Véhicules industriels : immatriculations toujours en hausse au premier trimestre

Publié le par .

Le marché français du véhicule industriel continue sur sa lancée avec une hausse de plus de 5 % de nouvelles immatriculations sur le premier trimestre par rapport à l’année dernière. Certaines marques se sont particulièrement distinguées.

Éric Darné, directeur commercial de Scania France, se lance à la conquête de nouvelles parts de marché dans l'Hexagone.
Éric Darné, directeur commercial de Scania France, se lance à la conquête de nouvelles parts de marché dans l'Hexagone.

Les immatriculations des plus de 15 tonnes au cours des trois premiers mois 2017 confirment la bonne santé du secteur. Corrélé au secteur du BTP, dont le marché est tout aussi dynamique, le marché du véhicule industriel compte 10 580 nouvelles immatriculations, soit une hausse de 5,1 % par rapport à 2016.

Ces performances sont notamment dues aux ventes de porteurs, qui accentuent également leur progression. Le marché se divise entre les camions porteurs, qui représentent presque 40 % des nouvelles immatriculations, et les tracteurs, qui comptent 6 526 immatriculations. Mais certains constructeurs tirent particulièrement leur épingle du jeu.

Excellente performance de Scania

Renault Trucks, le leader du marché, réalise une belle évolution avec une augmentation de 8,1 % sur la période en question. Soit, peu ou prou la même performance que MAN (+ 8,8 %) ou DAF (+ 7,80 %), tous véhicules industriels confondus. Scania, quant à lui, se fait fort d’une excellente performance avec 1 557 immatriculations au cours du premier trimestre, soit une progression de plus de 25,7 %.

« Nous avons réalisé une excellente performance tant sur les tracteurs que sur les porteurs » déclare Koen Knoops, président de Scania France, nouvellement élu (depuis le 1er avril dernier). En effet, Scania a immatriculé 948 tracteurs et 609 camions porteurs en ce début d’année. « Nous avons doublé nos volumes de ventes des porteurs sur les cinq dernières années, preuve de la qualité de nos produits et de la confiance de nos clients » assure le président, mettant en avant ses solutions techniques Scania Ready Built.

Le directeur commercial du constructeur, Éric Darné, promet de consolider et développer les parts de marché de Scania France. « Nous allons continuer à asseoir Scania dans le top des constructeurs en France », annonce-t-il. Renault Trucks détient à ce jour 26,35 % des parts de marché du VI, Scania avec 14,72 % est en deuxième position.

Mots clefs associés à cet article : Scania, Renault Trucks, Véhicules neufs

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Man rallonge la durée de ses garanties
    Man rallonge la durée de ses garanties
  • Véhicules connectés : Scania complète son offre de formations
    Véhicules connectés : Scania complète son offre de formations
  • DAF : Samuel Cablant nommé directeur des ventes et des contrats SAV
    DAF : Samuel Cablant nommé directeur des ventes et des contrats SAV
  • Iveco étend son réseau de CFA
    Iveco étend son réseau de CFA
  • MAN Truck & Bus commercialise son nouveau TGE
    MAN Truck & Bus commercialise son nouveau TGE
  • Sécurité : Volvo Trucks publie les conclusions de son rapport
    Sécurité : Volvo Trucks publie les conclusions de son rapport
  • DAF partenaire du Garac
    DAF partenaire du Garac
  • DAF présente la nouvelle génération de véhicules CF et XF
    DAF présente la nouvelle génération de véhicules CF et XF
  • Renault Trucks et le tour de France des économies
    Renault Trucks et le tour de France des économies
  • Scania France vient de recevoir l’habilitation CQP
    Scania France vient de recevoir l’habilitation CQP
  • Iveco ouvre un réseau de Truck Station
    Iveco ouvre un réseau de Truck Station
  • Scania France investit dans l’apprentissage
    Scania France investit dans l’apprentissage
  • MAN présente son camion électrique City-Truck
    MAN présente son camion électrique City-Truck
  • Électrique : Man Truck & Bus adhère à CharIN
    Électrique : Man Truck & Bus adhère à CharIN
  • Les moteurs modernes de Mercedes-Benz acceptent les carburants alternatifs
    Les moteurs modernes de Mercedes-Benz acceptent les carburants alternatifs

Newsletter
Recherche