Toyota adopte la biosynthèse sur les Durit

Publié le par .

Toyota deviendra à partir du mois prochain le premier constructeur à utiliser sur ses véhicules des Durit de moteur et de transmission en biohydrine, un nouveau caoutchouc issu de la biosynthèse.

Les premiers modèles équipés de Durit de capteur de dépression en caoutchouc de biohydrine seront produits en mai.
Les premiers modèles équipés de Durit de capteur de dépression en caoutchouc de biohydrine seront produits en mai.

Née d’une collaboration entre le constructeur, Zeon Corporation et Sumitomo Riko, la biohydrine est un caoutchouc produit à partir de biomatériaux d’origine végétale et non d’épichlorohydrine, le mélange époxy habituellement employé.

Partant du constat que les plantes absorbent le CO2 de l’atmosphère pendant leur croissance, ces biomatériaux devraient réduire d’environ 20 % les émissions de carbone du nouveau matériau au cours de son cycle de vie par rapport au caoutchouc classique dérivé du pétrole.

La production du caoutchouc de biohydrine passe par différentes techniques pour lier à l’échelle moléculaire des matières d’origine végétale et dérivées du pétrole. Grâce à cela, ce caoutchouc offre le niveau de résistance à l’huile, à la chaleur et la longévité indispensables aux Durit de capteur de dépression présentes dans les moteurs et les transmissions. De plus, il se prête bien à la production de masse, ce qui permet de l’appliquer à grande échelle aux véhicules de la marque.

Les premiers modèles équipés de Durit de capteur de dépression en caoutchouc de biohydrine seront produits en mai. Leur généralisation à l’ensemble des véhicules Toyota fabriqués au Japon devrait être effective d’ici à la fin de l’année.

Le japonais compte étendre l’usage de la biohydrine à d’autres composés caoutchoutés hautes performances, comme les Durit de frein et d’alimentation en carburant.

Mots clefs associés à cet article : Toyota

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Les bienfaits de la connectivité auto : les calculs de Bosch et Prognos
    Les bienfaits de la connectivité auto : les calculs de Bosch et Prognos
  • Actia poursuit son engagement en faveur de la cyber-sécurité des véhicules
    Actia poursuit son engagement en faveur de la cyber-sécurité des véhicules
  • Bosch se projette en 2025
    Bosch se projette en 2025
  • Volvo Cars et Autoliv démarrent leurs activités pour la conduite autonome
    Volvo Cars et Autoliv démarrent leurs activités pour la conduite autonome
  • Federal Mogul analyse la résistance à la corrosion des chemises de cylindre pour diesel
    Federal Mogul analyse la résistance à la corrosion des chemises de cylindre pour diesel
  • L’Apple Car pour bientôt ?
    L’Apple Car pour bientôt ?
  • SKF adapte ses roulements à l’électrification des véhicules
    SKF adapte ses roulements à l’électrification des véhicules
  • Schaeffler et Diehl Metall sont synchro !
    Schaeffler et Diehl Metall sont synchro !
  • Véhicule urbain autonome : Bosch et Daimler unissent leur force
    Véhicule urbain autonome : Bosch et Daimler unissent leur force
  • Federal-Mogul présente la bougie Pokal
    Federal-Mogul présente la bougie Pokal
  • Brembo équipe l’Alpine A110 avec l’étrier ECS
    Brembo équipe l’Alpine A110 avec l’étrier ECS
  • Goodyear dévoile son Eagle 360 Urban
    Goodyear dévoile son Eagle 360 Urban
  • Renault et le CNRS s’associent pour le véhicule autonome
    Renault et le CNRS s’associent pour le véhicule autonome
  • Le nouveau Volvo XC60 tient le danger à distance
    Le nouveau Volvo XC60 tient le danger à distance
  • Les 6 innovations « plastiques » de Mecaplast Group qui pourraient séduire l’automobile
    Les 6 innovations « plastiques » de Mecaplast Group qui pourraient séduire l’automobile

Newsletter
Recherche