Youpicar propose la revente en ligne

Publié le par .

La plate-forme de rachat du groupe Colin étoffe ses services en proposant désormais aux particuliers d’acheter en ligne des véhicules d’occasion.

Deux cents véhicules d'occasion sont rachetés par Youpicar chaque mois. Ils seront désormais, en partie, disponibles à la revente.
Deux cents véhicules d'occasion sont rachetés par Youpicar chaque mois. Ils seront désormais, en partie, disponibles à la revente.

Quelques mois après son lancement officiel, Youpicar, la plate-forme de rachat en ligne du distributeur automobile Colin enrichit son offre de services. Jusqu’alors elle proposait un rachat du véhicule d’occasion en vingt-quatre heures sans se déplacer. En effet, l’estimation, l’offre, l’expertise, la gestion administrative et le rachat sécurisé sont réalisés à distance. L’offre ferme se fait en ligne, tandis que l’expertise et le rachat peuvent avoir lieu directement au domicile du vendeur.

Désormais la jeune pousse étend son offre à la revente en ligne. Ainsi, chaque véhicule racheté et correspondant à la charte du site est revendu en ligne. « Depuis le lancement de Youpicar, nous rachetons près de 200 VO par mois. La partie revente était donc la suite logique du processus » commente Édouard Colin, président du groupe éponyme. Et de préciser : « Nous nous positionnons sur des prix inférieurs à ceux des réseaux de marque sur la partie revente. ».

Des véhicules révisés et garantis

Chaque véhicule racheté par la start-up est révisé avec une centaine de points de contrôle. Garantis, les véhicules destinés à la revente en ligne sont remis en état (carrosserie et mécanique) par des experts. Ainsi il n’y a ni dépôt-vente ni de mise en relation entre particuliers.

À l’instar d’autres distributeurs, qui souhaitent capter une partie des deux tiers des 5,7 millions de transactions de VO annuelles réalisés entre particuliers, le groupe Colin mise sur la digitalisation. Pour rappel, nombre d’entre eux ont lancé dernièrement une plate-forme en ligne pour un parcours d’achat digital. Citons notamment PGA Motors avec autosphere.fr, Parot et sa plate-forme Zanzicar, PSA Retail et Cardayz, Bodemer et le site Briocar.

Mots clefs associés à cet article : Véhicules d’occasion, E-commerce

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Univers VO devient un Club
    Univers VO devient un Club
  • Autovisual s’allie à Drust
    Autovisual s’allie à Drust
  • Le marché de l’occasion confirme sa chute
    Le marché de l’occasion confirme sa chute
  • Autoviza enrichit son rapport historique des véhicules
    Autoviza enrichit son rapport historique des véhicules
  • Le contrôle technique au service de la prime à la conversion
    Le contrôle technique au service de la prime à la conversion
  • Occasion : Expedicar profite de la digitalisation des transactions
    Occasion : Expedicar profite de la digitalisation des transactions
  • La chute du marché de l’occasion se poursuit
    La chute du marché de l’occasion se poursuit
  • AutoVisual : le big data au service des pro
    AutoVisual : le big data au service des pro
  • Kyump se déploie à Lille
    Kyump se déploie à Lille
  • L’essence davantage plébiscité en occasion
    L’essence davantage plébiscité en occasion
  • Prime à la conversion : AutoVisual liste les véhicules éligibles
    Prime à la conversion : AutoVisual liste les véhicules éligibles
  • Mon Spécialiste Auto veut doubler ses effectifs de mécaniciens indépendants
    Mon Spécialiste Auto veut doubler ses effectifs de mécaniciens indépendants
  • Vente de véhicules d’exception : CarJager compte sur les garagistes
    Vente de véhicules d’exception : CarJager compte sur les garagistes
  • Mauvais temps pour les véhicules d’occasion
    Mauvais temps pour les véhicules d’occasion
  • Aramisauto  a vendu 36 000 véhicules en 2017
    Aramisauto a vendu 36 000 véhicules en 2017

Newsletter
Recherche