage met à disposition du centre de présérie du constructeur premium allemand son imprimante J750 pour la conception des cabochons de feux arrière.

Audi estime que la réduction des délais de prototypage des cabochons de feux arrière peut atteindre 50 % grâce à l'impression 3D multimatériau en couleur de Stratasys.
Audi estime que la réduction des délais de prototypage des cabochons de feux arrière peut atteindre 50 % grâce à l'impression 3D multimatériau en couleur de Stratasys.

Au stade du développement physique de nouveaux concepts et pièces, Audi comme bien d’autres constructeurs automobiles fait appel à des méthodes traditionnelles, telles que le moulage et le fraisage. Couramment utilisées pour créer et reproduire de nouvelles conceptions, elles s’avèrent toutefois coûteuses en temps. Sans compter qu’elles augmentent les délais de vérification de la conception et retardent, de facto, la commercialisation du modèle fini.

Afin de rationaliser ce processus, le centre d’impression 3D plastique Audi va désormais utiliser l’impression multimatière et multicouleur J750 de Stratasys. L’emploi de cet équipement aux réelles performances esthétiques va permettre la production de cabochons de feux arrière multicolores entièrement transparents, et ce, en une seule impression. Une différence majeure en comparaison du précédent processus, à plusieurs étapes. Grâce à cette formidable machine, le constructeur peut imprimer en 3D des pièces transparentes dans plusieurs couleurs (plus de 500 000 combinaisons possibles) et textures qui répondent aux exigences rigoureuses de conception de ses produits.

« Le design est l’un des critères les plus importants dans la décision d’achat des clients d’Audi. Il est donc primordial que nous respections des normes de qualité extrêmement élevées pendant la phase de création et de conception du développement des véhicules » explique Tim Spiering, responsable du centre d’impression 3D plastique Audi. Qui poursuit : « De ce fait, nous avons besoin que les prototypes présentent la géométrie exacte des pièces, sans distorsion et avec une qualité extrêmement élevée, le tout accompagné d’une couleur et d’une transparence fidèles à celles de la pièce finale. L’imprimante 3D Stratasys J750 va nous procurer un avantage considérable en nous permettant d’imprimer les textures et les couleurs exactes définies lors de la conception. Il s’agit d’un critère essentiel pour que les concepts de design soient validés pour la production. »

Mots clefs associés à cet article : Audi

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Bosch et Daimler partenaires pour la conduite automatisée
    Bosch et Daimler partenaires pour la conduite automatisée
  • Gulplug et son Selfplug distinguée par l’Ademe
    Gulplug et son Selfplug distinguée par l’Ademe
  • ZF et son système sMotion lissent la route
    ZF et son système sMotion lissent la route
  • ZF développe un renfort de traction électrique
    ZF développe un renfort de traction électrique
  • Federal-Mogul lance une nouvelle technologie de segment de piston
    Federal-Mogul lance une nouvelle technologie de segment de piston
  • L’hydrogène oui, mais pas pour tout de suite
    L’hydrogène oui, mais pas pour tout de suite
  • Volkswagen explore le gaz naturel
    Volkswagen explore le gaz naturel
  • Ford accompagne les malvoyants
    Ford accompagne les malvoyants
  • Nauto : la conduite sous haute surveillance
    Nauto : la conduite sous haute surveillance
  • Schaeffler se projette dans l’avenir avec le 48 volts
    Schaeffler se projette dans l’avenir avec le 48 volts
  • Bosch et e.GO s’accordent sur un service de voiturier automatique
    Bosch et e.GO s’accordent sur un service de voiturier automatique
  • [Vidéo] Nexteer paré pour la conduite autonome
    [Vidéo] Nexteer paré pour la conduite autonome
  • Brevets : l’automobile toujours en tête de l’innovation
    Brevets : l’automobile toujours en tête de l’innovation
  • BASF souhaite mieux maîtriser la densité de la mousse des volants
    BASF souhaite mieux maîtriser la densité de la mousse des volants
  • BASF anticipe les déformations des thermoplastiques
    BASF anticipe les déformations des thermoplastiques

Newsletter
Recherche