Transalliance lance un transport frigorifique « Zéro Pétrole »

Publié le par .

Avec le soutien de la filiale logistique de Monoprix, Samada, le logisticien Transalliance a réuni les acteurs du véhicule industriel frigorifique pour lancer dans le Grand-Est une filière de transport baptisée « Zéro Pétrole ».

JPEG - 630.6 ko
La gamme Iveco est au cœur du projet.
C’est grâce à la création d’une station à énergies propres construite et cofinancée par Air Liquide et Transalliance que ce projet de transport « vert » a pu véritablement démarrer. La seconde étape fut la livraison, cet été, par Iveco et Lamberet de quatorze véhicules frigorifiques « Zéro Pétrole » alimentés par cette station.

Le constructeur italien a pu répondre au challenge du « Zéro Pétrole » grâce à sa large gamme de véhicules « Natural Power », qui s’étend du Daily 3,5 t de 136 ch au nouveau Stralis NP 44 tonnes de 400 ch, en passant par I’Eurocargo 12 et 16 tonnes de 210 ch. Ces véhicules peuvent être alimentés indifféremment en gaz naturel ou en biométhane, sa version 100 % renouvelable.

Pour ce projet, Transalliance a choisi d’exploiter huit porteurs lveco Stralis GNC, dont cinq 26 tonnes [AD 260S33 Y/PS) et trois 19 tonnes (AD 190S33/P), et six tracteurs lveco Stralis AT 440S33 TP GNL/C. Les porteurs disposent de trois packs de bouteilles, dont un en « dos cabine », pour une autonomie de 700 à 800 kilomètres. Les tracteurs, eux, sont dotés d’un réservoir GNL de 567 litres et d’un pack GNC de 320 litres pour une autonomie totale de 750 à 850 kilomètres. Un commutateur placé en cabine permet au conducteur de basculer d’un type de stockage à l’autre.

À noter enfin qu’avec ses unités de « biométhanisation » permettant de transformer des déchets d’origine agricole, ménagère et industrielle en compost et biométhane Air Liquide est en mesure de distribuer sur ses stations non­ seulement du GNC (gaz naturel comprimé) et du GNL (gaz naturel liquéfié), mais aussi et surtout du bio-GNC et du bio-GNL. Grâce à ces derniers, les véhicules Natural Power Iveco assurent un bilan carbone neutre. Ils n’induisent donc pas de réchauffement climatique et ne nécessitent aucune énergie fossile. En offrant un débouché important et constant aux producteurs de biométhane, ils deviennent un maillon essentiel d’une filière vertueuse, productrice de richesses et d’emplois non délocalisables.

Mots clefs associés à cet article : Iveco, Lamberet

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Le patron de Michelin, Jean-Dominique Sénard, élu Homme de la filière VI 2017
    Le patron de Michelin, Jean-Dominique Sénard, élu Homme de la filière VI 2017
  • TMD Friction de retour à Solutrans
    TMD Friction de retour à Solutrans
  • Diesel Technic élargit sa gamme destinée à Scania
    Diesel Technic élargit sa gamme destinée à Scania
  • Sachs améliore la qualité des garnitures d’embrayage PL
    Sachs améliore la qualité des garnitures d’embrayage PL
  • Solutrans : Continental réunit ses 3 marques
    Solutrans : Continental réunit ses 3 marques
  • Allison Transmission sortira une boîte de vitesses à neuf rapports
    Allison Transmission sortira une boîte de vitesses à neuf rapports
  • Diesel Technic s’agrandit
    Diesel Technic s’agrandit
  • Pommier réaffirme son statut de fabricant
    Pommier réaffirme son statut de fabricant
  • Michelin dévoile RoadConnect, une appli 100 % routiers
    Michelin dévoile RoadConnect, une appli 100 % routiers
  • VDO fait évoluer sa Workshop Tab
    VDO fait évoluer sa Workshop Tab
  • VDO lance la version 3.0 de son chronotachygraphe numérique
    VDO lance la version 3.0 de son chronotachygraphe numérique
  • Kässbohrer met en ligne la version française de son site internet
    Kässbohrer met en ligne la version française de son site internet
  • Wabco se rapproche de Nexteer Automotive
    Wabco se rapproche de Nexteer Automotive
  • Valeo parachève le rachat de Spheros
    Valeo parachève le rachat de Spheros
  • ZF et Wabco récompensés pour la technologie EMA
    ZF et Wabco récompensés pour la technologie EMA

Newsletter
Recherche