Toyota adopte la biosynthèse sur les Durit

Publié le par .

Toyota deviendra à partir du mois prochain le premier constructeur à utiliser sur ses véhicules des Durit de moteur et de transmission en biohydrine, un nouveau caoutchouc issu de la biosynthèse.

Les premiers modèles équipés de Durit de capteur de dépression en caoutchouc de biohydrine seront produits en mai.
Les premiers modèles équipés de Durit de capteur de dépression en caoutchouc de biohydrine seront produits en mai.

Née d’une collaboration entre le constructeur, Zeon Corporation et Sumitomo Riko, la biohydrine est un caoutchouc produit à partir de biomatériaux d’origine végétale et non d’épichlorohydrine, le mélange époxy habituellement employé.

Partant du constat que les plantes absorbent le CO2 de l’atmosphère pendant leur croissance, ces biomatériaux devraient réduire d’environ 20 % les émissions de carbone du nouveau matériau au cours de son cycle de vie par rapport au caoutchouc classique dérivé du pétrole.

La production du caoutchouc de biohydrine passe par différentes techniques pour lier à l’échelle moléculaire des matières d’origine végétale et dérivées du pétrole. Grâce à cela, ce caoutchouc offre le niveau de résistance à l’huile, à la chaleur et la longévité indispensables aux Durit de capteur de dépression présentes dans les moteurs et les transmissions. De plus, il se prête bien à la production de masse, ce qui permet de l’appliquer à grande échelle aux véhicules de la marque.

Les premiers modèles équipés de Durit de capteur de dépression en caoutchouc de biohydrine seront produits en mai. Leur généralisation à l’ensemble des véhicules Toyota fabriqués au Japon devrait être effective d’ici à la fin de l’année.

Le japonais compte étendre l’usage de la biohydrine à d’autres composés caoutchoutés hautes performances, comme les Durit de frein et d’alimentation en carburant.

Mots clefs associés à cet article : Toyota

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Renault-Daimler lance son nouveau 1.3 l TCe
    Renault-Daimler lance son nouveau 1.3 l TCe
  • Renault prépare les infrastructures pour la voiture autonome de demain avec Scoop
    Renault prépare les infrastructures pour la voiture autonome de demain avec Scoop
  • Mann Hummel suit l’état du filtre à air avec Senzit
    Mann Hummel suit l’état du filtre à air avec Senzit
  • Bosch iDisc, la version 2.0 du disque de frein
    Bosch iDisc, la version 2.0 du disque de frein
  • Conduite autonome : Delphi acquiert nuTonomy
    Conduite autonome : Delphi acquiert nuTonomy
  • BASF fait briller les plastiques
    BASF fait briller les plastiques
  • Continental propose un nouveau concept de roue
    Continental propose un nouveau concept de roue
  • L’hydrogène : la piste oubliée de la transition énergétique
    L’hydrogène : la piste oubliée de la transition énergétique
  • Ford conçoit une casquette connectée anti-somnolence
    Ford conçoit une casquette connectée anti-somnolence
  • Audi accélère sur les carburants de synthèse
    Audi accélère sur les carburants de synthèse
  • BorgWarner dévoile sa suralimentation à deux turbo à géométrie variable
    BorgWarner dévoile sa suralimentation à deux turbo à géométrie variable
  • Renault vers la conduite autonome du niveau d’un pilote professionnel
    Renault vers la conduite autonome du niveau d’un pilote professionnel
  • BASF présente le premier polyamide semi-transparent
    BASF présente le premier polyamide semi-transparent
  • Valeo dévoile son savoir-faire à l’ITS de Montréal
    Valeo dévoile son savoir-faire à l’ITS de Montréal
  • NTN-SNR fait varier la tension de la courroie d’accessoires
    NTN-SNR fait varier la tension de la courroie d’accessoires

Newsletter
Recherche