Taux de facturation : l’heure est à la négociation !

Publié le par .

En cette fin d’année où les carrossiers révisent leurs conditions d’agrément avec les assureurs, la Fédération Française de la Carrosserie sensibilise ses adhérents sur l’obligation d’engagement de volume de la part des compagnies.

La Fédération Française de la Carrosserie (FFC) rappelle à ses adhérents carrossiers leurs droits dans le cadre des négociations tarifaires avec leurs donneurs d’ordres.
La Fédération Française de la Carrosserie (FFC) rappelle à ses adhérents carrossiers leurs droits dans le cadre des négociations tarifaires avec leurs donneurs d’ordres.

Dans sa dernière lettre de communication, alors que s’ouvre la période de révision des prix, la Fédération Française de la Carrosserie (FFC) rappelle à ses adhérents carrossiers leurs droits dans le cadre des négociations tarifaires avec leurs donneurs d’ordres.

En effet, selon la loi, et plus précisément selon l’avis n°16-8 émis le 12 février 2016 par la CEPC (Commission d’Examen des Pratiques Commerciales), les remises et conditions consenties aux assureurs doivent l’être en fonction d’un engagement d’un volume d’affaires apporté à l’atelier.

« Ainsi, il est confirmé que, suivant les dispositions prévues à l’article L442-6-1, 3° du code du commerce, le carrossier réparateur est bel et bien en mesure, dès aujourd’hui, d’adresser un courrier aux assureurs, afin de leur demander la mise en œuvre de la négociation tarifaire pour l’année 2018, en tenant compte des impératifs dictés par la loi » assure la FFC.

Le tarif de départ est le taux public du carrossier

Comme dans toute négociation d’ordre commercial, le tarif de départ est le taux public du carrossier, sur lequel ce dernier pourra accorder un taux de remise à l’assureur, qui devra, en contrepartie, lui notifier expressément le volume minimum quantifié en apport d’affaires, sur lequel il s’engage.

« Avec la confirmation des dispositions légales en la matière qui vient de paraitre, les assureurs concernés ne pourront plus se prévaloir d’aucune exception pour se soustraire à leurs obligations » prévient le syndicat qui se tient à la disposition des professionnels pour leur apporter les informations réglementaires nécessaires et pour les soutenir dans leurs démarches.

Et de conclure : « Nul doute que chacun saura saisir cette opportunité, pour retrouver une situation de meilleur équilibre entre ses coûts de production et ses ventes, ou en cas d’impossibilité de trouver un accord équitable, de mettre un terme aux agréments les plus polluants ».

Dans la même rubrique :

  • La BPI investit sur les Affranchis !
    La BPI investit sur les Affranchis !
  • Axial prépare son congrès
    Axial prépare son congrès
  • Five Star, un congrès sous le signe des Adas
    Five Star, un congrès sous le signe des Adas
  • Prestation express : Five Star contre Carglass avec Repair Zen
    Prestation express : Five Star contre Carglass avec Repair Zen
  • Five Star signe un partenariat pièces et services avec le réseau Opel
    Five Star signe un partenariat pièces et services avec le réseau Opel
  • Carflex, l’alternative aux réseaux
    Carflex, l’alternative aux réseaux
  • Symach à la conquête du marché Français avec Jean-Claude Bartnicki
    Symach à la conquête du marché Français avec Jean-Claude Bartnicki
  • Five Star : 25 ans fêtés sur les sommets
    Five Star : 25 ans fêtés sur les sommets
  • Carrosserie : la problématique urgente de l’emploi
    Carrosserie : la problématique urgente de l’emploi
  • Le coût de la réparation-collision a augmenté de 3,9 % au premier trimestre
    Le coût de la réparation-collision a augmenté de 3,9 % au premier trimestre
  • Fix Auto et Würth signent un partenariat
    Fix Auto et Würth signent un partenariat
  • La FFC conserve son président
    La FFC conserve son président
  • Five Star au plus près des flottes
    Five Star au plus près des flottes
  • Un carrossier réclame 400 000 euros à Nobilas devant le tribunal
    Un carrossier réclame 400 000 euros à Nobilas devant le tribunal
  • Les aides à la conduite gonflent la facture des réparations de 11 %
    Les aides à la conduite gonflent la facture des réparations de 11 %

Newsletter
Recherche