Texa : l’éblouissant règle-phare eLight

Publié le par .

Texa vient de mettre sur le marché un règle-phare hybride adapté aux blocs optiques les plus modernes. L’équipement est capable de faire des réglages mécaniques comme les contrôles électroniques.

Texa vient de mettre sur le marché un règle-phare hybride, eLight, adapté aux blocs optiques les plus modernes
Texa vient de mettre sur le marché un règle-phare hybride, eLight, adapté aux blocs optiques les plus modernes

Les blocs optiques deviennent de véritables systèmes électroniques à base de leds, voir de laser. Ils sont aussi des ensembles connectés à l’architecture du véhicule. En plus de régler avec précision mécaniquement leur portée et convient désormais aussi d’en faire un diagnostic électronique. Le réglage de ces optiques modernes demande de même d’en prendre électroniquement le contrôle.

Pour répondre à ces nouvelles exigences, le fabricant italien Texa propose son règle-phare de dernière génération eLight. L’équipement est disponible en deux versions One et One D. Cette dernière, autonome, intègre son propre écran de contrôle tactile et orientable de 7 pouces. Pour utiliser pleinement la version One, il faudra la coupler avec un outil de diagnostic Axone de Texa.

Pour faire communiquer eLight avec le véhicule, il faut passer par une mini interface Bluetooth (Navigator NANO S) connectée à la prise OBD. Une fois connecté, l’équipement identifie le modèle de véhicule, le type d’optique et répertorie toutes les procédures de réglages requises. Si un réglage des phares est nécessaire, le système de diagnostic intégré commute automatiquement eLight en mode réglage.

eLight, dont le corps est en aluminium, intègre une large lentille de Fresnel (340 x 200 mm) pour tenir compte de l’augmentation probable de la taille des phares des futurs véhicules.

eLight est livré avec une caméra CMOS et une visière laser pour une grande précision photométrique (+/- 0,1% en vertical et +/- 0,2% en horizontal). Grâce à sa capacité de diagnostic intégrée, eLight peut également analyser les segments supplémentaires que l’on retrouve dans les systèmes d’éclairage très évolués comme AFS (Adaptive Front Lighting System) et GFHB (Glare Free High Beam).

L’équipement intègre une batterie au lithium qui lui confère une journée d’autonomie. Une autre fonctionnalité, celle de pouvoir imprimer des rapports d’activité sur une imprimante thermique intégrée.

Mots clefs associés à cet article : Texa

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Les surpneus Musher poursuivent leur ascension
    Les surpneus Musher poursuivent leur ascension
  • Rassant veut protéger les opérateurs
    Rassant veut protéger les opérateurs
  • NSK veille à la surcharge
    NSK veille à la surcharge
  • Texa affiche ses solutions d’Adas
    Texa affiche ses solutions d’Adas
  • L’azote au secours des peintres
    L’azote au secours des peintres
  • Bosch arme la profession face au durcissement de la réglementation antipollution
    Bosch arme la profession face au durcissement de la réglementation antipollution
  • Capelec diagnostique l’éclairage
    Capelec diagnostique l’éclairage
  • Malhe Aftermarket : l’inédit banc de calibration des Adas
    Malhe Aftermarket : l’inédit banc de calibration des Adas
  • FilterCleanBox : la machine à laver les FAP de Faurecia
    FilterCleanBox : la machine à laver les FAP de Faurecia
  • [Vidéo] Prix de l’Équipement de l’Année 2019
    [Vidéo] Prix de l’Équipement de l’Année 2019
  • Réseau de distribution d’air Prevost
    Réseau de distribution d’air Prevost
  • Nitromaster d’Eurosider élu Equipement de l’Année 2019
    Nitromaster d’Eurosider élu Equipement de l’Année 2019
  • Prix de L’Équipement de l’Année : 65 produits en compétition
    Prix de L’Équipement de l’Année : 65 produits en compétition
  • Rassant replie la grue d’atelier
    Rassant replie la grue d’atelier
  • 3M lance la troisième génération du masque Aura
    3M lance la troisième génération du masque Aura

Newsletter
Recherche