Volvo Trucks entretient la vigilance

Publié le par .

L’augmentation du nombre de véhicules sur les routes, la densité du trafic et la distraction pouvant découler de l’abondance d’informations imposent des exigences considérables aux conducteurs de véhicules. Avec les systèmes de sécurité active qui équipent ses modèles, Volvo Trucks contribue grandement à la prévention des incidents et des accidents.

Le régulateur d'allure et d'espacement aide le conducteur à maintenir une distance préréglée par rapport au véhicule qui le précède.
Le régulateur d'allure et d'espacement aide le conducteur à maintenir une distance préréglée par rapport au véhicule qui le précède.

Depuis novembre 2015, une exigence légale de l’Union européenne impose d’équiper les nouveaux poids lourds à deux et trois essieux de la fonction de freinage d’urgence automatique. L’objectif est de réduire les accidents lors desquels un poids lourd percute par l’arrière un véhicule qui le précède ; scénario qui représente environ un cinquième de tous les accidents de la route impliquant des poids lourds. À l’heure actuelle, la législation exige que le système de freinage d’urgence réduise la vitesse du véhicule de 10 km/h. L’an prochain, cette réduction devra atteindre 20 km/h.

« Le durcissement de la législation est une bonne chose, mais il me semble que les exigences légales sont encore trop basses. Si vous circulez à 80 km/h lorsque le système de freinage d’urgence se déploie, il faut ralentir de bien plus de 20 km/h pour éviter une collision massive avec un véhicule immobilisé » affirme Carl Johan Almqvist, directeur sécurité produits et trafic chez Volvo Trucks.

Avertir d’abord

Introduit en 2012, le système développé par le constructeur va bien au-delà des exigences légales actuelles et futures. Il vise en premier lieu à avertir le conducteur de tout risque de collision. Le freinage d’urgence intervient uniquement si cela est absolument nécessaire. Il s’applique alors avec une réactivité extrême. La vitesse de ralentissement est d’environ 7 m/s2, soit des performances comparables à celles de nombreuses voitures particulières. En pratique, cela signifie que le véhicule peut passer de 80 à 0 km/h en une quarantaine de mètres.

JPEG - 210.7 ko
L’avertisseur de collision avec freinage d’urgence avertit le conducteur en cas de risque de choc avec un véhicule qui le précède.

Étape par étape

Le système surveille les véhicules qui précèdent à l’aide d’une caméra et d’un dispositif radar. En cas de risque de collision, le conducteur est averti par des alarmes lumineuses et sonores incrémentielles. Si le système ne détecte aucune réaction de la part du conducteur, le véhicule commence automatiquement à appliquer un léger freinage. Si le conducteur ne réagit toujours pas, le freinage d’urgence est déployé jusqu’à l’immobilisation complète du véhicule. Au bout de cinq secondes supplémentaires sans mouvement du volant ou autre réaction, le frein de stationnement est automatiquement serré, une mesure de sécurité qui empêche le véhicule de rouler si le conducteur est en état de choc ou inconscient.

Étant donné le peu de temps écoulé depuis l’entrée en vigueur de la législation sur le freinage d’urgence, il faudra encore patienter avant de voir ses répercussions sur les statistiques d’accidents. Pour autant, Volvo Trucks est convaincu des avantages du système de freinage d’urgence et des autres dispositifs de sécurité active.

Mots clefs associés à cet article : Volvo Trucks

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Transpolis : FFC devient actionnaire de la ville laboratoire
    Transpolis : FFC devient actionnaire de la ville laboratoire
  • BorgWarner électrifie le bus hybride de Scania avec sa technologie HVH
    BorgWarner électrifie le bus hybride de Scania avec sa technologie HVH
  • Chéreau présente la première semi-remorque multiplexée
    Chéreau présente la première semi-remorque multiplexée
  • Total investit dans le transport routier de marchandise avec OnTruck
    Total investit dans le transport routier de marchandise avec OnTruck
  • Renault Trucks vise 13 % d’économie avec son projet Falcon
    Renault Trucks vise 13 % d’économie avec son projet Falcon
  • MAN développe la motorisation hybride
    MAN développe la motorisation hybride
  • ZF et e.GO Mobile AG s’associent pour les transports de demain
    ZF et e.GO Mobile AG s’associent pour les transports de demain
  • Volvo Trucks teste la collecte autonome des ordures
    Volvo Trucks teste la collecte autonome des ordures
  • Les motoristes de Renault Trucks séduits par l’impression 3D Métal
    Les motoristes de Renault Trucks séduits par l’impression 3D Métal
  • Toyota veut concevoir un camion à hydrogène
    Toyota veut concevoir un camion à hydrogène
  • Un véhicule de protection sans chauffeur pour les autoroutes
    Un véhicule de protection sans chauffeur pour les autoroutes
  • Dhollandia pousse encore plus loin la protection de ses équipements
    Dhollandia pousse encore plus loin la protection de ses équipements
  • Scania partenaire de la première route électrique en Suède
    Scania partenaire de la première route électrique en Suède
  • Scania avance sur la conduite autonome
    Scania avance sur la conduite autonome
  • Adgero s’allie à Skeleton Technologies pour son système de récupération d’énergie
    Adgero s’allie à Skeleton Technologies pour son système de récupération d’énergie

Newsletter
Recherche