AmeriGO à l’assaut du monde

Publié le par .

Le Salon international de l’après-vente automobile, Automechanika, a été l’occasion pour le groupement AmeriGO de communiquer son lancement opérationnel.

Automechanika a été l’occasion pour le groupement AmeriGO d'annoncer son lancement opérationnel.
Automechanika a été l’occasion pour le groupement AmeriGO d'annoncer son lancement opérationnel.

Moins d’un an après l’annonce de sa création, en octobre dernier, AmeriGO International prend officiellement son envol. La société a réuni ses vingt-deux premiers actionnaires lors du Salon Automechanika de Francfort. Cette rencontre officialise le démarrage de l’organisation, dont la maison mère est le spécialiste de l’export Automotor France.

AmeriGO, sorte de coopérative d’achat et de services internationale, se pose en accélérateur de business. L’idée est de mettre en relation des équipementiers qui souhaitent se développer dans des pays émergents avec des distributeurs locaux à la recherche de nouveaux fournisseurs de qualité, de conditions d’achat améliorées et de services.

« Certes nous ne sommes ni les premiers ni les plus gros, mais nous sommes la première centrale de référencement à ouvrir son capital à ses adhérents et à développer spécifiquement des outils adaptés à ces marchés complexes » commente Olivier van Ruymbeke, président-fondateur d’AmeriGO. Aide à l’exportation, support commercial, marketing, payements sécurisés, logistique… sont autant de services proposés par la structure.

Si 51 % du capital de la société est détenu par Automotor France, maison mère d’AmeriGO spécialisée dans l’export, 49 % est détenu par les distributeurs partenaires.

À ce stade, vingt-deux distributeurs opérant sur dix-huit marchés de quatre continents (entre autres Russie, Pologne, Australie, Turquie, Grèce, Egypte, Algérie, Nigeria, Côte d’Ivoire, Kenya, Uruguay, Chili) sont déjà actionnaires de la société. Ces distributeurs réalisent un chiffre d’affaires compris entre 5 et 60 millions d’euros par an. « Ce sont des entreprises toujours indépendantes et souvent familiales. Nous avons souhaité des actionnaires actifs, capables d’accompagner et d’enrichir notre projet », précise le fondateur.

Une quinzaine de fournisseurs ont rejoint l’organisation avec un engagement de trois ans. Ce sont tous des équipementiers de première monte, principalement européens comme Exide, Saleri ou encore Akebono. Des discussions sont en cours avec Textar et Sogefi.

Pour chaque famille de produits, la coopérative souhaite sélectionner seulement deux voire trois équipementiers. Le réseau de fournisseurs partenaires est animé par Fabien Moebs, qui vient d’être recruté. Il a pour mission de conduire les discussions avec les fournisseurs et d’assurer la coordination avec les distributeurs.

Un catalogue électronique à vocation internationale

La présence à Automechanika du groupement a été l’occasion de présenter son nouveau catalogue électronique Reliable, « premier catalogue pièces et services entièrement pensé pour servir les besoins d’une clientèle internationale », souligne Olivier van Ruymbeke.

Sa particularité est d’être multilingue et d’apporter une information fiable pour des véhicules mal connus des équipementiers européens. Encore en test, il devrait rapidement devenir un outil de communication et de commande. « À terme, il intégrera des tutoriels vidéo ou des informations techniques à destination des réparateurs partout dans le monde », promet Olivier van Ruymbeke. « De nombreux développements sont attendus avant le début de l’année 2019 », conclut le fondateur.

Dans la même rubrique :

  • Agra : deux nouveaux directeurs de plates-formes
    Agra : deux nouveaux directeurs de plates-formes
  • LKQ et GPC en recul respectivement de 19 % et 14 % sur le second trimestre
    LKQ et GPC en recul respectivement de 19 % et 14 % sur le second trimestre
  • [Questions à] Christophe Rollet, président d’Otop
    [Questions à] Christophe Rollet, président d’Otop
  • Pneumatique : la reprise est là !
    Pneumatique : la reprise est là !
  • Point S se lance dans la distribution de pièces avec la reprise d’OTOP
    Point S se lance dans la distribution de pièces avec la reprise d’OTOP
  • Groupement : l’Agra recrute
    Groupement : l’Agra recrute
  • La Feda accueille deux nouveaux administrateurs
    La Feda accueille deux nouveaux administrateurs
  • CarCat : le nouveau portail de Van Heck Interpièces France
    CarCat : le nouveau portail de Van Heck Interpièces France
  • L’Agra change sa gouvernance
    L’Agra change sa gouvernance
  • Alternative Autoparts passe le cap des 100 adhérents
    Alternative Autoparts passe le cap des 100 adhérents
  • Nexus Automotive International se structure en Chine
    Nexus Automotive International se structure en Chine
  • LKQ Europe : « Nous sortirons plus forts de la crise ! »
    LKQ Europe : « Nous sortirons plus forts de la crise ! »
  • Avec « Oust ! » Alliance Automotive Group cherche à capter les véhicules à recycler
    Avec « Oust ! » Alliance Automotive Group cherche à capter les véhicules à recycler
  • Le Brésilien Gerson Prado élu président de Nexus Automotive International
    Le Brésilien Gerson Prado élu président de Nexus Automotive International
  • Comment le Covid-19 a bouleversé la distribution de pièces en Europe
    Comment le Covid-19 a bouleversé la distribution de pièces en Europe

Newsletter
Recherche