Vignette Crit’Air : les Parisiens verbalisables dès le 1er juillet

Publié le par .

La Mairie de Paris annonce que, dès le 1er juillet 2017, tous les automobilistes circulant dans la capitale non équipés de la vignette Crit’Air s’exposeront à une amende de 68 euros.

Le système Crit'Air classe les véhicules en six catégories selon leur niveau d'émissions polluantes.
Le système Crit'Air classe les véhicules en six catégories selon leur niveau d'émissions polluantes.

Au 1er juillet, tous les automobilistes circulant dans la capitale non équipés de la vignette Crit’Air seront verbalisables et s’exposeront à une amende de 68 euros. Crit’Air est un dispositif national de vignettes qui catégorise les véhicules selon leur niveau de pollution. La vignette permet aux collectivités territoriales de moduler les conditions de stationnement et de circulation dans les zones à circulation restreinte (ZCR) ou en cas de pic de pollution.

Paris, première ZCR de manière permanente depuis le 15 janvier 2017, avait convenu de laisser une « période pédagogique » aux automobilistes afin de les habituer à cette nouvelle réglementation, qui prendra fin dans six semaines.

Une classe spécifique pour les véhicules électriques

Les véhicules sont classés en six catégories différentes, à l’exception des véhicules les plus polluants, qui sont non répertoriés et n’ont pas droit au certificat qualité de l’air. Dans la catégorie des non classés, on trouve les véhicules immatriculés avant le 1er janvier 1997, les véhicules utilitaires légers datant d’avant le 1er octobre 1997, les deux-roues antérieurs au 1er juin 2000. Sans vignette, ils n’ont plus le droit de circuler en ZCR que le week-end et en semaine de 20 h 00 à 8 h 00.

La classification dépend du type de véhicule (voiture particulière, deux-roues, tricycle et quadricycle, véhicule utilitaire léger et véhicule lourd, dont autobus et autocar), de sa motorisation et de la norme européenne d’émissions polluantes qu’il respecte, dite « norme Euro ». Une classe spécifique est réservée aux véhicules électriques « zéro émission moteur ».

Pour être en règle, les automobilistes doivent s’acquitter de 4,18 euros et peuvent demander leur vignette Crit’Air en ligne.

Mots clefs associés à cet article : Règlementation, Pollution

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • GarageScore toujours plus performant dans la sauvegarde des clients
    GarageScore toujours plus performant dans la sauvegarde des clients
  • Le CNPA en campagne pour un entretien éco-responsable
    Le CNPA en campagne pour un entretien éco-responsable
  • DriveQuant au service de l’entretien prédictif
    DriveQuant au service de l’entretien prédictif
  • Feedback Energie se lance dans la pose de bornes de recharge
    Feedback Energie se lance dans la pose de bornes de recharge
  • Emplois : la bonne dynamique du secteur
    Emplois : la bonne dynamique du secteur
  • [video] Salon Rétromobile 2019
    [video] Salon Rétromobile 2019
  • Le Salon automobile de Lyon s’annonce
    Le Salon automobile de Lyon s’annonce
  • Les voyants au vert pour l’essence bio
    Les voyants au vert pour l’essence bio
  • 76 % des actifs français vont travailler en voiture
    76 % des actifs français vont travailler en voiture
  • Le site en ligne First Class fait peau neuve
    Le site en ligne First Class fait peau neuve
  • Tchek automatise l’inspection automobile
    Tchek automatise l’inspection automobile
  • L’éditeur ETAI de retour à Rétromobile
    L’éditeur ETAI de retour à Rétromobile
  • Fernando Lopez nommé directeur général du GiPA
    Fernando Lopez nommé directeur général du GiPA
  • 76 % des Français utilisent la voiture dans le cadre professionnel
    76 % des Français utilisent la voiture dans le cadre professionnel
  • Bioéthanol : Flexfuel décroche de nouvelles homologations
    Bioéthanol : Flexfuel décroche de nouvelles homologations

Newsletter
Recherche