Toyota réduit le néodyme dans ses moteurs électriques

Publié le par .

Toyota Motor Corporation annonce la mise au point du premier aimant au monde thermorésistant à teneur réduite en néodyme dont les applications sur les moteurs électriques des véhicules électrifiés seront croissantes.

Toyota réduit le néodyme dans ses moteurs électriques

Les aimants au néodyme sont utilisés dans différents types de moteurs électriques, à l’exemple des moteurs très puissants qui équipent les véhicules électrifiés et dont l’usage devrait s’étendre rapidement à l’avenir. Ce nouvel aimant contient nettement moins de néodyme (un élément chimique du groupe des terres rares) et supporte des températures de service élevées.

Le néodyme joue un rôle important dans le maintien d’une coercivité (la capacité de préserver l’aimantation) et d’une résistance thermique élevée. Mais si l’on se contente de réduire sa teneur en le remplaçant par du lanthane et du cérium, on constate une baisse des performances du moteur électrique. C’est pourquoi Toyota s’est tourné vers de nouvelles technologies qui préservent le champ coercitif et la résistance à la chaleur, même lorsque l’on remplace le néodyme par du lanthane et du cérium. Le nouvel aimant issu de ces recherches offre une résistance thermique équivalente à celle des aimants au néodyme, tout en réduisant jusqu’à 50 % la proportion de cette matière.

Ce nouveau type d’aimant devrait favoriser l’usage des moteurs électriques dans différents secteurs, mais aussi maintenir un équilibre entre l’offre et la demande des précieuses ressources en terres rares. Tout en continuant d’améliorer ses performances et d’étudier ses applications pratiques, Toyota compte accélérer le développement de procédés de production pour inciter différentes industries à adopter dès que possible le moteur électrique, à commencer par l’automobile et la robotique.

Mots clefs associés à cet article : Toyota, Véhicule électrique

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Kia et Hyundai s’intéressent à la recharge solaire
    Kia et Hyundai s’intéressent à la recharge solaire
  • DataPrint et Bosch améliore la gestion du stationnement
    DataPrint et Bosch améliore la gestion du stationnement
  • Ford supprime les feux aux intersections
    Ford supprime les feux aux intersections
  • ZF observe l’habitacle en 3D
    ZF observe l’habitacle en 3D
  • Volkswagen et Siemens s’approprient les carrefours
    Volkswagen et Siemens s’approprient les carrefours
  • Dyson poursuit ses travaux sur sa voiture électrique
    Dyson poursuit ses travaux sur sa voiture électrique
  • Volkswagen dévoile son châssis électrique
    Volkswagen dévoile son châssis électrique
  • ZF communique ses dernières avancées en matière de conduite automatisée
    ZF communique ses dernières avancées en matière de conduite automatisée
  • ZF sophistique son dernier enrouleur de ceinture électrique
    ZF sophistique son dernier enrouleur de ceinture électrique
  • Champion développe une plate-forme technologique pour ses lubrifiants
    Champion développe une plate-forme technologique pour ses lubrifiants
  • Mann+Hummel filtre les particules de freinage
    Mann+Hummel filtre les particules de freinage
  • NTN-SNR : des roulements céramiques en première mondiale
    NTN-SNR : des roulements céramiques en première mondiale
  • [Vidéo] L’anti nids-de-poule de la Focus
    [Vidéo] L’anti nids-de-poule de la Focus
  • Volvo redéfinit la position de l’humain dans la voiture de demain
    Volvo redéfinit la position de l’humain dans la voiture de demain
  • Ascometal met au point l’acier qui allège les bielles
    Ascometal met au point l’acier qui allège les bielles

Newsletter
Recherche