Toyota adopte la biosynthèse sur les Durit

Publié le par .

Toyota deviendra à partir du mois prochain le premier constructeur à utiliser sur ses véhicules des Durit de moteur et de transmission en biohydrine, un nouveau caoutchouc issu de la biosynthèse.

Les premiers modèles équipés de Durit de capteur de dépression en caoutchouc de biohydrine seront produits en mai.
Les premiers modèles équipés de Durit de capteur de dépression en caoutchouc de biohydrine seront produits en mai.

Née d’une collaboration entre le constructeur, Zeon Corporation et Sumitomo Riko, la biohydrine est un caoutchouc produit à partir de biomatériaux d’origine végétale et non d’épichlorohydrine, le mélange époxy habituellement employé.

Partant du constat que les plantes absorbent le CO2 de l’atmosphère pendant leur croissance, ces biomatériaux devraient réduire d’environ 20 % les émissions de carbone du nouveau matériau au cours de son cycle de vie par rapport au caoutchouc classique dérivé du pétrole.

La production du caoutchouc de biohydrine passe par différentes techniques pour lier à l’échelle moléculaire des matières d’origine végétale et dérivées du pétrole. Grâce à cela, ce caoutchouc offre le niveau de résistance à l’huile, à la chaleur et la longévité indispensables aux Durit de capteur de dépression présentes dans les moteurs et les transmissions. De plus, il se prête bien à la production de masse, ce qui permet de l’appliquer à grande échelle aux véhicules de la marque.

Les premiers modèles équipés de Durit de capteur de dépression en caoutchouc de biohydrine seront produits en mai. Leur généralisation à l’ensemble des véhicules Toyota fabriqués au Japon devrait être effective d’ici à la fin de l’année.

Le japonais compte étendre l’usage de la biohydrine à d’autres composés caoutchoutés hautes performances, comme les Durit de frein et d’alimentation en carburant.

Mots clefs associés à cet article : Toyota

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • La suralimentation R2S de BorgWarner équipe le moteur Diesel 2.0 de Jaguar Land Rover
    La suralimentation R2S de BorgWarner équipe le moteur Diesel 2.0 de Jaguar Land Rover
  • Des voitures plus légères grâce aux alliages aluminium
    Des voitures plus légères grâce aux alliages aluminium
  • Véhicule autonome : les Français davantage intéressés par l’auto-entretien
    Véhicule autonome : les Français davantage intéressés par l’auto-entretien
  • Bosch et Mercedes vont se garer ensemble
    Bosch et Mercedes vont se garer ensemble
  • Une pédale d’accélération qui freine pour la Nissan Leaf !
    Une pédale d’accélération qui freine pour la Nissan Leaf !
  • Continental simplifie la gestion de la pression du pneumatique
    Continental simplifie la gestion de la pression du pneumatique
  • Bosch s’apprête à produire des batteries lithium-ion 48 V
    Bosch s’apprête à produire des batteries lithium-ion 48 V
  • BorgWarner vante les mérites de son turbocompresseur compact
    BorgWarner vante les mérites de son turbocompresseur compact
  • Bosch et Tom Tom conçoivent une carte routière numérique haute résolution
    Bosch et Tom Tom conçoivent une carte routière numérique haute résolution
  • Renault s’associe à Sanef pour le franchissement des péages « autonomes »
    Renault s’associe à Sanef pour le franchissement des péages « autonomes »
  • ZF développe un concept avancé d’airbag central intégré aux sièges
    ZF développe un concept avancé d’airbag central intégré aux sièges
  • Osram et Innoluce conçoivent un lidar sous forme de puce électronique
    Osram et Innoluce conçoivent un lidar sous forme de puce électronique
  • BorgWarner promeut une boîte de transfert à la demande
    BorgWarner promeut une boîte de transfert à la demande
  • Volvo accélère sur l’électrique
    Volvo accélère sur l’électrique
  • Tenneco lance son amortisseur adaptatif DRiV
    Tenneco lance son amortisseur adaptatif DRiV

Newsletter
Recherche