Volvo redéfinit la position de l’humain dans la voiture de demain

Publié le par .

Le 360c est un véhicule 100 % autonome et tout électrique sans conducteur humain. Le concept exploite au maximum la liberté de conception offerte par l’absence de volant et de moteur à combustion, qui permet de repenser le placement traditionnel des occupants au niveau des deuxième et troisième rangées.

Le nouveau concept Volvo 360c est une vision futuriste de la mobilité automobile, à la fois autonome, électrique, sûre et connectée. Cette vision pourrait offrir de nouvelles perspectives commerciales pour le constructeur premium suédois en concurrençant notamment une partie du secteur aéronautique.
Le nouveau concept Volvo 360c est une vision futuriste de la mobilité automobile, à la fois autonome, électrique, sûre et connectée. Cette vision pourrait offrir de nouvelles perspectives commerciales pour le constructeur premium suédois en concurrençant notamment une partie du secteur aéronautique.

« L’industrie va évoluer dans les toutes prochaines années, et Volvo doit se positionner à l’avant-garde de cette transformation » déclare Håkan Samuelsson, président et CEO de Volvo Cars. Qui ajoute : « La conduite autonome nous permet de franchir un nouveau cap en matière de sécurité, mais aussi de développer de nouveaux modèles économiques et d’offrir au consommateur la possibilité d’utiliser le temps passé en voiture à faire tout autre chose que conduire. »

Le concept 360c propose quatre déclinaisons des véhicules autonomes : couchette, bureau mobile, salon ou espace de divertissement, qui réinventent la façon dont nous voyagerons demain. Il introduit aussi une proposition de norme mondiale sur la manière dont les véhicules autonomes pourront communiquer en toute sécurité avec tous les autres usagers de la route.

Le 360c de Volvo se pose en concurrent potentiellement lucratif des vols court-courriers, un secteur qui pèse plusieurs milliards de dollars. Les trajets les plus courts, dont la distance entre points de départ et d’arrivée est d’environ 300 kilomètres, sont les cibles privilégiées de cette inéluctable disruption promise par les modes de transport alternatifs auxquels croit le constructeur suédois.

Mots clefs associés à cet article : Conduite autonome, Volvo

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • ZF présente le pont AR interconnecté
    ZF présente le pont AR interconnecté
  • Kia et Hyundai s’intéressent à la recharge solaire
    Kia et Hyundai s’intéressent à la recharge solaire
  • DataPrint et Bosch améliore la gestion du stationnement
    DataPrint et Bosch améliore la gestion du stationnement
  • Ford supprime les feux aux intersections
    Ford supprime les feux aux intersections
  • ZF observe l’habitacle en 3D
    ZF observe l’habitacle en 3D
  • Volkswagen et Siemens s’approprient les carrefours
    Volkswagen et Siemens s’approprient les carrefours
  • Dyson poursuit ses travaux sur sa voiture électrique
    Dyson poursuit ses travaux sur sa voiture électrique
  • Volkswagen dévoile son châssis électrique
    Volkswagen dévoile son châssis électrique
  • ZF communique ses dernières avancées en matière de conduite automatisée
    ZF communique ses dernières avancées en matière de conduite automatisée
  • ZF sophistique son dernier enrouleur de ceinture électrique
    ZF sophistique son dernier enrouleur de ceinture électrique
  • Champion développe une plate-forme technologique pour ses lubrifiants
    Champion développe une plate-forme technologique pour ses lubrifiants
  • Mann+Hummel filtre les particules de freinage
    Mann+Hummel filtre les particules de freinage
  • NTN-SNR : des roulements céramiques en première mondiale
    NTN-SNR : des roulements céramiques en première mondiale
  • [Vidéo] L’anti nids-de-poule de la Focus
    [Vidéo] L’anti nids-de-poule de la Focus
  • Ascometal met au point l’acier qui allège les bielles
    Ascometal met au point l’acier qui allège les bielles

Newsletter
Recherche