« myDIAG+ », la réalité augmentée au service de l’assistance technique

Publié le par .

C’est lors du prochain salon Equip Auto que DAF Conseil lancera la commercialisation de sa solution « myDIAG+ » d’assistance technique à réalité augmentée sur tablette .

« myDIAG+ », la réalité augmentée au service de l’assistance technique

DAF Conseil, spécialiste de la formation, de l’assistance technique et des solutions web, innove dans le domaine des services connectés. En effet, à l’occasion du prochain salon Equip Auto la société lancera la commercialisation sur le marché français de « myDIAG+ », une assistance technique connectée à réalité augmentée.

Cette innovation permet à DAF Conseil d’être présélectionné pour la troisième fois consécutive par le jury des Grands Prix Internationaux de l’Innovation. Les réparateurs pourront assister à des démonstrations de l’outil sur le stand Hall 1 Allée K stand 117.

« Nous organisons depuis de nombreuses années l’assistance technique pour de multiples acteurs du marché de la rechange et avons pris, très vite, le virage des solutions web et mobiles. L’objectif que nous poursuivons est de permettre au réparateur de s’inscrire dans la mutation de son métier et de bénéficier de solutions connectées pour un maximum de tâches quotidiennes et une meilleure rentabilité de son atelier. « myDIAG+ » colle aux évolutions de son métier et rend le quotidien des mécaniciens plus efficient et plus fluide », explique Jacques de Leissègues, Président de DAF Conseil.

Avec myDIAG+ munis d’une simple tablette tactile, le réparateur soumet ses requêtes en ligne. Le garagiste et le technicien hotliner, peuvent échanger des photos, vidéos, documents techniques ou schémas électriques. Le conseiller technique intervient, étape par étape, par chat ou en audio ou visio-conférence si nécessaire.

La réalité augmentée indique clairement la pièce incriminée

Au moyen de la réalité augmentée, le technicien peut intervenir directement sur un schéma ou une vidéo pour montrer par exemple les pièces incriminées sur le véhicule. L’application peut aussi être interfacée avec un outil de diagnostic.

« myDIAG+ » sera disponible pour les réparateurs français, avec un abonnement spécifique, avant la fin de l’année. Elle fonctionne en solution ouverte et indépendante ne nécessitant rien d’autre que le téléchargement d’une application.

Mots clefs associés à cet article : Daf Conseil, Assistance

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Macif investit davantage dans Drust
    Macif investit davantage dans Drust
  • [infographie] Kibitoh publie son baromètre des appels téléphoniques en concession
    [infographie] Kibitoh publie son baromètre des appels téléphoniques en concession
  • ST Performance propose la reprogrammation des calculateurs
    ST Performance propose la reprogrammation des calculateurs
  • La FNA interpelle de nouveau sur l’eCall
    La FNA interpelle de nouveau sur l’eCall
  • I’Car Systems et Datafirst se rapprochent
    I’Car Systems et Datafirst se rapprochent
  • C2A Garantie propose la formule Prestige
    C2A Garantie propose la formule Prestige
  • La FNA salue les vertus des évolutions du contrôle technique
    La FNA salue les vertus des évolutions du contrôle technique
  • Clas bouge et le fait savoir
    Clas bouge et le fait savoir
  • Automechanika Francfort dévoile son programme 2018
    Automechanika Francfort dévoile son programme 2018
  • Renault génère du trafic en atelier avec FidMe
    Renault génère du trafic en atelier avec FidMe
  • Budget de l’automobiliste : entre 5 000 et 10 000 euros par an
    Budget de l’automobiliste : entre 5 000 et 10 000 euros par an
  • Prévention des nuisances sonores : le CNPA veille sur la filière
    Prévention des nuisances sonores : le CNPA veille sur la filière
  • Pièce de réemploi : 56 % des Français prêts à l’adopter
    Pièce de réemploi : 56 % des Français prêts à l’adopter
  •  Les avis GarageScore sur les Pages jaunes et lacentrale.fr
    Les avis GarageScore sur les Pages jaunes et lacentrale.fr
  • L’évolution en 3 actes du contrôle technique
    L’évolution en 3 actes du contrôle technique

Newsletter
Recherche