Véhicule autonome : des renforts pour le Toyota Research Institute

Publié le par .

Pour accélérer ses recherches, le Toyota Research Institute (TRI) intègre une équipe d’ingénieurs de l’entreprise américaine Jaybridge Robotics, experte dans le développement, les essais et le suivi des voitures autonomes.

Jaybridge Robotics développe des systèmes autonomes pour les véhicules industriels.
Jaybridge Robotics développe des systèmes autonomes pour les véhicules industriels.

Le Toyota Research Institute (TRI) a annoncé l’arrivée dans ses rangs de l’équipe de génie logiciel de la société Jaybridge Robotics, spécialisée dans l’automatisation des véhicules industriels. Au total, seize ingénieurs viendront épauler le laboratoire du constructeur japonais, dont la mission est de créer une passerelle entre la recherche et le développement produit dans de nombreux domaines, notamment les voitures autonomes.

Installée sur le site TRI de Cambridge, aux États-Unis, l’ex-équipe de Jaybridge travaillera en étroite collaboration avec ses homologues des autres établissements américains de TRI, ainsi qu’avec les équipes de R&D Toyota partenaires de l’institut dans le monde. « Les seize personnes de l’équipe de Jaybridge apportent avec elles des décennies d’expérience dans le développement, les essais et le suivi des véhicules autonomes – une expérience qui complète parfaitement celle des chercheurs de haut niveau du TRI » a commenté Gill Pratt, directeur général du TRI.

Pour rappel, le TRI a été créé en novembre 2015 pour combler le fossé entre la recherche fondamentale et le développement de produits. Initialement doté d’un milliard de dollars sur cinq ans, l’institut a reçu pour mandat d’améliorer la sécurité des véhicules. Son principal objectif : concevoir une voiture incapable de causer le moindre accident. Le TRI veut ainsi rendre la conduite accessible à ceux qui en sont actuellement privés, notamment les personnes âgées ou présentant des besoins particuliers.

Dans la même rubrique :

  • Les bienfaits de la connectivité auto : les calculs de Bosch et Prognos
    Les bienfaits de la connectivité auto : les calculs de Bosch et Prognos
  • Actia poursuit son engagement en faveur de la cyber-sécurité des véhicules
    Actia poursuit son engagement en faveur de la cyber-sécurité des véhicules
  • Bosch se projette en 2025
    Bosch se projette en 2025
  • Volvo Cars et Autoliv démarrent leurs activités pour la conduite autonome
    Volvo Cars et Autoliv démarrent leurs activités pour la conduite autonome
  • Federal Mogul analyse la résistance à la corrosion des chemises de cylindre pour diesel
    Federal Mogul analyse la résistance à la corrosion des chemises de cylindre pour diesel
  • L’Apple Car pour bientôt ?
    L’Apple Car pour bientôt ?
  • SKF adapte ses roulements à l’électrification des véhicules
    SKF adapte ses roulements à l’électrification des véhicules
  • Schaeffler et Diehl Metall sont synchro !
    Schaeffler et Diehl Metall sont synchro !
  • Véhicule urbain autonome : Bosch et Daimler unissent leur force
    Véhicule urbain autonome : Bosch et Daimler unissent leur force
  • Federal-Mogul présente la bougie Pokal
    Federal-Mogul présente la bougie Pokal
  • Brembo équipe l’Alpine A110 avec l’étrier ECS
    Brembo équipe l’Alpine A110 avec l’étrier ECS
  • Goodyear dévoile son Eagle 360 Urban
    Goodyear dévoile son Eagle 360 Urban
  • Renault et le CNRS s’associent pour le véhicule autonome
    Renault et le CNRS s’associent pour le véhicule autonome
  • Le nouveau Volvo XC60 tient le danger à distance
    Le nouveau Volvo XC60 tient le danger à distance
  • Les 6 innovations « plastiques » de Mecaplast Group qui pourraient séduire l’automobile
    Les 6 innovations « plastiques » de Mecaplast Group qui pourraient séduire l’automobile

Newsletter
Recherche