44 % des transporteurs déplorent une baisse de leur activité

Publié le par .

La dernière enquête de la FNTR sur l’impact de la crise confirme une fin d’année difficile pour les entreprises de transport. Et plus de la moitié des chefs d’entreprises ne sont pas confiants dans l’avenir, un état d’esprit qui se traduit directement par une baisse des prévisions en matière d’investissements et de recrutements en 2021.

Une chape de plomb pèse sur le début d'année 2021 des transporteurs. © DR / FNTR
Une chape de plomb pèse sur le début d'année 2021 des transporteurs. © DR / FNTR

La Fédération nationale des transports routiers (FNTR) a livré sa dernière enquête le 29 décembre 2020 et le moral des transporteurs de marchandises est en berne. Baisse d’activité et de chiffre d’affaires, coûts en hausse…, la fin d’année a été morose.

22 % des entreprises avaient encore des camions non utilisés en fin d’année 2020

« En novembre, 44 % des chefs d’entreprises constatent encore une diminution de leur activité. Si cet indicateur est en baisse depuis le mois dernier, l’impact de la crise reste fort sur le secteur d’autant que, pour les entreprises ayant connu une baisse d’activité, le chiffre d’affaires perdu est lui en hausse d’un point par rapport au mois d’octobre (18 % contre 17 %). Une tendance qui affecte particulièrement les très petites entreprises de moins de dix salariés qui connaissent une perte de chiffre d’affaires moyenne de 26 % soit 8 points de plus que la moyenne nationale et 2 % de plus qu’en octobre », pointe l’enquête de la FNTR, en soulignant encore qu’en novembre, « 22 % des entreprises ont encore des camions à l’arrêt, une légère amélioration par rapport au mois d’octobre (27 %). Cela concerne, en moyenne, 17 % de leurs flottes ». En outre, « les déséquilibres persistent renchérissant ainsi le coût du transport (heures supplémentaires, absentéisme, annulation de contrat, etc.). 38 % des entreprises enregistrent des kilomètres à vide supplémentaires (contre 36 % en octobre) ».

Seulement 3 % des chefs d’entreprises comptent recruter en 2021

Les trois secteurs les plus fortement touchés sont les transports de matières dangereuses, de véhicules et le transport en température dirigée. Au niveau régional : les Pays de la Loire se portent relativement bien, avec 56 % des chefs d’entreprises qui enregistrent une stabilité de leur activité et, inversement, l’Île-de-France connaît plus de difficultés, avec 76 % de dirigeants qui constatent une baisse d’activité.
« Le moral des chefs d’entreprises est toujours en berne. 54 % d’entre eux ne sont pas confiants dans l’avenir, ce qui a un impact direct en matière de prévision d’investissements et de recrutements. En effet, la moitié d’entre eux déclarent ne pas reconduire leur niveau d’investissements 2020 pour 2021 et, seulement, 3 % d’entre eux envisagent des recrutements. Parmi ces recrutements envisagés, seuls 14 % d’entre eux concerneront une augmentation nette des effectifs des entreprises », conclut sombrement l’enquête de la FNTR.

Mots clefs associés à cet article : Transport, FNTR

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • ADP livre une nouvelle giga gare de fret à Roissy Charles de Gaulle
    ADP livre une nouvelle giga gare de fret à Roissy Charles de Gaulle
  • SLTI se lance dans la logistique et intègre Tred Union
    SLTI se lance dans la logistique et intègre Tred Union
  • Le CNR publie son enquête sur le TRM longue distance en 2019
    Le CNR publie son enquête sur le TRM longue distance en 2019
  • Chute de 18 % du secteur transport et entreposage en 2020
    Chute de 18 % du secteur transport et entreposage en 2020
  • Prix du transport : les ventes à distance font grimper les prix
    Prix du transport : les ventes à distance font grimper les prix
  • Stef et Nagel finalisent leur accord
    Stef et Nagel finalisent leur accord
  • Pour les sociétés de transports de l’Ouest, l’union fait la force
    Pour les sociétés de transports de l’Ouest, l’union fait la force
  • Extension des horaires des restaurants routiers
    Extension des horaires des restaurants routiers
  • Petit Forestier acquiert 1 000 camions électriques Volta Zero
    Petit Forestier acquiert 1 000 camions électriques Volta Zero
  • Le Gouvernement budgète 1,7 milliards d’euros pour développer la logistique française
    Le Gouvernement budgète 1,7 milliards d’euros pour développer la logistique française
  • Alexis Gibergues élu à la présidence de l’OTRE
    Alexis Gibergues élu à la présidence de l’OTRE
  •  Levées de l’interdiction de circulation le week-end pour la messagerie en cette fin d’année
    Levées de l’interdiction de circulation le week-end pour la messagerie en cette fin d’année
  • Reconfinement : le transport routier de marchandises replonge
    Reconfinement : le transport routier de marchandises replonge
  • Repli des prix du transport routier en octobre
    Repli des prix du transport routier en octobre
  • Reprise modérée des prix du TRM européen au troisième trimestre
    Reprise modérée des prix du TRM européen au troisième trimestre

Newsletter
Recherche