Aisin embraye sur un marché qui stagne

Publié le par .

Après l’installation en début d’année d’un bureau en France, l’équipementier japonais Aisin dresse un bilan et affiche des résultats prometteurs. C’est avec l’embrayage, sa spécialité reconnue, que le japonais affiche la plus grosse progression, paradoxalement sur un marché dépourvu de croissance.

Aisin connaît des résultats encourageants sur le marché français de l'embrayage.
Aisin connaît des résultats encourageants sur le marché français de l'embrayage.

Face à l’engouement naissant pour les véhicules à transmission automatique, le secteur de la rechange concernant l’embrayage accuse une certaine stagnation. Pourtant, Aisin tire sur ce marché spécifique qui est le sien son épingle du jeu avec des chiffres très encourageants. En proposant des alternatives de qualité, l’équipementier a vu son chiffre d’affaires pour la ligne embrayage progresser de 8 % entre janvier et juin 2019.

Reconnu comme l’un des plus importants fabricants d’embrayages à travers le monde, Aisin met son expertise et son savoir‐faire à profit pour répondre aux attentes des distributeurs et de leurs clients réparateurs. À leur écoute, l’équipementier développe des solutions pour la rechange conformes à la première monte et à un prix abordable. En six mois (de janvier à juin 2019), pas moins de 150 nouveautés ont ainsi été lancées sur cette famille de pièces, dont l’offre s’élève désormais à plus de 1 500 références.

Aujourd’hui, le japonais se positionne comme un acteur important sur le marché de l’embrayage dans l’Hexagone avec un taux de couverture des parcs automobiles coréen et japonais atteignant respectivement 95,9 % et 86,7 %. Sans oublier le parc roulant Toyota (actionnaire d’Aisin à 25 %), couvert à 98,8 % par l’équipementier. Des résultats encourageants sur un marché français de l’embrayage à fort potentiel qu’Aisin compte bien exploiter.

Mots clefs associés à cet article : Aisin

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Comment Autel fait bouger les lignes du diagnostic
    Comment Autel fait bouger les lignes du diagnostic
  • Mirka rejoint le programme écoresponsable SEAM
    Mirka rejoint le programme écoresponsable SEAM
  • Hafa partenaire des garages solidaires Apreva
    Hafa partenaire des garages solidaires Apreva
  • Borel : une offre FleX3 pour rouler à l’essence, à l’éthanol ou au GPL
    Borel : une offre FleX3 pour rouler à l’essence, à l’éthanol ou au GPL
  • Delphi Technologies adopte la recherche par plaque d’immatriculation
    Delphi Technologies adopte la recherche par plaque d’immatriculation
  • NTN-SNR : Christophe Idelon succède à Jean-François Debrosse
    NTN-SNR : Christophe Idelon succède à Jean-François Debrosse
  • Jean-Paul Michel, nouveau vice-président exécutif de Faurecia Clarion Electronics
    Jean-Paul Michel, nouveau vice-président exécutif de Faurecia Clarion Electronics
  • Hella Gutmann apporte une solution d’accès au diagnostic autorisé
    Hella Gutmann apporte une solution d’accès au diagnostic autorisé
  • Goodyear accompagne la croissance du pneu toutes saisons
    Goodyear accompagne la croissance du pneu toutes saisons
  • Bremboparts passe le cap du million de visiteurs
    Bremboparts passe le cap du million de visiteurs
  • Fiev : nouveaux statuts, nouveaux adhérents
    Fiev : nouveaux statuts, nouveaux adhérents
  • Bridgestone annonce de nouvelles nominations au sein de sa direction
    Bridgestone annonce de nouvelles nominations au sein de sa direction
  • Bosch dévoile sa nouvelle brochure de Pièces techniques
    Bosch dévoile sa nouvelle brochure de Pièces techniques
  • Saleri lance une gamme de pompes à eau électriques
    Saleri lance une gamme de pompes à eau électriques
  • Pierburg, pompes de refroidissement pour hybrides et électriques
    Pierburg, pompes de refroidissement pour hybrides et électriques

Newsletter
Recherche