Véhicules électriques et hybrides : et demain ?

Publié le par .

Xerfi vient de publier une étude sur les perspectives d’évolution du marché des véhicules électriques et hybrides pour la filière française. Les experts tablent sur le triplement des ventes dans l’Hexagone d’ici à 2020.

En 2016, les ventes de véhicules électriques s’établissent à 22 000 immatriculations, dont plus de la moitié de modèle Zoe (Renault).
En 2016, les ventes de véhicules électriques s’établissent à 22 000 immatriculations, dont plus de la moitié de modèle Zoe (Renault).

D’après Xerfi, « la France fera partie des pays les plus avancés dans les technologies des VE et VH à moyen terme ». Les experts Xerfi, qui ont réalisé l’étude, estiment que plusieurs critères sont réunis pour faire valoir un développement du marché français, notamment en matière de VE : action des pouvoirs publics, constructeurs nationaux offensifs, baisse des prix des batteries, maillage satisfaisant en termes de bornes, etc.

En ce qui concerne les véhicules électriques, les ventes ont augmenté de 26 % en 2016 pour s’établir à près de 22 000 immatriculations. Le premier trimestre 2017 confirme également cette hausse, ce qui représentent à ce jour seulement 1,1 % des ventes de voitures neuves. Le cabinet d’études Xerfi met également en avant le marché du VHR (véhicules hybrides rechargeables), qu’il estime prometteur. Ainsi les experts pensent que les ventes VE et VHR dépasseront les 180 000 unités d’ici à 2020, faisant passer la part des ventes à 7 %.

Renault leader du VE sur le marché français

Renault domine le marché français, notamment grâce à la Zoe. Plus de la moitié des ventes de VE – soit 11 402 unités en 2016 – est réalisé par le constructeur français. Renault est numéro un devant Nissan, qui a vendu 3 887 VE de son modèle Leaf. Concurrents, les deux constructeurs sont néanmoins partenaires car ils souhaitent notamment améliorer la gamme des véhicules existants. Ils partageront ainsi une plate-forme pour améliorer la Zoe et lancer la future Leaf.

L’hydrogène en question

Selon Pierre Paturel, auteur de l’étude de Xerfi, la mobilité hydrogène n’est pas pour demain (2 312 ventes en 2016 dans le monde). L’expert pense que la voiture à hydrogène ne sera pas commercialisée en masse avant 2025. Ce véhicule particulier utilise des piles à hydrogène, qui sont rechargées notamment par du gaz hydrogène, disponible dans des stations-service spécialisées.

À moyen terme, il est possible qu’elle concurrence le VE comme alternative au pétrole, à condition que la filière française se structure. L’étude cite notamment Symbio, leader européen des prolongateurs d’autonomie à hydrogène, sur lequel les constructeurs français peuvent s’appuyer.

Mots clefs associés à cet article : Véhicule électrique, Innovation, Renault, Nissan

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Seat refond son « Express Service »
    Seat refond son « Express Service »
  • PSA Retail déploie son dispositif de pièces de rechange à Rennes
    PSA Retail déploie son dispositif de pièces de rechange à Rennes
  • Ford réalise une étude sur la mobilité des Français
    Ford réalise une étude sur la mobilité des Français
  • Dieselgate : information judiciaire à l’encontre de PSA
    Dieselgate : information judiciaire à l’encontre de PSA
  • Scooters électriques et connectés : NIU s’allie à Cisco Jasper
    Scooters électriques et connectés : NIU s’allie à Cisco Jasper
  • Volvo fabriquera son modèle électrique en Chine
    Volvo fabriquera son modèle électrique en Chine
  • Volvo fête ses 90 ans
    Volvo fête ses 90 ans
  • Saran Diakité Kaba élue femme de l’année du secteur automobile
    Saran Diakité Kaba élue femme de l’année du secteur automobile
  • Mars, mois record pour l’électrique !
    Mars, mois record pour l’électrique !
  • Restructuration chez Toyota France
    Restructuration chez Toyota France
  • Véhicules particuliers neufs : les ventes de diesel déclinent à 47 %
    Véhicules particuliers neufs : les ventes de diesel déclinent à 47 %
  • PSA et Total resignent pour cinq ans
    PSA et Total resignent pour cinq ans
  • Bpifrance nouvel actionnaire de Groupe PSA
    Bpifrance nouvel actionnaire de Groupe PSA
  • Immatriculations 2016 : les marques françaises perdent du terrain
    Immatriculations 2016 : les marques françaises perdent du terrain
  • La peinture en hausse de plus de 3 % sur le premier trimestre
    La peinture en hausse de plus de 3 % sur le premier trimestre

Newsletter
Recherche