Turbo sur M6 : l’ANEA dénonce les allégations calomnieuses d’un expert

Publié le par .

Émission Turbo du 4 juin sur M6 : l’ANEA s’oppose fermement aux propos tenus à l’encontre de l’expertise automobile et dénonce les allégations calomnieuses du soi-disant expert anonyme !

François Mondello : « Je propose à cet expert anonyme de justifier auprès de l’ANEA dans les plus brefs délais ce qu’il rapporte dans son témoignage. »
François Mondello : « Je propose à cet expert anonyme de justifier auprès de l’ANEA dans les plus brefs délais ce qu’il rapporte dans son témoignage. »

Dans le reportage « Assurance, ce que vous devriez savoir », diffusé le 4 juin dernier dans l’émission Turbo, sur M6, les journalistes ont donné, sous couvert d’anonymat, la parole à un expert en automobile.

Le moins que l’on puisse dire est que ses propos sont gravement accusateurs envers les experts, voire envers les professionnels de la réparation, en affirmant que : « Aujourd’hui, on ne peut pas travailler en toute indépendance. On est forcé de travailler un peu dans le sens de la compagnie d’assurance, de la caresser dans le sens du poil pour qu’effectivement, derrière, on ait la promesse d’avoir un peu plus de missions que le collègue d’à côté… Cela peut aboutir, au pire, à ce que l’expert omette volontairement quelques éléments endommagés, qu’il favorise l’emploi de pièces douteuses, volées ou de contrefaçon, et que l’on élimine tout ce qui est contrôles de géométrie… pour diminuer le coût total de la réparation finale. »

L’ANEA, syndicat des experts, dénonce énergiquement ces propos calomnieux rappelant fermement que, si un expert en automobile se comporte tel que le reportage le dit, celui-ci est pénalement répréhensible et serait très lourdement sanctionné par la commission de discipline placée sous tutelle du ministère de l’Intérieur.

Pour François Mondello, président national de l’ANEA, les insinuations de ce reportage à l’encontre de l’expertise en automobile sont très graves et inacceptables. « Les propos tenus par ce professionnel sont plus que douteux car notre code de déontologie nous protège totalement sur ce plan et permet à tout expert de ne subir aucune pression de cette nature ! », plaide-t-il.

L’ANEA demande des preuves

Et François Mondello de conclure : « Je propose à cet expert anonyme de justifier auprès de l’ANEA dans les plus brefs délais ce qu’il rapporte dans son témoignage en mettant à notre disposition les éléments probants, et je m’engage personnellement à conduire toutes les actions pour que ces faits, s’ils étaient avérés, disparaissent à jamais. Mais si ces propos ne sont que des élucubrations dénuées de tout fondement et uniquement proférés pour porter gravement atteinte à l’image de notre profession, alors je conseille fortement à cette personne de se remettre en cause et d’exercer un autre métier si elle n’est plus en mesure d’assurer son rôle. »

Mots clefs associés à cet article : ANEA

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Prestation express : Five Star contre Carglass avec Repair Zen
    Prestation express : Five Star contre Carglass avec Repair Zen
  • Five Star signe un partenariat pièces et services avec le réseau Opel
    Five Star signe un partenariat pièces et services avec le réseau Opel
  • Carflex, l’alternative aux réseaux
    Carflex, l’alternative aux réseaux
  • Symach à la conquête du marché Français avec Jean-Claude Bartnicki
    Symach à la conquête du marché Français avec Jean-Claude Bartnicki
  • Five Star : 25 ans fêtés sur les sommets
    Five Star : 25 ans fêtés sur les sommets
  • Carrosserie : la problématique urgente de l’emploi
    Carrosserie : la problématique urgente de l’emploi
  • Le coût de la réparation-collision a augmenté de 3,9 % au premier trimestre
    Le coût de la réparation-collision a augmenté de 3,9 % au premier trimestre
  • Fix Auto et Würth signent un partenariat
    Fix Auto et Würth signent un partenariat
  • La FFC conserve son président
    La FFC conserve son président
  • Five Star au plus près des flottes
    Five Star au plus près des flottes
  • Un carrossier réclame 400 000 euros à Nobilas devant le tribunal
    Un carrossier réclame 400 000 euros à Nobilas devant le tribunal
  • Les aides à la conduite gonflent la facture des réparations de 11 %
    Les aides à la conduite gonflent la facture des réparations de 11 %
  • Acoat Selected vise la tête d’affiche
    Acoat Selected vise la tête d’affiche
  • BMW et Mini : forte augmentation du prix des pièces en 2017
    BMW et Mini : forte augmentation du prix des pièces en 2017
  • La FFC Réparateurs dénonce les effets néfastes des accords « achats »
    La FFC Réparateurs dénonce les effets néfastes des accords « achats »

Newsletter
Recherche