XVIIIème édition des Masters : concentration et digitalisation de la distribution

Publié le par .

Dans le cadre prestigieux de la Salle Wagram, à Paris, a eu lieu mardi 27 juin 2017 la 18e cérémonie des Masters Auto Infos. Essentiels dans le monde de la distribution, les Masters Auto Infos permettent depuis dix-huit ans de suivre l’évolution de groupes de distribution.

XVIIIème édition des Masters : concentration et digitalisation de la distribution

Cette XVIIIème édition des Masters, présidée par Eric Wepierre président de General Motors France, a réuni encore une fois plus de 450 personnes venues assister à cette manifestation qui récompense chaque année les groupes de distribution les plus performants. Dans un contexte de forte concentration des réseaux et de digitalisation de l’ensemble des métiers de l’automobile, deux autres invités d’honneur étaient présents à cette occasion : Clément Eurly Directeur pôle automobile Google France et Gilles Maillet client Partner Automobile Facebook France. Une preuve s’il en fallait que les deux éditeurs américains sont désormais bien installés dans le monde de l’automobile.

Côté palmarès 2017, outre les groupes récompensés, le coup de cœur du jury 2017 a été attribué au groupe Dubreuil pour récompenser sa capacité à poursuivre son développement tout en conservant de très bons résultats en termes de rentabilité et d’évolution du chiffre d’affaires. Un prix Spécial du Jury a été attribué cette année au groupe Parot pour mettre à l’honneur son parcours innovant à travers son introduction en bourse sur le second marché et le déploiement de sa plate-forme de vente véhicules d’occasion Zanzicar.fr. Le Masters de la formation et des ressources humaines a été attribué au groupe Chopard par le GNFA.

Un partenariat avec PwC et le GNFA

Pour rappel, lors des Masters, la rédaction d’Auto Infos sollicite les principaux groupes de la distribution automobile afin d’élaborer un classement annuel des réseaux de distribution privée et récompenser ainsi les meilleurs d’entre eux. L’analyse des ratios économiques est réalisée en partenariat avec le cabinet américain PwC tandis que l’organisme de formation GNFA attribue le Master de la formation et des ressources humaines.

Le contexte de l’étude 2017 : concentration et digitalisation

Le marché des véhicules neufs a progressé de 5,6% en 2016 pour atteindre un total de 2 425 183 véhicules (VP + VUL) immatriculés. Un rebond au-dessus de la barre des deux millions de véhicules vendus inégalé depuis 2007 avant la crise économique. La distribution indépendante a ainsi immatriculé un total de 1 236 894 véhicules.
Depuis 2015, un mouvement de concentration de grande ampleur s’est engagé dans la distribution automobile. L’an passé, pas moins d’une vingtaine de groupes ont été cédés. Des regroupements favorisés par deux constantes incontournables :
- La transformation digitale et l’évolution du commerce automobile VN, VO, après-vente et services associés.
- La stratégie d’une majorité de constructeurs de réduire le nombre de leurs investisseurs pour regrouper leur réseau autour de grands opérateurs.
L’étude 2017
Débutée début avril 2017 et renforcée par deux téléopérateurs, Eric Hugon et Cédric Venet à partir de juin, l’étude a beaucoup mieux démarré dans les premières semaines que les années précédentes à travers un nombre de retours plus importants ainsi que le délivrance spontanée des liasses fiscales. Toutefois, dans les dernières semaines, les difficultés ont concerné quelques grands groupes du top 20 et une cinquantaine d’opérateurs immatriculant entre 2000 et 3000 VN par an avec lesquels il a fallu faire une importance relance téléphonique et amicale.

JPEG - 726.8 ko

La concentration se ralentit en 2017

Le nombre de groupes commercialisant entre 1000 et 2000 VN par an a fortement diminué en 2016. La concentration semble se ralentir mais conserve néanmoins un bon rythme et devrait concerner moins d’une dizaine de groupes en 2017.
Plusieurs grands groupes du Top 50 connaissent quelques difficultés passagères et doivent renforcer leur rentabilité, en raison le plus souvent d’absorption de filiales de constructeurs rachetées l’an passé ou d’investissements digitaux non encore réalisés notamment au niveau du véhicule d’occasion et de l’après-vente.
190 groupes, une représentativité record : 98,2%
L’étude 2017 a permis de recueillir les données de 190 groupes de distribution contre 200 l’an passé. Ils comprennent 142 groupes livrant moins de 7 000 VN/an et 48 qui distribuent plus de 7 000 VN/an. Ces groupes emploient près de 77 000 salariés mobilisés sur plus de 2 350 sites d’activité ; Le tout, pour un chiffre d’affaires total réalisé de près de 37 milliards d’euros.
Le panel 2017 représente un total de 2 215 132 véhicules immatriculés en 2016 soit 98,2% de la distribution privée en 2016 contre 97,2% l’an passé et une progression de 8,9%.

