ZF et TRW veulent s’imposer sur les technologies de sécurité des futures automobiles

Publié le par .

ZF fait partie des équipementiers automobiles précurseurs dans les deux domaines que sont la conduite autonome et l’électromobilité. Grâce à la reprise de TRW Automotive, l’équipementier dispose aujourd’hui de la gamme de produits la plus complète en matière de technologies de sécurité active et passive.

Indispensables pour la mobilité de demain dans un monde interconnecté, les véhicules seront dotés de nouvelles capacités de détection et d’une plus grande intelligence.
Indispensables pour la mobilité de demain dans un monde interconnecté, les véhicules seront dotés de nouvelles capacités de détection et d’une plus grande intelligence.

« La conduite autonome et l’électromobilité sont de nouveaux défis pour la sécurité automobile » déclare Stefan Sommer, président-directeur général de ZF Friedrichshafen AG. Qui ajoute : « Cela ne vaut pas uniquement pour la sécurité active, qui est une condition indispensable à la conduite autonome, mais également pour les systèmes de sécurité passive. » Par exemple, la possibilité pour les passagers de régler la position de leur siège de manière bien plus flexible que dans les véhicules conventionnels est un attrait majeur de la conduite autonome. Cependant, afin de garantir une sécurité maximale pour les passagers, de nouveaux systèmes de retenue seront nécessaires.

Des changements dans l’habitacle

L’entreprise travaille actuellement à des solutions qui répondent à ces nouveaux besoins. Dans le même temps, de nouveaux emplacements sont à l’étude ; des airbags logés dans le toit plutôt que dans le volant ou dans le tableau de bord, par exemple, sont en cours de développement en vue de leur commercialisation.

JPEG - 291.1 ko
L’airbag de toit que produit ZF en série aujourd’hui sera un équipement standard de demain.

Un contexte de véhicules mixtes

S’il est vrai que, dans un futur proche, les véhicules autonomes devraient réduire le nombre d’accidents, ils doivent cependant être conçus pour s’intégrer dans une circulation principalement constituée de véhicules non autonomes susceptibles d’être impliqués dans des sinistres. Selon les estimations des experts du secteur, les véhicules autonomes resteront minoritaires par rapport aux véhicules conventionnels jusqu’en 2037, date prévue en Allemagne pour une inversion de la tendance.

Priorité à la sécurité

Le besoin de nouveaux concepts de sécurité pour les véhicules électriques et autonomes ne revêt pas qu’une dimension technologique. « Malgré les nombreux accidents graves cet hiver, il ne viendrait à l’idée de personne d’exiger l’interdiction de circuler sur les routes en cas de chute de neige, explique Stefan Sommer. En revanche, lorsqu’un seul accident survient à la suite de l’introduction d’une nouvelle technologie sur le marché, comme cela a été le cas avec un véhicule à conduite automatisée à l’automne 2016, c’est la technologie en tant que telle qui est remise en question. »

Mots clefs associés à cet article : ZF-TRW

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Bosch et Daimler partenaires pour la conduite automatisée
    Bosch et Daimler partenaires pour la conduite automatisée
  • Gulplug et son Selfplug distinguée par l’Ademe
    Gulplug et son Selfplug distinguée par l’Ademe
  • ZF et son système sMotion lissent la route
    ZF et son système sMotion lissent la route
  • ZF développe un renfort de traction électrique
    ZF développe un renfort de traction électrique
  • Stratasys partenaire d’Audi pour la conception des feux arrière
    Stratasys partenaire d’Audi pour la conception des feux arrière
  • Federal-Mogul lance une nouvelle technologie de segment de piston
    Federal-Mogul lance une nouvelle technologie de segment de piston
  • L’hydrogène oui, mais pas pour tout de suite
    L’hydrogène oui, mais pas pour tout de suite
  • Volkswagen explore le gaz naturel
    Volkswagen explore le gaz naturel
  • Ford accompagne les malvoyants
    Ford accompagne les malvoyants
  • Nauto : la conduite sous haute surveillance
    Nauto : la conduite sous haute surveillance
  • Schaeffler se projette dans l’avenir avec le 48 volts
    Schaeffler se projette dans l’avenir avec le 48 volts
  • Bosch et e.GO s’accordent sur un service de voiturier automatique
    Bosch et e.GO s’accordent sur un service de voiturier automatique
  • [Vidéo] Nexteer paré pour la conduite autonome
    [Vidéo] Nexteer paré pour la conduite autonome
  • Brevets : l’automobile toujours en tête de l’innovation
    Brevets : l’automobile toujours en tête de l’innovation
  • BASF souhaite mieux maîtriser la densité de la mousse des volants
    BASF souhaite mieux maîtriser la densité de la mousse des volants

Newsletter
Recherche