Valeo dévoile son savoir-faire à l’ITS de Montréal

Publié le par .

Le congrès annuel ITS (Intelligent Transport Systems) de Montréal met l’accent sur les solutions qui amélioreront la mobilité des citoyens en ville. Parmi les technologies exposées, l’équipementier français met l’accent sur son portefeuille de capteurs mais aussi sur ses investissements dans l’intelligence artificielle.

En 2016, Valeo a investi 11,1 % de son chiffre d’affaires première monte en efforts de recherche & développement, soit 1,6 milliard d’euros. Ce sont aujourd’hui 13 700 ingénieurs, dans les 20 centres de recherche et 38 centres de développement dans le monde, qui conçoivent et développent les technologies qui feront la voiture de demain.
En 2016, Valeo a investi 11,1 % de son chiffre d’affaires première monte en efforts de recherche & développement, soit 1,6 milliard d’euros. Ce sont aujourd’hui 13 700 ingénieurs, dans les 20 centres de recherche et 38 centres de développement dans le monde, qui conçoivent et développent les technologies qui feront la voiture de demain.

L’équipementier français multi-spécialiste présente outre-Atlantique ses innovations portant sur le développement du véhicule connecté et les solutions digitales faisant émerger de nouvelles formes de mobilité. Parmi toutes les technologies exposées, Valeo met l’accent sur son portefeuille de capteurs – le plus étendu de l’industrie automobile selon lui – constitué de systèmes de détection à ultrasons, de caméras, de lasers, de scanners LiDAR, de radars. Le français investit aussi dans l’intelligence artificielle pour donner à la voiture la capacité d’apprendre par elle-même. En parallèle, il développe également des solutions digitales de nouvelle mobilité telles que Mov’InBlue pour proposer des solutions efficaces dans le domaine de l’auto-partage et de la gestion de flotte d’entreprises.

JPEG - 199.3 ko
Les manœuvres de stationnement automatiques sont une réalité chez Valeo depuis plusieurs années.

Rappelons que Valeo travaille depuis de nombreuses années déjà sur des fonctions d’automatisation de la conduite. Ainsi ses systèmes permettant à une voiture d’effectuer seule une manœuvre de parking équipent déjà plus de 12 millions de véhicules dans le monde. Valeo, unique fournisseur mondial de scanners laser en série, avance encore dans ces phases de délégation de conduite en y intégrant de l’intelligence artificielle. La conduite devient ainsi de plus en plus intuitive.

Passage obligé du développement de la voiture autonome

L’intelligence artificielle est une brique fondamentale du développement de la voiture à conduite automatisée et des nouveaux services de mobilité. Dans le cadre de sa politique d’open innovation, Valeo a investi en 2016 dans la start-up CloudMade, pionnière du machine learning et de l’intelligence artificielle, afin d’améliorer et personnaliser le confort et la sécurité du conducteur et de ses passagers. L’objectif est d’utiliser un véhicule qui s’adapte aux différentes situations et aux habitudes du conducteur. Un réseau de neurones est établi et permet d’apprendre ses fonctions, s’améliorant après chaque expérience.

Mots clefs associés à cet article : Valeo

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Bosch et e.GO s’accordent sur un service de voiturier automatique
    Bosch et e.GO s’accordent sur un service de voiturier automatique
  • [Vidéo] Nexteer paré pour la conduite autonome
    [Vidéo] Nexteer paré pour la conduite autonome
  • Brevets : l’automobile toujours en tête de l’innovation
    Brevets : l’automobile toujours en tête de l’innovation
  • BASF souhaite mieux maîtriser la densité de la mousse des volants
    BASF souhaite mieux maîtriser la densité de la mousse des volants
  • BASF anticipe les déformations des thermoplastiques
    BASF anticipe les déformations des thermoplastiques
  • Continental au service de la voiture autonome
    Continental au service de la voiture autonome
  • ZF travaille sur un concept d’airbag de genoux allégé
    ZF travaille sur un concept d’airbag de genoux allégé
  • Dürr développe l’étuve de demain
    Dürr développe l’étuve de demain
  • Pierburg et son injection d’air s’impose dans la réduction des émissions
    Pierburg et son injection d’air s’impose dans la réduction des émissions
  • Audi produit 60 litres d’essence de synthèse
    Audi produit 60 litres d’essence de synthèse
  • Continental, une vision du pneumatique de demain
    Continental, une vision du pneumatique de demain
  • [Vidéo] Goodyear Oxygène, le pneu concept qui produit de l’air pur !
    [Vidéo] Goodyear Oxygène, le pneu concept qui produit de l’air pur !
  • HERE Technologies pousse au partage des données de localisation
    HERE Technologies pousse au partage des données de localisation
  • Toyota annonce de nouvelles mécaniques sur l’architecture TNGA
    Toyota annonce de nouvelles mécaniques sur l’architecture TNGA
  • Toyota réduit le néodyme dans ses moteurs électriques
    Toyota réduit le néodyme dans ses moteurs électriques

Newsletter
Recherche