Valeo filtre les particules fines de l’habitacle

Publié le par .

Valeo commercialisera prochainement sur le marché chinois un filtre d’habitacle piégeant les particules nocives de moins de 2,5 micromètres. Un capteur pourra compléter le dispositif de dépollution de la cabine.

Les filtres Valeo empêchent désormais les particules fines de pénétrer dans l'habitacle.
Les filtres Valeo empêchent désormais les particules fines de pénétrer dans l'habitacle.

Valeo a développé des filtres à air d’habitacle combinés avec des couches de charbon actif. Ils ont la propriété d’empêcher les particules ultrafines de pénétrer dans l’habitacle. Ils absorbent aussi les gaz nocifs et les odeurs désagréables. Près de 100 % (98 %) des particules PM 2,5 sont ainsi stoppées.

Conformes aux normes chinoises et aux recommandations de l’OMS

Les particules fines ont un diamètre inférieur à 2,5 micromètres. Elles sont ainsi désignées sous le terme de PM 2,5 (d’après la terminologie anglaise Particulate Matter). Cette efficacité permet au filtre de Valeo d’être conforme à la nouvelle norme antipollution chinoise, entrée en vigueur en 2016, concernant les particules.

Fabriqué à partir de fibres renforcées et soudées, le filtre réduit les particules à l’intérieur d’un véhicule à des niveaux qui respectent aussi les directives de qualité de l’air de l’Organisation mondiale de la santé (OMS - 25 μg/m3 par jour). Une propriété adaptée à des régions comme le nord de la Chine, dans lesquelles la concentration des particules peut atteindre 900 μg/m3. Ce filtre d’air de cabine sera mis sur le marché en 2017.

De même, Valeo a développé des filtres qui, outre leur capacité à piéger des poussières, des gaz nocifs et des odeurs, neutralisent jusqu’à 96 % des allergènes dus au pollen. Brevetés par l’équipementier, les filtres ont un revêtement de surface constitué d’un extrait végétal naturel qui inhibe les particules allergéniques au pollen.

Le capteur PM 2,5 pour une information claire et instantanée

Afin de rassurer les passagers sur la qualité de l’air intérieur, Valeo a été plus loin avec la mise au point d’un capteur PM 2,5. Ce dernier détecte la pollution des particules entrantes, avertit les passagers en temps réel des niveaux de pollution à l’intérieur et à l’extérieur du véhicule, et active le mode recirculation d’air pour protéger la longévité du filtre. Enfin, la connexion au cloud permet le partage d’informations avec d’autres utilisateurs connectés.

Mots clefs associés à cet article : Valeo

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • NSK poursuit sa conquête de la rechange indépendante
    NSK poursuit sa conquête de la rechange indépendante
  • Continental se réorganise en profondeur
    Continental se réorganise en profondeur
  • Nouveaux sites web pour UFI Filters
    Nouveaux sites web pour UFI Filters
  • NGK enrichit son catalogue
    NGK enrichit son catalogue
  • Gates lance deux nouvelles gammes de pompes à eau
    Gates lance deux nouvelles gammes de pompes à eau
  • Pneumatique : le top 3 fabricants en perte de vitesse
    Pneumatique : le top 3 fabricants en perte de vitesse
  • Pirelli revendique plus de 500 homologations de Run Flat
    Pirelli revendique plus de 500 homologations de Run Flat
  • ZF présentera à Automechanika son freinage silencieux
    ZF présentera à Automechanika son freinage silencieux
  • Bosch développe le réemploi avec l’échange standard
    Bosch développe le réemploi avec l’échange standard
  • Faurecia anticipe la prise de contrôle de Parrot Automotive
    Faurecia anticipe la prise de contrôle de Parrot Automotive
  • Continental réorganise sa direction pneumatique
    Continental réorganise sa direction pneumatique
  • Bendix est de retour en France
    Bendix est de retour en France
  • Sidem change ses coupelles de suspension
    Sidem change ses coupelles de suspension
  • Bosch assure ses échanges standard avec QualityScan
    Bosch assure ses échanges standard avec QualityScan
  • Osram et Continental s’unissent
    Osram et Continental s’unissent

Newsletter
Recherche