12 % des entrées en atelier sont refusées

Publié le par .

Selon une étude de TCG Conseil portant sur 200 conducteurs, 12 % des automobilistes ont dû changer de garage à la suite d’un refus de prise en charge.

Selon une étude de TCG Conseil portant sur 200 conducteurs, 12 % des automobilistes ont dû changer de garage après un refus de prise en charge.
Selon une étude de TCG Conseil portant sur 200 conducteurs, 12 % des automobilistes ont dû changer de garage après un refus de prise en charge.

C’est un chiffre peu courant que révèle une étude de TCG Conseil : 12 % des automobilistes ont dû changer de prestataire après un refus de ce dernier de traiter leur véhicule.

Si 10 % des raisons des refus portent sur une question de garantie (de la part des MRA en particulier), 32 % des renvois s’expliquent par un manque d’informations techniques (en particulier chez les concessionnaires).

Ne pas posséder l’équipement nécessaire à la maintenance explique 31 % des inacceptations, notamment de la part des opérateurs multimarques. La complexité technique est la troisième raison du refus de prendre en charge une opération d’entretien/réparation (27 %).

Mais où vont alors les clients dont le véhicule a été débouté par un premier prestataire ? L’étude montre que l’automobiliste a tendance à se tourner vers un autre prestataire du même circuit, sauf dans le cas d’une grande enseigne.

Ainsi les clients reconduits par un concessionnaire (ou un agent) se rendent à hauteur de 47 % chez un concessionnaire (ou un agent) d’une autre marque, 24 % d’entre eux vont voir un autre concessionnaire (ou agent) d’une même marque, et 21 % finissent chez un MRA.

Les clients refoulés par un MRA vont à 50 % chez un autre MRA

Les clients refoulés par un MRA vont à 50 % chez un autre MRA. Seuls 29 % se rendent chez le concessionnaire (ou agent) de la marque. Enfin, les automobilistes n’ayant pas pu être pris en charge par une grande enseigne se tournent à 41 % vers le concessionnaire (ou agent) de la marque, 22 % vont voir un MRA, et seulement 22 % se tournent vers un autre atelier d’une grande enseigne.

Dans la même rubrique :

  • [infographie] Kibitoh publie son baromètre des appels téléphoniques en concession
    [infographie] Kibitoh publie son baromètre des appels téléphoniques en concession
  • Equip Auto dévoile son programme de conférences
    Equip Auto dévoile son programme de conférences
  • PIEC : le Conseil d’Etat suspend en partie l’arrêté d’application
    PIEC : le Conseil d’Etat suspend en partie l’arrêté d’application
  • EBP MéCa passe du DMS au BMS
    EBP MéCa passe du DMS au BMS
  • La FFC représente les 150 membres de la FFA
    La FFC représente les 150 membres de la FFA
  • L’U.E. rend le freinage d’urgence et l’adaptateur de vitesse obligatoires
    L’U.E. rend le freinage d’urgence et l’adaptateur de vitesse obligatoires
  • La France compte 32 455 ateliers
    La France compte 32 455 ateliers
  • Grand débat national : les doléances du CNPA
    Grand débat national : les doléances du CNPA
  • Daf Conseil dévoile les 10 formations les plus sollicitées
    Daf Conseil dévoile les 10 formations les plus sollicitées
  • Philippe Baudin prend la présidence d’Equip Auto
    Philippe Baudin prend la présidence d’Equip Auto
  • Occasions électriques : 1,2 % de part de marché en mars
    Occasions électriques : 1,2 % de part de marché en mars
  • Véhicules électriques : le déploiement des points de charge se poursuit
    Véhicules électriques : le déploiement des points de charge se poursuit
  • Expédicar et ProovStation élues start-up de l’année
    Expédicar et ProovStation élues start-up de l’année
  • [Vidéo] Au sommaire du Décision Atelier d’avril 2019
    [Vidéo] Au sommaire du Décision Atelier d’avril 2019
  • Quels scénarios pour la fin des véhicules thermiques en 2040 ?
    Quels scénarios pour la fin des véhicules thermiques en 2040 ?

Newsletter
Recherche