Vignette Crit’Air : les Parisiens verbalisables dès le 1er juillet

Publié le par .

La Mairie de Paris annonce que, dès le 1er juillet 2017, tous les automobilistes circulant dans la capitale non équipés de la vignette Crit’Air s’exposeront à une amende de 68 euros.

Le système Crit'Air classe les véhicules en six catégories selon leur niveau d'émissions polluantes.
Le système Crit'Air classe les véhicules en six catégories selon leur niveau d'émissions polluantes.

Au 1er juillet, tous les automobilistes circulant dans la capitale non équipés de la vignette Crit’Air seront verbalisables et s’exposeront à une amende de 68 euros. Crit’Air est un dispositif national de vignettes qui catégorise les véhicules selon leur niveau de pollution. La vignette permet aux collectivités territoriales de moduler les conditions de stationnement et de circulation dans les zones à circulation restreinte (ZCR) ou en cas de pic de pollution.

Paris, première ZCR de manière permanente depuis le 15 janvier 2017, avait convenu de laisser une « période pédagogique » aux automobilistes afin de les habituer à cette nouvelle réglementation, qui prendra fin dans six semaines.

Une classe spécifique pour les véhicules électriques

Les véhicules sont classés en six catégories différentes, à l’exception des véhicules les plus polluants, qui sont non répertoriés et n’ont pas droit au certificat qualité de l’air. Dans la catégorie des non classés, on trouve les véhicules immatriculés avant le 1er janvier 1997, les véhicules utilitaires légers datant d’avant le 1er octobre 1997, les deux-roues antérieurs au 1er juin 2000. Sans vignette, ils n’ont plus le droit de circuler en ZCR que le week-end et en semaine de 20 h 00 à 8 h 00.

La classification dépend du type de véhicule (voiture particulière, deux-roues, tricycle et quadricycle, véhicule utilitaire léger et véhicule lourd, dont autobus et autocar), de sa motorisation et de la norme européenne d’émissions polluantes qu’il respecte, dite « norme Euro ». Une classe spécifique est réservée aux véhicules électriques « zéro émission moteur ».

Pour être en règle, les automobilistes doivent s’acquitter de 4,18 euros et peuvent demander leur vignette Crit’Air en ligne.

Mots clefs associés à cet article : Règlementation, Pollution

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Comexposium reste organisateur d’Equip Auto
    Comexposium reste organisateur d’Equip Auto
  • Le CNPA salue l’ambition du Gouvernement de promouvoir une mobilité plus propre
    Le CNPA salue l’ambition du Gouvernement de promouvoir une mobilité plus propre
  • Mobilité propre : les nouvelles mesures phares du Gouvernement
    Mobilité propre : les nouvelles mesures phares du Gouvernement
  • Pannes mécaniques : C2A Garantie optimise ses souscriptions en ligne
    Pannes mécaniques : C2A Garantie optimise ses souscriptions en ligne
  • GT Motive lance les modules GT Global
    GT Motive lance les modules GT Global
  • Dekra va s’occuper des installations des carrossiers de la FRCI
    Dekra va s’occuper des installations des carrossiers de la FRCI
  • L’ANFA dresse son bilan remarquable pour la formation
    L’ANFA dresse son bilan remarquable pour la formation
  • Coyote nomme un nouveau directeur commercial
    Coyote nomme un nouveau directeur commercial
  • [Edito] Et HOP !
    [Edito] Et HOP !
  • Entretien et réparation : les prix moyens des prestations stagnent
    Entretien et réparation : les prix moyens des prestations stagnent
  • Suivideflotte.net développe un tableau de bord virtuel
    Suivideflotte.net développe un tableau de bord virtuel
  • Nouveau président pour l’ASAV
    Nouveau président pour l’ASAV
  • 80 km/h sur les routes : quelles conséquences pour la mécanique ?
    80 km/h sur les routes : quelles conséquences pour la mécanique ?
  • Carburant : c’est l’État qui vous pompe !
    Carburant : c’est l’État qui vous pompe !
  • Equip Auto 2019 : Salon de la première monte et de l’après-vente
    Equip Auto 2019 : Salon de la première monte et de l’après-vente

Newsletter
Recherche