Transport routier : des hausses de coûts de 1,2 à 2,1 % à prévoir

Publié le par .

Selon le Comité national routier, les coûts du transport devraient augmenter de 1,2 à 2,1 % l’an prochain en fonction de la hausse des charges salariales. Quant aux frais de maintenance, la hausse envisagée s’avère plus légère : moins de 1 %.

La hausse de tous les postes de dépenses devrait être contenue en 2017.
La hausse de tous les postes de dépenses devrait être contenue en 2017.

En cette fin d’année, du côté du Comité national routier, c’est l’heure de dresser le bilan 2016 de l’activité du transport de marchandises. Sur fond d’une croissance économique au ralenti (1,3 % en France en 2016), le CNR mise pour 2017 sur une forme d’attentisme de la part des transporteurs. Et pour cause, ils font face à des facteurs défavorables comme la hausse probable du prix du gazole et aux changements attendus au plus haut sommet de l’État.

L’activité du pavillon français, mesurée en tonnes‐kilomètres, reste sur une tendance baissière à – 4 % sur le premier semestre 2016 (par rapport au premier semestre 2015). Malgré cette érosion, les entreprises poursuivent leur redressement. L’emploi, qui avait déjà augmenté de 2,2 % en 2015, s’accroît sur le premier semestre 2016 de 1,5 %.

De même, la croissance des investissements reste élevée. La hausse des immatriculations de tracteurs neufs, de + 20 % en 2015 puis de + 12 % sur les neuf premiers mois de 2016, constitue la preuve d’un dynamisme qui se maintient.

Sur le prix de revient du transport, hors gazole, le CNR prévoit l’an prochain des hausses de coûts comprises entre 1,2 % et 2,1 %. « Le facteur déterminant sera l’évolution du coût du personnel de conduite », explique le CNR.

Carburant

Pour ce qui est du carburant (21 à 22 % des coûts du transport), le CNR mesure entre janvier et octobre 2016 une augmentation de 15,2 %. Le projet de loi de finances pour 2017 retient une augmentation de 6,2 % du prix moyen du baril de Brent calculé en euros. Cette hausse pourrait se traduire par une inflation du prix moyen annuel du gazole (avec la TICPE) de 6,6 % en 2017.

Charges salariales

Le salaire et les charges (35 à 37 % des coûts du transport) concernant les chauffeurs ont connu une hausse d’environ 2,5 % entre 2015 et 2016. L’an prochain, les hausses devraient être comprises entre 1,4 et 3 % selon les différents scenarii du CNR. Les frais de déplacement ont connu une hausse de 2 % en 2016, pour une prévision de hausse comprise entre 0,6 et 2 % sur 2017.

Frais de structure

Les coûts de structure (14 à 16 % des coûts du transport) augmentent en 2016 entre 1,4 et 1,7 %. Les sous-composantes coûts de personnel, coûts des services et coûts de communication enregistrent une inflation respectivement de 1,6 %, 1,1 % et 0,9 %. Le CNR retient une augmentation de 0,8 % des coûts indirects de structure, hors personnel. Les coûts de personnel évoluent entre 0,9 et 1,6 %.

Coût du parc roulant

Côté détention de matériel (12 à 14 % des coûts du transport), le CNR observe que la norme environnementale Euro 6 a généré une inflation de 10 % des prix des véhicules. « Les nouveaux équipements de sécurité obligatoires sont un autre facteur d’inflation », souligne le Comité. Au final, le coût de détention augmente de 0,9 à 1,6 %, dont 0,4 % pour l’assurance. La hausse sera de 1,6 % l’an prochain (0,8 % pour l’assurance).

Maintenance

Les coûts de maintenance (8 à 9 % des coûts du transport) sont relativement stables en 2016. Les prix des pneumatiques reculent (– 2,5 % depuis le début de l’année). Le poste entretien‐réparation augmente quant à lui de 0,5 %.

Pour l’an prochain, le CNR retient une hypothèse d’augmentation entre 0,8 et 1 %. La baisse des prix des pneumatiques observée ces dernières années pourrait s’interrompre avec la hausse du coût des matières premières. La maintenance devrait aussi s’avérer plus onéreuse face à des camions toujours plus technologiques.

Péages et taxe

Le poste d’usage des infrastructures routières (4 à 7 % des coûts du transport) augmente tous les ans avec les revalorisations de péages autoroutiers. En 2016, une hausse des tarifs de péages est intervenue le 1er février : + 1,3 % en moyenne. La taxe à l’essieu est inchangée. Hypothèse pour 2017 : une inflation prévisible des péages de 1 %.

Mots clefs associés à cet article : Poids-lourd, Transport

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • DAF remporte l’appel d’offre pour les BOM à Angoulême
    DAF remporte l’appel d’offre pour les BOM à Angoulême
  • Un premier camion à l’éthanol sur les routes de France
    Un premier camion à l’éthanol sur les routes de France
  • Samada adopte le biométhane avec GNVERT
    Samada adopte le biométhane avec GNVERT
  • Mercedes livre son 500e camion au groupe TRM
    Mercedes livre son 500e camion au groupe TRM
  • Le chiffre d’affaires de Stef reste stable en 2016
    Le chiffre d’affaires de Stef reste stable en 2016
  • NOx : les camions montrent l’exemple
    NOx : les camions montrent l’exemple
  • STEF vise l’international avec STEF Europe
    STEF vise l’international avec STEF Europe
  • TrailerLinc, la solution de suivi des remorques de VDO
    TrailerLinc, la solution de suivi des remorques de VDO
  • Les défaillances d’entreprises en baisse chez les transporteurs
    Les défaillances d’entreprises en baisse chez les transporteurs
  • La Fédération nationale des transports toutiers organise son congrès les 16 et 17 novembre
    La Fédération nationale des transports toutiers organise son congrès les 16 et 17 novembre
  • Les six innovations technologiques qui vont bouleverser l’écosystème du transport
    Les six innovations technologiques qui vont bouleverser l’écosystème du transport
  • Les camions autonomes seront moteurs de la révolution du transport routier
    Les camions autonomes seront moteurs de la révolution du transport routier
  • MAN veut révolutionner le monde du transport avec RIO
    MAN veut révolutionner le monde du transport avec RIO
  • Stef : un résultat net en hausse d’environ 100 % !
    Stef : un résultat net en hausse d’environ 100 % !
  • Salon IAA : Thermo King se penche sur l’avenir du transport frigorifique
    Salon IAA : Thermo King se penche sur l’avenir du transport frigorifique

Newsletter
Recherche