Van Heck Interpieces met le cap sur Paris

Publié le par .

Van Heck Interpieces s’apprête à renforcer son maillage logistique en France. S’appuyant déjà sur trois dépôts régionaux, le groupement de distributeur néerlandais veut faire de la région parisienne son prochain terrain de jeu...

Peter Vanosmael veut muscler la logistique de Van Heck Interpieces France.
Peter Vanosmael veut muscler la logistique de Van Heck Interpieces France.

Van Heck Interpieces (VHI) passe à la vitesse supérieure. Présent dans l’Hexagone depuis 2008, le groupe néerlandais, qui avait évité jusqu’ici de prendre pied en région parisienne, envisage désormais d’y ouvrir un dépôt en 2017. L’implantation, qui ne passera pas inaperçue dans une zone où la concurrence s’exerce à plein, témoigne des nouvelles ambitions de l’opérateur néerlandais. Après avoir ouvert des entrepôts à Noyelles-Godault (Pas-de-Calais), Maxéville (Meurthe-et-Moselle) et Chassieu (Rhône), VHI a fait du renforcement de son maillage logistique l’une de ses priorités.

En 2016, le groupe a d’ailleurs concentré ses investissements sur son entrepôt lyonnais, désormais aménagé sur trois niveaux d’une surface totale de 10 000 m². Le catalogue est passé de 42 000 à 80 000 références, avec un objectif de 100 000 produits à court terme. C’est désormais un stock d’environ 6 millions d’euros qui est à la disponibilité des grossistes. Cet agrandissement était indispensable pour mieux répondre aux besoins des professionnels de la région ainsi que ceux localisés plus au sud du pays. En effet, si Paris est en ligne de mire, Marseille fait aussi partie de la feuille de route du groupement qui vient de recruter un collaborateur pour « attaquer » la zone méditerranéenne.

Des implantations indispensables pour l’opérateur batave qui a fait de sa force logistique l’un de ses principaux atouts. « Aujourd’hui, il faut atteindre une certaine taille pour être performant et assurer un service optimal à nos partenaires » souligne Peter Vanosmael, directeur commercial de Van Heck Interpieces France. Dans cet environnement, les futures installations dans le Sud et dans la capitale devraient permettre au groupe hollandais de recruter de nouveaux « business partners network » (BPN) et d’asseoir sa légitimité dans des territoires où il ne bénéficie pas de la notoriété déjà acquise dans le Nord.

Mots clefs associés à cet article : Van Heck Interpieces, AutoFirst

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Oscaro : Autodis Group à ses côtés ?
    Oscaro : Autodis Group à ses côtés ?
  • Marché : quelles tendances pour l’équipement de garage ?
    Marché : quelles tendances pour l’équipement de garage ?
  • AmeriGO à l’assaut du monde
    AmeriGO à l’assaut du monde
  • Autodis Group affiche un CA en hausse de 13,7 % au premier semestre
    Autodis Group affiche un CA en hausse de 13,7 % au premier semestre
  • Alternative Autoparts s’implante dans le Nord
    Alternative Autoparts s’implante dans le Nord
  • PSA : après ses réseaux, les indépendants avec Distrigo
    PSA : après ses réseaux, les indépendants avec Distrigo
  • Précisium améliore son catalogue électronique
    Précisium améliore son catalogue électronique
  • Nouveau site internet pour la Feda
    Nouveau site internet pour la Feda
  • Succès pour les pneus 4 saisons chez allopneus.com
    Succès pour les pneus 4 saisons chez allopneus.com
  • IDLP ouvre les portes de sa plate-forme lyonnaise
    IDLP ouvre les portes de sa plate-forme lyonnaise
  • Un premier Salon pour Ouest Injection
    Un premier Salon pour Ouest Injection
  • Le tour de France de Vitro Service France
    Le tour de France de Vitro Service France
  • Louez des équipements de portage avec Flauraud
    Louez des équipements de portage avec Flauraud
  • L’Agra donne rendez-vous à Barcelone à ses réseaux de garages
    L’Agra donne rendez-vous à Barcelone à ses réseaux de garages
  • Stéphane Antiglio : « L’option Bourse est toujours sur la table »
    Stéphane Antiglio : « L’option Bourse est toujours sur la table »

Newsletter
Recherche