Vignette Crit’Air : les Parisiens verbalisables dès le 1er juillet

Publié le par .

La Mairie de Paris annonce que, dès le 1er juillet 2017, tous les automobilistes circulant dans la capitale non équipés de la vignette Crit’Air s’exposeront à une amende de 68 euros.

Le système Crit'Air classe les véhicules en six catégories selon leur niveau d'émissions polluantes.
Le système Crit'Air classe les véhicules en six catégories selon leur niveau d'émissions polluantes.

Au 1er juillet, tous les automobilistes circulant dans la capitale non équipés de la vignette Crit’Air seront verbalisables et s’exposeront à une amende de 68 euros. Crit’Air est un dispositif national de vignettes qui catégorise les véhicules selon leur niveau de pollution. La vignette permet aux collectivités territoriales de moduler les conditions de stationnement et de circulation dans les zones à circulation restreinte (ZCR) ou en cas de pic de pollution.

Paris, première ZCR de manière permanente depuis le 15 janvier 2017, avait convenu de laisser une « période pédagogique » aux automobilistes afin de les habituer à cette nouvelle réglementation, qui prendra fin dans six semaines.

Une classe spécifique pour les véhicules électriques

Les véhicules sont classés en six catégories différentes, à l’exception des véhicules les plus polluants, qui sont non répertoriés et n’ont pas droit au certificat qualité de l’air. Dans la catégorie des non classés, on trouve les véhicules immatriculés avant le 1er janvier 1997, les véhicules utilitaires légers datant d’avant le 1er octobre 1997, les deux-roues antérieurs au 1er juin 2000. Sans vignette, ils n’ont plus le droit de circuler en ZCR que le week-end et en semaine de 20 h 00 à 8 h 00.

La classification dépend du type de véhicule (voiture particulière, deux-roues, tricycle et quadricycle, véhicule utilitaire léger et véhicule lourd, dont autobus et autocar), de sa motorisation et de la norme européenne d’émissions polluantes qu’il respecte, dite « norme Euro ». Une classe spécifique est réservée aux véhicules électriques « zéro émission moteur ».

Pour être en règle, les automobilistes doivent s’acquitter de 4,18 euros et peuvent demander leur vignette Crit’Air en ligne.

Mots clefs associés à cet article : Règlementation, Pollution

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Macif investit davantage dans Drust
    Macif investit davantage dans Drust
  • [infographie] Kibitoh publie son baromètre des appels téléphoniques en concession
    [infographie] Kibitoh publie son baromètre des appels téléphoniques en concession
  • ST Performance propose la reprogrammation des calculateurs
    ST Performance propose la reprogrammation des calculateurs
  • La FNA interpelle de nouveau sur l’eCall
    La FNA interpelle de nouveau sur l’eCall
  • I’Car Systems et Datafirst se rapprochent
    I’Car Systems et Datafirst se rapprochent
  • C2A Garantie propose la formule Prestige
    C2A Garantie propose la formule Prestige
  • La FNA salue les vertus des évolutions du contrôle technique
    La FNA salue les vertus des évolutions du contrôle technique
  • Clas bouge et le fait savoir
    Clas bouge et le fait savoir
  • Automechanika Francfort dévoile son programme 2018
    Automechanika Francfort dévoile son programme 2018
  • Renault génère du trafic en atelier avec FidMe
    Renault génère du trafic en atelier avec FidMe
  • Budget de l’automobiliste : entre 5 000 et 10 000 euros par an
    Budget de l’automobiliste : entre 5 000 et 10 000 euros par an
  • Prévention des nuisances sonores : le CNPA veille sur la filière
    Prévention des nuisances sonores : le CNPA veille sur la filière
  • Pièce de réemploi : 56 % des Français prêts à l’adopter
    Pièce de réemploi : 56 % des Français prêts à l’adopter
  •  Les avis GarageScore sur les Pages jaunes et lacentrale.fr
    Les avis GarageScore sur les Pages jaunes et lacentrale.fr
  • L’évolution en 3 actes du contrôle technique
    L’évolution en 3 actes du contrôle technique

Newsletter
Recherche