Top Carrosserie table sur le hors assurance

Publié le par .

Nouveau souffle pour le réseau Top Carrosserie.
Nouveau souffle pour le réseau Top Carrosserie.

Rayures, bosses, petits impacts… les deux tiers des véhicules roulants ne présentent pas une carrosserie parfaite. Et, selon les statistiques du Gipa, malgré un parc vieillissant, près de la moitié des automobilistes aimerait gommer ces défauts en faisant jouer son assurance.

Mais les franchises étant chères, peu d’entre eux le font et 6 % des conducteurs (soit 2 millions de véhicules) pourraient être tentés par des forfaits de réparation dédiés à ces petits accrocs. Des forfaits du reste que 20 % des professionnels proposent déjà avec un succès plus ou moins confirmé.

L’application Drivista Carrosserie

Quoi qu’il en soit, Top Carrosserie (Groupauto) fait de cette « bobologie » un axe stratégique. À cette fin, l’enseigne aux 120 adhérents, vient de présenter à Paris, lors de son premier congrès depuis sa création en 2002, l’application mobile grand public Drivista Carrosserie.

Elle sera disponible au premier trimestre 2016 et doit permettre à l’automobiliste d’effectuer en toute simplicité une demande de devis de remise en état de son véhicule avec la possibilité d’envoyer une photo prise avec le smartphone. Après avoir géolocalisé le client, l’application transmet la demande au carrossier le plus proche. Charge à ce dernier d’y répondre en moins de 24 heures après réception de la requête envoyée depuis un central.

Top Carrosserie doit développer la mécanique…

Pour promouvoir cette nouvelle offre hors assurance et Drivista Carrosserie, l’enseigne envisage de mettre en place une communication basée sur des cravates de rétroviseur. Ces derniers informeront sur les possibilités de l’application et sur les montants des forfaits de réparation rapide.

Des forfaits que l’enseigne entend rendre, tant que possible, nationaux pour optimiser leur portée. Ces mêmes cravates présenteront également un ensemble de services de mécanique rapide. « Il faut profiter du fait que les véhicules restent au moins 48 heures dans vos ateliers pour placer une opération mécanique » conseille Serge Boillot, directeur activité carrosserie/peinture chez Groupauto.

Un nouvel outil CRM

Par ailleurs, Top Carrosserie a annoncé la signature d’un accord majeur avec la société Fatec, important gestionnaire de flotte avec un parc de 40 000 véhicules. Ce partenariat devrait alimenter entres autres l’activité hors assurance avec un potentiel de travail autour des restitutions de location.

Par l’intermédiaire de la société de conseil spécialisée en carrosserie, Socca, le réseau entend rapidement se labelliser Afnor suivant la norme carrosserie NFX 50-845. Un site Internet d’auto-évaluation a été créé à cette fin.

Socca a de même développé pour Top Carrosserie un tableau de bord web. L’objectif d’un tel outil est d’aider les adhérents, via la publication d’indicateurs clés de performance, à mieux suivre leur activité mensuellement et d’être réactifs pour apporter des actions correctives adaptées. Comme les réparateurs de Top Garage, les carrossiers pourront eux aussi profiter du CRM Top Client, développé par Daf Conseil. Celui-ci permet de bien gérer sa base de clients et de faire des relances personnalisées via SMS, e-mailing ou courrier.

Pour conclure la convention, Serge Boillot a appelé les adhérents à privilégier la plate-forme Saint Amand Service France, acquise en mai dernier par Groupauto, pour l’achat de leurs pièces de carrosserie. Seuls 25 % des membres du réseau s’approvisionnent aujourd’hui auprès de l’entreprise.

Notre dossier complet sur Top Carrosserie est à découvrir dans le n° 107 de Décision Atelier, de février 2016.

Mots clefs associés à cet article : Groupauto, Top Carrosserie

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • La carrosserie en croissance de 2 % en 2016
    La carrosserie en croissance de 2 % en 2016
  • La FFC Réparateurs s’élève contre le forcing fait autour des pièces d’occasion
    La FFC Réparateurs s’élève contre le forcing fait autour des pièces d’occasion
  • Rôle économique de l’expert : les menaces de la FFC Réparateurs
    Rôle économique de l’expert : les menaces de la FFC Réparateurs
  • Leaseway et Five Star : nouveau service de véhicules de remplacement en cas d’assistance
    Leaseway et Five Star : nouveau service de véhicules de remplacement en cas d’assistance
  • Rôle économique de l’expert : la FNAA incrédule
    Rôle économique de l’expert : la FNAA incrédule
  • Rôle économique de l’expert : un arrêt non réglementaire selon le CNPA
    Rôle économique de l’expert : un arrêt non réglementaire selon le CNPA
  • François Mondello élu président de l’ANEA
    François Mondello élu président de l’ANEA
  • Five Star et PACT partenaires face à la grêle
    Five Star et PACT partenaires face à la grêle
  • Les experts confortés dans leur rôle de régulateur économique
    Les experts confortés dans leur rôle de régulateur économique
  • Five Star organisera son congrès à Barcelone en juin prochain
    Five Star organisera son congrès à Barcelone en juin prochain
  • Le Syndicat des experts indépendants se lance dans le recours direct
    Le Syndicat des experts indépendants se lance dans le recours direct
  • Le coût des pièces de carrosserie en hausse de 3,5 % en 2016
    Le coût des pièces de carrosserie en hausse de 3,5 % en 2016
  • Le CNPA réagit à l’incompréhensible hausse des primes d’assurance
    Le CNPA réagit à l’incompréhensible hausse des primes d’assurance
  • Agréments : les carrossiers en position de force selon la FFC Réparateurs
    Agréments : les carrossiers en position de force selon la FFC Réparateurs
  • Non ! Les carrossiers ne sont pas responsables de la hausse du coût de la réparation
    Non ! Les carrossiers ne sont pas responsables de la hausse du coût de la réparation

Newsletter
Recherche