Agediss, l’incontournable du transport et de la logistique des gros colis

Publié le par .

Pour s’adapter à la forte croissance du e-commerce et aux nouvelles exigences de la livraison des meubles et colis volumineux, Agediss a investi massivement, notamment pour renforcer ses équipes, ses plates-formes et se doter de nouveaux outils digitaux.

Grâce à cette nouvelle stratégie, Agediss est devenu le référent de la livraison de meubles et de produits volumineux.
Grâce à cette nouvelle stratégie, Agediss est devenu le référent de la livraison de meubles et de produits volumineux.

Pour s’adapter au dynamisme du marché sur Internet, Agediss a entrepris une réorganisation profonde. L’offre du leader français de la livraison de meubles et de produits volumineux pour les professionnels a été entièrement repensée et retravaillée.

Chiffrée à plusieurs millions d’euros, cette mutation engagée pour faciliter la relation client en privilégiant la qualité et le service s’est accompagné de nombreux investissements. À commencer par les ressources humaines, avec le recrutement de près d’une centaine de collaborateurs et la volonté de reconstituer une équipe commerciale permettant d’assurer un maillage efficace de l’ensemble du territoire. Du côté des plates-formes de distribution, l’objectif est de mieux maîtriser le réseau avec la création d’agences en propre. Enfin, les relations client ne sont pas oubliées grâce à l’apparition de nouveaux services : un laboratoire d’innovation, des outils digitalisés, des prestations dédiées aux partenaires, un call center pour les consommateurs… Notons que de nouveaux services et applications destinés à optimiser la relation client seront lancés dès la rentrée.

Grâce à cette nouvelle stratégie lancée il y a moins d’un an, l’entreprise a développé une combinaison gagnante et est devenue le référent incontournable sur son marché avec plus de 25 % de parts de marché.
Agediss c’est aujourd’hui :
- 39 agences réparties sur l’ensemble du territoire organisées autour d’un hub logistique de 30 000 m2 situé à Mer (Loir-et-Cher) ;
- 600 personnes ;
- 400 clients ;
- 300 véhicules ;
- 3 plates-formes de 40 000 m2 basées à Villabé (Essonne), aux Essarts (Vendée) et à Leyment (Ain) ;
- 70 000 m2 de stockage ;
- 80 millions de C.A. pour 2018 avec un objectif de 100 millions en 2020.

Mots clefs associés à cet article : Transport, Logistique

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Le TRM retrouve un bon niveau d’activité en juin
    Le TRM retrouve un bon niveau d’activité en juin
  • Le transport routier de marchandises chute de 27 % au second trimestre
    Le transport routier de marchandises chute de 27 % au second trimestre
  • Le Gouvernement pousse le fret ferroviaire
    Le Gouvernement pousse le fret ferroviaire
  • « Si vous l’avez, c’est qu’un camion vous l’a apporté ! » : La FNTR en campagne
    « Si vous l’avez, c’est qu’un camion vous l’a apporté ! » : La FNTR en campagne
  • Une première plateforme d’échange de données environnementales
    Une première plateforme d’échange de données environnementales
  • TRM : les indicateurs se relèvent en mai, mais…
    TRM : les indicateurs se relèvent en mai, mais…
  • De nouvelles règles pour le transport en Europe
    De nouvelles règles pour le transport en Europe
  • Sterne à la fois freiné et remonté par la crise
    Sterne à la fois freiné et remonté par la crise
  • TRM : une activité pas si polluante qu’on imagine !
    TRM : une activité pas si polluante qu’on imagine !
  • FNTR : première édition de la Semaine nationale du transport routier de marchandises
    FNTR : première édition de la Semaine nationale du transport routier de marchandises
  • Xerfi prévoit une baisse de 18 % du CA du transport et de l’entreposage
    Xerfi prévoit une baisse de 18 % du CA du transport et de l’entreposage
  • Le TRM toujours privé du report de la suppression de l’avantage fiscal sur le gazole
    Le TRM toujours privé du report de la suppression de l’avantage fiscal sur le gazole
  • Quatre Mercedes Actros pour un convoi de 330 tonnes
    Quatre Mercedes Actros pour un convoi de 330 tonnes
  • TRM : l’orage gronde
    TRM : l’orage gronde
  • Les mesures sanitaires amputent de 2,5 % le prix de revient du TRM
    Les mesures sanitaires amputent de 2,5 % le prix de revient du TRM

Newsletter
Recherche