Plus de la moitié du marché français : 50,1%

Le panel 2017 des Masters représente par ailleurs, pour la première fois, 50,1% du marché français en 2016 contre 48,6% l’an passé. Plus que jamais les Masters représentent la plus importante étude, sans équivalent, sur le marché français.

Les groupes +7000 VN progressent en nombre et en rentabilité

Conséquence de la concentration, le nombre de groupes commercialisant plus de 7000 VN est en progression, de 15,9% en immatriculations. Tandis que les opérateurs -7000 VN par an sont en recul de -1,6%.
L’effet « grand groupe » fonctionne aussi au niveau de la rentabilité des groupes +7000 VN puisque celle-ci progresse en moyenne de +24% par rapport à l’an passé pour un taux moyen de 1,23%. Celle des groupes -7000 VN par an enregistre une évolution de +10,4% pour un taux de 1,35%.
A noter la nomination en 2017 de plusieurs concessionnaires ne possédant qu’un seul site et monomarques, notamment dans les réseaux des marques premium. Ces nouveaux opérateurs ont le potentiel pour passer au statut de groupe de distribution dans quelques années.

Les lauréats 2017

Évolution annuelle du chiffre d’affaires des groupes livrant moins de 7 000 VN/an :

  • Master : groupe ANDREANI
  • 2e prix : groupe AMPLITUDE
  • 3e prix : groupe LIMEACORP

Évolution annuelle du chiffre d’affaires des groupes livrant plus de 7 000 VN/an :

  • Master : GCA INVESTISSEMENTS.
  • 2e prix : groupe CHOPARD
  • 3e prix : groupe ROUSSEAU AUTOMOBILES

Meilleure rentabilité des groupes livrant moins de 7 000 VN/an :

  • Master : groupe LIMEACORP.
  • 2e prix : groupe LG AUTOMOBILES.
  • 3e prix : groupe LEMPEREUR

Meilleure rentabilité des groupes livrant plus de 7 000 VN/an :

  • Master : groupe PAUTRIC
  • 2e prix : groupe DUBREUIL
  • 3e prix : groupe GCA INVESTISSEMENTS

Meilleure activité hors VN des groupes livrant moins de 7 000 VN/an :

  • Master : groupe PAROT
  • 2e prix : groupe MANUEL.
  • 3e prix : groupe LG AUTOMOBILES.

Meilleure activité hors VN des groupes livrant plus de 7 000 VN/an :

  • Master : groupe BERNIER.
  • 2e prix : groupe RANJ INVEST
  • 3e prix : groupe CHOPARD

Meilleure activité VOP des groupes livrant moins de 7 000 VN/an :

  • Master : groupe NEDEY AUTOMOBILES.

Dans la même rubrique :

  • PSA-Opel, la Commission Européenne donne son accord
    PSA-Opel, la Commission Européenne donne son accord
  • Nissan cède son activité de batteries électriques
    Nissan cède son activité de batteries électriques
  • Innovation : Volkswagen lance son incubateur de start-up
    Innovation : Volkswagen lance son incubateur de start-up
  • Volkswagen nomme un nouveau directeur marketing
    Volkswagen nomme un nouveau directeur marketing
  • Nouvel essor des ventes de VN au mois de juillet
    Nouvel essor des ventes de VN au mois de juillet
  • Groupe PSA : désormais cinq marques constructeurs
    Groupe PSA : désormais cinq marques constructeurs
  • Les 100 ans du Ford TT, pionnier des utilitaires
    Les 100 ans du Ford TT, pionnier des utilitaires
  • Carnet d’entretien numérique : Renault en toute transparence
    Carnet d’entretien numérique : Renault en toute transparence
  • Daimler, BMW, Volkswagen : les petits arrangements de l’industrie allemande qui pourraient coûter cher
    Daimler, BMW, Volkswagen : les petits arrangements de l’industrie allemande qui pourraient coûter cher
  • PSA mise sur le « phygital »
    PSA mise sur le « phygital »
  • Toyota France montre l’exemple de l’hybride
    Toyota France montre l’exemple de l’hybride
  • Parc automobile français : 32 millions de véhicules particuliers
    Parc automobile français : 32 millions de véhicules particuliers
  • Les Français toujours plus séduits par la LOA et la LLD
    Les Français toujours plus séduits par la LOA et la LLD
  • Véhicules neufs : le prix d’achat moyen atteint un nouveau record
    Véhicules neufs : le prix d’achat moyen atteint un nouveau record
  • Véhicule autonome : Renault crée une co-entreprise avec Oktal
    Véhicule autonome : Renault crée une co-entreprise avec Oktal

Newsletter
Recherche