Accueil de routiers : les transporteurs jouent la solidarité

Publié le par .

Comme lors du premier confinement, les routiers peinent à trouver sur leur route des points de pause et de restauration. Une situation inadmissible pour les syndicats. Les transporteurs jouent la solidarité en accueillant les conducteurs.

Accueil de routiers : les transporteurs jouent la solidarité

Alors que le pays est rentré dans une nouvelle phase de confinement, les difficultés s’accumulent pour les routiers avec la fermeture de très nombreux points de restauration. Une situation intolérable que dénoncent avec force les transporteurs qui ont donc décidé de refaire jouer la solidarité de la profession.

Depuis plusieurs jours, et malgré les enseignements du premier confinement, les témoignages exaspérés de conducteurs mais aussi de tout le personnel et les chefs d’entreprises s’accumulent dans le secteur : fermetures des aires de repos, impossibilité d’accéder aux sanitaires et aux douches, absence de point de restauration.

Et pourtant la profession n’avait eu de cesse ces derniers mois d’exiger un plan de continuité de l’activité qui tienne particulièrement compte des conditions de travail des conducteurs : sans réponse de la part de l’administration ! Si le Gouvernement a réaffirmé le principe d’ouverture de toutes les stations-services, des sanitaires et des points de restauration, force est de constater que sur le terrain ce n’est pas une réalité notamment sur le réseau non concédé géré par L’État.

Les entreprises entendent donc se mobiliser de nouveau aux côtés de leurs conducteurs. La FNTR, l’Union TLF et OTRE ont fait un appel national de recensement des entreprises qui ouvrent et accueillent les conducteurs partout en France. Cette liste sera largement communiquée sur les réseaux sociaux, sites des fédérations, mais aussi groupes Facebook créés par les conducteurs.

A noter toutefois qu’à l’issue d’une réunion téléphonique le 4 novembre avec le ministère délégué aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, les organisations syndicales ont obtenu la réouverture, dès le samedi 7 novembre, de 250 relais-routiers. Ils accueilleront entre 18h00 et 10h00 le lendemain, les seuls professionnels du transport routier, sur présentation de leur carte professionnelle et dans le respect des protocoles sanitaires en vigueur dans la restauration d’entreprises.

Dans la même rubrique :

  • Kiloutou se met au vert
    Kiloutou se met au vert
  • Heppner donne une nouvelle impulsion à son développement international
    Heppner donne une nouvelle impulsion à son développement international
  • Le parc d’autocars ne cesse de progresser
    Le parc d’autocars ne cesse de progresser
  • Photographie du transport routier de marchandises en 2019
    Photographie du transport routier de marchandises en 2019
  • ADP livre une nouvelle giga gare de fret à Roissy Charles de Gaulle
    ADP livre une nouvelle giga gare de fret à Roissy Charles de Gaulle
  • SLTI se lance dans la logistique et intègre Tred Union
    SLTI se lance dans la logistique et intègre Tred Union
  • 44 % des transporteurs déplorent une baisse de leur activité
    44 % des transporteurs déplorent une baisse de leur activité
  • Le CNR publie son enquête sur le TRM longue distance en 2019
    Le CNR publie son enquête sur le TRM longue distance en 2019
  • Chute de 18 % du secteur transport et entreposage en 2020
    Chute de 18 % du secteur transport et entreposage en 2020
  • Prix du transport : les ventes à distance font grimper les prix
    Prix du transport : les ventes à distance font grimper les prix
  • Stef et Nagel finalisent leur accord
    Stef et Nagel finalisent leur accord
  • Pour les sociétés de transports de l’Ouest, l’union fait la force
    Pour les sociétés de transports de l’Ouest, l’union fait la force
  • Extension des horaires des restaurants routiers
    Extension des horaires des restaurants routiers
  • Petit Forestier acquiert 1 000 camions électriques Volta Zero
    Petit Forestier acquiert 1 000 camions électriques Volta Zero
  • Le Gouvernement budgète 1,7 milliards d’euros pour développer la logistique française
    Le Gouvernement budgète 1,7 milliards d’euros pour développer la logistique française

Newsletter
Recherche