Toyota et Mazda assoient leur alliance

Publié le par .

Toyota Motor Corporation et Mazda Motor Corporation ont créé, par un accord signé le 4 août, une alliance industrielle et capitalistique afin de renforcer un partenariat instauré depuis plusieurs années.

Toyota et Mazda se réservent la possibilité de renforcer leur alliance capitalistique en fonction des progrès de leur alliance industrielle.
Toyota et Mazda se réservent la possibilité de renforcer leur alliance capitalistique en fonction des progrès de leur alliance industrielle.

Aboutissement de deux ans de discussions entre les deux constructeurs, cet accord donne à la collaboration entre Toyota et Mazda un coup d’accélérateur tout en l’ancrant dans la durée.
L’alliance porte sur les points suivants :
1. Création d’une coentreprise qui produira des véhicules aux États-Unis.
2. Développement conjoint de technologies pour les véhicules électriques.
3. Développement conjoint de technologies pour les véhicules connectés.
4. Collaboration autour des hautes technologies de sécurité.
5. Extension des produits complémentaires.

Indépendance et égalité préservées

En outre, les deux constructeurs ont noué une alliance capitalistique qui préserve leur indépendance et l’égalité des deux entités. Selon ce montage financier, Toyota doit souscrire et acquérir des actions nouvellement émises par Mazda. Parallèlement, Mazda achètera à Toyota des actions pour un montant équivalent à celui des actions Mazda. La valeur des actions acquises mutuellement par chacun des groupes sera équivalente.

Akio Toyoda, président de TMC, a salué cet accord en affirmant : « Le meilleur de cette alliance, c’est que nous avons trouvé un partenaire passionné d’automobile. De plus, il attise notre esprit de compétition et nous poussera à nous surpasser. Dans ce partenariat, des passionnés vont travailler main dans la main pour améliorer sans cesse leurs voitures. Il concrétise en outre notre souhait : ne jamais laisser les voitures devenir de simples marchandises. »
De son côté Mazda par la voix de son président, Masamichi Kogai, a déclaré : « Je serais comblé si, à travers cette alliance, nous contribuions à dynamiser le secteur automobile et à conquérir de nouveaux passionnés de voitures en créant une saine émulation entre deux entreprises animées par l’esprit de compétition, afin de favoriser l’innovation et l’émergence de nouveaux talents et de chefs de file. »

Rappelons que le 13 mai 2015, Toyota et Mazda avaient signé un accord de partenariat durable, qui prévoyait la mise en commun des ressources respectives et la complémentarité des produits et technologies afin de créer des voitures plus attrayantes. Depuis lors, les deux entreprises ont discuté des domaines à explorer, sur le principe d’une relation équitable et mutuellement bénéfique à long terme.

Mots clefs associés à cet article : Mazda, Toyota

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Baisse des immatriculations de véhicules neufs
    Baisse des immatriculations de véhicules neufs
  • PSA investit de nouveau dans la distribution chinoise
    PSA investit de nouveau dans la distribution chinoise
  • [Vidéo] Volkswagen lance sa solution de connectivité automobile
    [Vidéo] Volkswagen lance sa solution de connectivité automobile
  • La dernière Ford Focus décroche 5 étoiles EuroNCAP
    La dernière Ford Focus décroche 5 étoiles EuroNCAP
  • Toyota poursuit son objectif de zéro accident
    Toyota poursuit son objectif de zéro accident
  • PSA met en compétition ses techniciens d’atelier
    PSA met en compétition ses techniciens d’atelier
  • Wyz Group signe avec Ford
    Wyz Group signe avec Ford
  • PSA Retail teste l’entretien en « Self-Reception »
    PSA Retail teste l’entretien en « Self-Reception »
  • L’électrique survolté en octobre
    L’électrique survolté en octobre
  • Le marché des véhicules particuliers neufs régresse
    Le marché des véhicules particuliers neufs régresse
  • Ford muscle son après-vente
    Ford muscle son après-vente
  • Eurorepar propose une gamme de machines tournantes rénovée
    Eurorepar propose une gamme de machines tournantes rénovée
  • Volkswagen proposera un nouveau parcours client en 2020
    Volkswagen proposera un nouveau parcours client en 2020
  • Opel contraint au rappel de 96 000 voitures
    Opel contraint au rappel de 96 000 voitures
  • Véhicules d’entreprise : une croissance ralentie
    Véhicules d’entreprise : une croissance ralentie

Newsletter
Recherche