Aliapur : gel de l’éco-contribution en 2017

Publié le par .

Après l’avoir déjà maintenu stable en 2016, Aliapur n’augmentera pas cette année non plus le niveau de son éco-contribution, qui restera à 1,25 euro. L’innovation et la recherche de nouvelles voies de valorisation font partie des axes prioritaires de la société de collecte de pneus usagés.

Aliapur assure la collecte auprès de 40 000 détenteurs et distributeurs de pneus sur tout le territoire.
Aliapur assure la collecte auprès de 40 000 détenteurs et distributeurs de pneus sur tout le territoire.

En 2017, l’éco-contribution d’Aliapur restera inchangée pour toutes les catégories de pneus, soit 1,25 euro pour les pneus tourisme, qui représentent les deux tiers de la collecte annuelle. C’est la deuxième année consécutive que l’organisation en charge de la collecte et de la valorisation des pneus usagés n’augmente pas sa cotisation.

« La filière est désormais structurée efficacement, même si l’ambition collective de ses acteurs tend toujours vers davantage d’optimisation, par exemple dans la recherche de nouveaux contenants pour les pneus usagés dans les garages, apportant ainsi une solution intermédiaire entre la collecte manuelle et la collecte en bennes », précise Aliapur.

Un réseau de 27 collecteurs et 12 sites de broyage

Pour rappel, les appels d’offres lancés au printemps ont permis de renouveler les contrats qui lient l’éco-organisme à ses prestataires pour les années 2017 à 2020. Pendant cette période, la collecte sera assurée par 27 prestataires contre 29 pour les exercices 2014 à 2016, et la transformation des pneus (préparation, broyage) par 12 plates-formes contre 11 précédemment.

En 2017, Aliapur a fait de l’innovation, de la traçabilité des flux et de la maîtrise budgétaire ses principaux axes directeurs. La recherche permanente de nouvelles voies de recyclage pour le caoutchouc de pneu afin de multiplier les débouchés fait aussi partie de ses priorités.

Mots clefs associés à cet article : Pneumatique, Recyclage, Aliapur

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • PIEC : le Conseil d’Etat suspend en partie l’arrêté d’application
    PIEC : le Conseil d’Etat suspend en partie l’arrêté d’application
  • EBP MéCa passe du DMS au BMS
    EBP MéCa passe du DMS au BMS
  • La FFC représente les 150 membres de la FFA
    La FFC représente les 150 membres de la FFA
  • L’U.E. rend le freinage d’urgence et l’adaptateur de vitesse obligatoires
    L’U.E. rend le freinage d’urgence et l’adaptateur de vitesse obligatoires
  • La France compte 32 455 ateliers
    La France compte 32 455 ateliers
  • Grand débat national : les doléances du CNPA
    Grand débat national : les doléances du CNPA
  • Daf Conseil dévoile les 10 formations les plus sollicitées
    Daf Conseil dévoile les 10 formations les plus sollicitées
  • Philippe Baudin prend la présidence d’Equip Auto
    Philippe Baudin prend la présidence d’Equip Auto
  • Occasions électriques : 1,2 % de part de marché en mars
    Occasions électriques : 1,2 % de part de marché en mars
  • Véhicules électriques : le déploiement des points de charge se poursuit
    Véhicules électriques : le déploiement des points de charge se poursuit
  • Expédicar et ProovStation élues start-up de l’année
    Expédicar et ProovStation élues start-up de l’année
  • [Vidéo] Au sommaire du Décision Atelier d’avril 2019
    [Vidéo] Au sommaire du Décision Atelier d’avril 2019
  • Quels scénarios pour la fin des véhicules thermiques en 2040 ?
    Quels scénarios pour la fin des véhicules thermiques en 2040 ?
  • IRP Auto Solidarité-Prévention : un bilan 2018 positif
    IRP Auto Solidarité-Prévention : un bilan 2018 positif
  • Turbo’s Hoet fournit l’assistance
    Turbo’s Hoet fournit l’assistance

Newsletter
Recherche