Véhicules connectés : la CNIL publie son pack de conformité.

Publié le par .

A l’issue d’une concertation réunissant 21 acteurs publics et privés, la CNIL a publié le pack de conformité « véhicules connectés et données personnelles ». Ce référentiel sectoriel permet aux professionnels de se mettre en conformité avec le règlement européen sur la protection des données, applicable à partir du 25 mai 2018.

Véhicules connectés : la CNIL publie son pack de conformité.

Le pack de conformité a été élaboré en concertation avec les acteurs de la filière automobile, les entreprises de plusieurs secteurs d’activité dont les assurances et les télécoms et les autorités publiques. Il constitue pour ces professionnels une boîte à outils leur permettant d’intégrer la dimension « protection des données personnelles » dès la phase de conception des produits.

Le document, très fourni, identifie trois hypothèses de travail qui correspondent à trois scenarii rencontrés par les professionnels :

1 - Les données collectées dans le véhicule restent dans le véhicule sans transmission
2 - Les données collectées dans le véhicule sont transmises à l’extérieur pour fournir un service à la personne concernée
3 - Les données collectées dans le véhicule sont transmises à l’extérieur pour déclencher une action automatique dans le véhicule

La CNIL encourage les acteurs à privilégier le scénario « 1 », qui implique le traitement des données en local, dans le véhicule, sans transmission vers le fournisseur de services. « Ce scénario offre de bonnes garanties en matière de la vie privée pour les usagers et entraîne pour les responsables de traitement des obligations allégées sur le plan Informatique et Libertés » commente la commission nationale de l’informatique et des libertés.

Pour chaque type de traitement identifié, le document de 35 pages précise leurs finalités, les catégories de données collectées, leurs durées de conservation, les droits des personnes, les mesures de sécurité à mettre en place et les destinataires des informations.

" toutes les données qui peuvent être rattachées à une personne sont des données à caractère personnel "

Le pack met en particulier l’accent sur le fait que toutes les données qui peuvent être rattachées à une personne, notamment via le numéro de la plaque d’immatriculation ou le numéro de série du véhicule, sont des données à caractère personnel protégées par la loi Informatique et Libertés et le règlement général sur la protection des données.

« Les données relatives aux trajets effectués, à l’état d’usage des pièces, aux dates des contrôles techniques, au nombre de kilomètres ou au style de conduite constituent bien des données personnelles lorsqu’elles sont susceptibles d’être rattachées à une personne physique » détaille la CNIL.

Le pack est un document évolutif qui a vocation à être complété et mis à jour après l’entrée en application du règlement européen sur la protection des données le 25 mai 2018. Il a également vocation à être porté au niveau européen pour permettre aux acteurs de se positionner sur un marché européen, voire mondial.

Pour télécharger le pack, suivre ce lien.

Dans la même rubrique :

  • Macif investit davantage dans Drust
    Macif investit davantage dans Drust
  • [infographie] Kibitoh publie son baromètre des appels téléphoniques en concession
    [infographie] Kibitoh publie son baromètre des appels téléphoniques en concession
  • ST Performance propose la reprogrammation des calculateurs
    ST Performance propose la reprogrammation des calculateurs
  • La FNA interpelle de nouveau sur l’eCall
    La FNA interpelle de nouveau sur l’eCall
  • I’Car Systems et Datafirst se rapprochent
    I’Car Systems et Datafirst se rapprochent
  • C2A Garantie propose la formule Prestige
    C2A Garantie propose la formule Prestige
  • La FNA salue les vertus des évolutions du contrôle technique
    La FNA salue les vertus des évolutions du contrôle technique
  • Clas bouge et le fait savoir
    Clas bouge et le fait savoir
  • Automechanika Francfort dévoile son programme 2018
    Automechanika Francfort dévoile son programme 2018
  • Renault génère du trafic en atelier avec FidMe
    Renault génère du trafic en atelier avec FidMe
  • Budget de l’automobiliste : entre 5 000 et 10 000 euros par an
    Budget de l’automobiliste : entre 5 000 et 10 000 euros par an
  • Prévention des nuisances sonores : le CNPA veille sur la filière
    Prévention des nuisances sonores : le CNPA veille sur la filière
  • Pièce de réemploi : 56 % des Français prêts à l’adopter
    Pièce de réemploi : 56 % des Français prêts à l’adopter
  •  Les avis GarageScore sur les Pages jaunes et lacentrale.fr
    Les avis GarageScore sur les Pages jaunes et lacentrale.fr
  • L’évolution en 3 actes du contrôle technique
    L’évolution en 3 actes du contrôle technique

Newsletter
Recherche